Crédit d’impôt 2020 : comment faire votre déclaration ?

 

 

Vous vous demandez comment obtenir votre Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) ? Ne vous en faites pas, on vous dit tout sur les étapes à suivre lors de votre déclaration d’impôts, ouverte à partir du 20 avril 2020.

Le CITE en 2020

Le Crédit d’Impôt Transition Energétique vous permet de déduire de votre impôt sur le revenu une partie des dépenses engagées dans l’année précédente pour des travaux de rénovation énergétique dans votre logement. Depuis le 1er janvier 2020, cette aide est remplacée progressivement par une prime de l’Etat appelée MaPrimeRénov’ pour les ménages les plus modestes. Le CITE sera officiellement supprimé à partir de 2021.

 

Mais pour l’heure, vous pouvez toujours en bénéficier !

 

Êtes-vous éligible à cette aide ?

Le CITE concerne les propriétaires occupants, dans un foyer à revenus intermédiaires ou à hauts revenus. Pour connaître tous les détails de l’éligibilité, rendez-vous sur le site du gouvernement dédié !

Les dates à ne pas manquer

La crise sanitaire du Covid-19 entraîne un report des dates relatives à la déclaration d’impôts. Dès le 20 avril, vous pourrez commencer à vous déclarer.

 

Voici un récapitulatif des dates limites, gardez-les en tête !

Déclaration en ligne Déclaration papier

Entre le 4 et le 11 juin selon votre département :

 

  • 4 juin : (01) – (19)
  • 8 juin : (20) – (54)
  • 11 juin : (55) – (976)
Le 12 juin (le cachet de la Poste faisant foi)

À savoir :

La télédéclaration devient le moyen de déclaration privilégié. En règle générale, vous ne devez opter pour une déclaration papier qu’en cas d’absence de connexion internet. Cette année, la situation liée au Covid-19 rend la déclaration en ligne encore plus importante !

Quelles étapes pour obtenir votre crédit d’impôt ?

Le CITE est attribué en fonction de ce que vous indiquez dans la déclaration d’impôts 2020 de vos revenus de 2019 : vous devez y faire figurer le montant de vos dépenses liées à la rénovation énergétique dans votre logement sur l’année écoulée.

 

Voici les étapes pour faire votre déclaration en ligne :

 

  1. Rendez-vous sur le site impots.gouv.fr
  2. Remplissez les étapes 1 et 2 de votre déclaration
  3. À l’étape 3 “revenus et charges”, allez dans la catégorie “charges”
  4. Cochez la case “transition énergétique dans l’habitation principale”

 

Vous arrivez alors sur la page sur laquelle vous allez saisir le montant de vos travaux en rénovation énergétique. Les cases à saisir vont de 7AR à 7BN.

 

Chaque case correspond à un type de dépense effectuée :

 

  • 7CB à 7AF : économies d’énergie
  • 7AH à 7AP : isolation thermique
  • 7AR à 7BN : équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable
  • 7BQ à 7BL : autres dépenses éligibles

Quelle case correspond à mes dépenses ?

Rentrons dans le vif du sujet ! Pour bien remplir votre déclaration, vous devez inscrire le montant de vos dépenses dans la case correspondant à l’équipement ou les travaux effectués. Pour cela, nous vous guidons !

 

 

Vous avez installé une chaudière

 

Notez bien que pour chaque type de chaudière, plusieurs cases s’offrent à vous selon la date du paiement. Soyez vigilant !

CASE 7CB

Chaudière à haute performance énergétique payée :

  • entre le 1er janvier et le 7 mars 2019
  • entre le 8 mars et le 31 décembre 2019 si acceptation du devis et versement du premier acompte avant le 1er janvier 2019
CASE 7AU Chaudière à très haute performance énergétique payée entre le 1er janvier et le 7 mars 2019. Pour les paiements entre le 8 mars et le 31 décembre 2019, vous devez avoir un devis accepté et un acompte versé au plus tard le 31 décembre 2018.
CASE 7AA Chaudière à très haute performance énergétique payée ente le 8 mars et le 31 décembre.
CASE 7AD

Chaudière à micro-cogénération gaz payée :

  • entre le 1er et le 7 mars 2019
  • entre le 8 mars et le 31 décembre 2019 si acceptation du devis et versement du premier acompte avant le 31 décembre 2018
CASE 7AB Chaudière à micro-génération gaz payée du 8 mars au 31 décembre.

 

Vous avez fait des travaux d’isolation

 

Les dépenses en isolation thermiques sont à séparer en deux. En ce qui concerne les ouvertures (fenêtres et portes), vous devez seulement déclarer le coût du matériel. En revanche, pour tous les autres travaux, vous pouvez déclarer les matériaux et le coût de la pose.

 

Voici les cases à remplir en détail :

CASE 7AH Isolation des murs extérieurs, des toitures, des planchers bas sur sous-sol, sur vide sanitaire ou sur passage ouvert.
CASE 7AT Nombre de fenêtres et portes-fenêtres.
CASE 7AP Montant du remplacement des fenêtres et portes-fenêtres simple vitrage.

À savoir :

Toutes les cases sont à remplir par le montant que vous avez dépensé sauf pour la case 7AT. Vous devez simplement y entrer le nombre de fenêtres ou portes-fenêtres achetées.

Vous êtes passé à l’énergie renouvelable

 

Les travaux de rénovation énergétique qui font appel à des énergies renouvelables sont également éligible au CITE. Si vous avez installé un chauffe-eau, soyez vigilant quant à sa date d’achat. Voici le détail :

CASE 7AR Les appareils de chauffage au bois ou utilisant une autre biomasse.
CASE 7AV Les pompes à chaleur air/eau et géothermiques.
CASE 7AX Les chauffe-eaux thermodynamiques payés entre le 1er janvier et le 7 mars décembre.
CASE 7AS Les chauffe-eaux thermodynamiques payés entre le 8 mars et le 31 décembre 2019.
CASE 7AY Les chauffe-eaux solaires.
CASE 7AZ Les équipements de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire fonctionnant à l’énergie hydraulique.
CASE 7BB Les systèmes de production d’électricité à partir de l’énergie hydraulique ou de biomasse.
CASE 7BN Les équipements de chauffage ou de fourniture d’eau chaude alimentés par une source d’énergie renouvelable, les pompes à chaleur autres que air/air.

À savoir :

En 2020, les dépenses pour l’installation d’une chaudière au fioul et des volets isolants ne sont plus éligibles au crédit d’impôt.

Quels est le montant de votre CITE en 2020 ?

Pour toutes les installations et travaux de rénovation énergétique, vous obtiendrez un crédit d’impôts correspondant à 30 % de la dépense engagée. Il y a une seule exception : les fenêtres. Pour la pose de fenêtres et portes-fenêtres, vous toucherez un CITE de 15 % de vos dépenses avec un plafond de 670 euros par équipement.

 

 

Et la version papier alors ?

Votre déclaration d’impôts par voie postale se fait avec le formulaire 2042-RICI, du 20 avril au 12 juin 2020. Pour le compléter, c’est très simple : les cases à remplir sont identiques à celles de la déclaration en ligne. Sachez que vous n’êtes pas obligé de joindre les pièces justificatives à votre déclaration papier, sauf s’il s’agit de documents établis par vos soins.

 

Vous devez ensuite renvoyer le formulaire au service des impôts des particuliers (SIP) auquel vous êtes rattaché (si vous ne le connaissez pas, vous pouvez vous rendre sur la rubrique “trouver un contact” sur le site impôts.gouv).

 

Vous y êtes presque !

Quel que soit votre mode de déclaration, prenez bien le temps de vérifier les informations indiquées avant de valider. Mais rassurez-vous, il vous est ensuite possible de revenir sur votre déclaration et faire des modifications si nécessaire.

Plus d’articles sur ce thème