Besoin d'aide ?

Du lundi au vendredi de 9h à 18h
(prix d'un appel local)

Le solaire, une filière à fort potentiel

Par Rose Colombel

Publié le 18/06/2021 à 11h20, mis à jour le 18/02/2022 à 14h20

2021, une année « pas comme les autres » pour le solaire ? Si l’on en croit Q CELLS, fournisseur de solutions d’énergie, la filière devrait connaître une forte croissance cette année. Une tendance qui devrait concerner l’ensemble du marché européen grâce notamment aux politiques gouvernementales en faveur des énergies renouvelables, et l’intérêt grandissant des ménages pour les équipements plus durables.

En France comme dans le reste de l’Europe, le marché du solaire devrait faire preuve de dynamisme en 2021. Q CELLS, fournisseur de solutions énergétiques complètes pour la production d’énergie solaire, prévoit même l’émergence de nouvelles tendances et l’arrivée « d’un rebond au niveau de la performance et de la qualité technologiques ».

En Europe, le résidentiel en soutien du solaire

Drapeau Europe 350

Aux Pays-Bas, le marché résidentiel devrait représenter près de 1 GW de nouvelles installations. Une croissance que devrait également connaître l'Allemagne ou encore l’Italie où le programme de soutien « Super Bonus » contribuera à « accompagner le fort retour à la croissance du secteur résidentiel  », selon Marco Dona, directeur des ventes Italie.

 

La Pologne n’est pas en reste puisqu’un marché de 2GW sera partagé entre les installations en toiture et au sol, précise Szymon Kurjanski, directeur des ventes Pologne. « Le Gouvernement polonais a pour objectif une part en énergie renouvelable de 50% d’ici 2040, ce qui verra l’introduction d’un nouveau programme de soutien pour le solaire résidentiel au T3 ».

 

Au Royaume-Uni, le programme de réduction des émissions de carbone vise une baisse de 75% des émissions de carbone des habitations neuves d’ici 2025. « Nous espérons que de plus en plus de constructeurs de maisons intègreront des solutions PV, que ce soit en intégration toiture ou simplement en surimposition sur de la construction neuve afin d’aider à atteindre ces objectifs », déclare Ross Kent, directeur des ventes UK, Irlande et Scandinavie.

L’autoconsommation en France

Selon Q CELLS, le marché du solaire en France devrait « retrouver le chemin de la croissance » porté par un goût pour les modules intelligents et l’autoconsommation. Un segment que la société compte bien accompagner avec le déploiement de solutions spécifiques pour répondre aux besoins des clients.

 

Ce retour à la croissance concerne également le solaire à l’échelle industrielle. « En 2021, nous prévoyons que plus de 80% de la croissance du marché sera stimulée par l’appel d’offres de la Commission de régulation de l'énergie sur des projets avec bilan carbone, qui augmentera d’année en année jusqu’en 2030 », avance Laurent Bodin, directeur des ventes appel d’offres, France.

 

Au T1 2021, Enedis a recensé 110 000 clients raccordés en autoconsommation individuelle

2021, une année pivot pour l’énergie solaire

En 2020, la croissance a été de 11% avec 18,2 GW de nouvelles capacités installées, selon SolarPower Europe. Cette année, les prévisions sont encore plus favorables.

« Après avoir prouvé sa résilience en 2020, le PV solaire démontrera en 2021 son incroyable adaptabilité, fiabilité et popularité », estime Charles (Hee Cheul) Kim.

 

Cette année « pivot » devrait également permettre d’avancer plus encore dans le développement du marché avec une « plus grande numérisation, une meilleure performance des composants, une tarification plus concurrentielle, et un système énergétique plus sophistiqué qui offre aux consommateurs un meilleur contrôle sur la façon dont ils consomment, sourcent et stockent leur électricité », conclut Q CELLS.

 

 

👉 Pour tout savoir sur le marché du solaire en France, nous vous invitons à consulter notre article dédié

Rose Colombel

Journaliste pour Effy

Journaliste passionnée par le secteur du bâtiment, je vais à la rencontre des professionnels depuis près de sept ans. Convaincue que valoriser votre secteur et ses métiers est un effort collectif, celui de toute une filière, je vous donne la parole et vous informe sur l’actualité avec enthousiasme et humilité.

Plus d’articles sur ce thème