climat écolo

Rapport du GIEC sur le climat : que pouvons-nous faire pour changer les choses ?

Par Amandine Martinet

Lundi 09 août 2021, le groupe d’experts du GIEC (spécialistes du climat à l’ONU) a publié son nouveau rapport évaluant la situation climatique mondiale. Ce document souligne le besoin urgent d’agir pour limiter le réchauffement de la planète et préserver ses ressources énergétiques. Des nécessités pour lesquelles nous pouvons tous agir à notre niveau.

C’est la publication la plus importante du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) depuis 2014 : le premier volet — sur trois — du sixième rapport consacré au climat et aux prévisions pour l’avenir en la matière. Un document titanesque réalisé à partir du travail de 234 scientifiques, provenant de 66 pays différents.

Ce qu’il faut retenir du rapport du GIEC

Voici, point par point, un condensé des éléments climatiques cruciaux soulevés par la publication du GIEC :

 

  • C’est la première fois que le lien entre changement climatique et activité humaine est un “fait établi” alors qu’il était encore qualifié de “extrêmement probable” en 2013. Selon le rapport, il ne fait plus de doute que nous sommes responsables des phénomènes qui suivent (principalement via la combustion d’énergies fossiles, pour le chauffage, les transports...)
  • Le réchauffement climatique s’accélère : déjà +1,1°C sur la dernière décennie comparativement à 1850-1900. A savoir que le phénomène est beaucoup plus important au niveau des continents que des océans. Les scientifiques prévoient entre +1,4°C et +5,7°C selon les scénarios pour le siècle à venir.
  • Le niveau des mers ne cesse d’augmenter, lié à la fonte des glaces : +20 cm depuis un siècle, +9 cm depuis 30 ans, et possiblement +1 m d’ici 2100
  • Le taux de CO2 dans l’atmosphère est à son plus haut niveau depuis 2 millions d’années

 

devis picto

Globalement, on retient du rapport du GIEC que des changements profonds et durables sont déjà à l'œuvre sur le climat, et ne cessent de s’intensifier. Si les experts affirment malheureusement que certains points de non retour ont déjà été atteints, il est toujours possible de limiter ces tendances.

Des idées pour aider la planète

On ne va pas se mentir, les prévisions pour le climat sont loin d’être réjouissantes. Mais si l’action de l’homme en est première responsable, c’est sans nul doute que nous avons tous un rôle à jouer pour essayer de changer les choses. Cela passe par des petits gestes comme par de plus grands projets !

 

Haute température

Vous le savez certainement, le chauffage domestique contribue largement au réchauffement climatique et à l’ensemble des phénomènes qui y sont liés. En effet, la combustion d’énergies fossiles telles que le fioul pollue à grande échelle (émission de CO2, de particules fines, de monoxyde de carbone…)

 

Il est donc réellement intéressant d’une part de revoir ses habitudes de consommation en faisant des petits changements très simples, comme installer un thermostat intelligent pour réguler la température dans chaque pièce et ne pas surchauffer inutilement.

 

Vous pouvez aussi songer à changer de chauffage pour installer un équipement moins polluant ou employant des énergies renouvelables, comme une pompe à chaleur par exemple. Les vieilles chaudières au fioul sont notamment dans le viseur du gouvernement français qui compte les interdire progressivement (il ne sera plus possible d’en installer de nouvelles chez soi dès 2022). Vos possibilités sont nombreuses et des solutions de financement existent pour les plus petits budgets. Rien n’est impossible, donc ! Enfin, n’oubliez pas que pour qu’un chauffage fonctionne de façon optimale, il est essentiel que votre logement soit bien isolé pour ne pas avoir de perte de chaleur.

 

Bien entendu, ces efforts sont collectifs et nécessitent d’être appuyés par des actions politiques d’envergure. Le prochain grand rendez-vous en la matière aura lieu en novembre à Glasgow pour la COP26, pour laquelle Emmanuel Macron a demandé “un accord à la hauteur de l'urgence”.

Amandine Martinet

Journaliste web pour Effy

Journaliste diplômée de l’Institut Français de Presse, je suis passionnée par les questions liées à la transition énergétique et à l’habitat. Ma mission ? Écrire pour vous aider à être bien chez vous au quotidien !

Plus d’articles sur ce thème