jeunesse

66 % des jeunes se privent de chauffage pour réduire leurs factures

Tous les ans, le Médiateur national de l’énergie interroge les Français sur leur connaissance du marché de l'énergie. Le baromètre 2020 vient de sortir et révèle que les jeunes souffrent davantage de la précarité énergétique que le reste de la population.

Une préoccupation sur la consommation d’énergie

Les résultats de l’enquête du Médiateur national de l’énergie montrent que 79 % des interrogés se sentent préoccupés par leur consommation de chauffage et d’électricité. Et pour la majorité d’entre eux (71 %), les dépenses en énergie représentent une très grosse partie de leur budget annuel. 


La France a vécu un hiver 2019-2020 très doux. Avec 2,7 degrés de plus que la normale, il se situe d’ailleurs au premier rang des hivers les plus chauds depuis 1900 selon Météo France. Malgré des températures clémentes, 14 % des Français déclarent avoir souffert du froid. Pour éviter de trop dépenser, 53 % d’entre eux ont limité leur utilisation de chauffage. 
 

Une tendance qui s’accentue chez les jeunes

Chez les 18-34 ans, le trait se grossit encore plus et la précarité énergétique est plus importante. Parmi les interrogés, 66 % affirment avoir restreint leur chauffage et 29 % ont souffert du froid pendant au moins 24 heures. À cela, s’accompagnent de vrais soucis financiers puisque 32 % les jeunes déclarent rencontrer des difficultés de paiement de leurs factures d’énergie. D’ailleurs, 20 % ont connu une coupure suite à cela.

Plus d’articles sur ce thème