Quel chauffage d’appoint choisir ?

Par Amandine Martinet

Vous souhaitez investir dans un appareil secondaire en plus de votre chauffage central ? On vous aide à faire votre choix parmi les multiples choix de chauffages d’appoint sur le marché. Suivez le guide !

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Un chauffage d’appoint, c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, le chauffage d’appoint est un appareil secondaire qui vient en renfort de votre système de chauffage central. La différence majeure est que le premier fonctionne de façon autonome et est mobile, quand le second est raccordé à un réseau et alimente en chaleur des terminaux appelés émetteurs — radiateurs, plancher chauffant… — à travers tout votre logement. On utilise principalement un chauffage d’appoint pour :

 

✔️Augmenter ponctuellement la température dans des pièces plus froides de la maison, par exemple la salle de bains

✔️Dépanner en cas de défaillance du système de chauffage central

✔️Remplacer le chauffage central si ce dernier est coupé, par exemple en saison estivale lors d’une journée inhabituellement froide

✔️Chauffer une pièce peu fréquentée de votre maison, un atelier ou garage, un espace extérieur ou encore un logement de vacances

 

poele à bois

Il existe de nombreux modèles de chauffages d’appoints, différents en termes de design et de forme, de prix, mais aussi de performance et de consommation d’énergie. Il faut être très vigilant car certains appareils se montrent particulièrement énergivores et donc peu rentables même s’ils sont souvent efficaces et peu chers à l’achat. Il est donc nécessaire de bien connaître les produits du marché avant de faire son choix. C’est ce que nous allons nous atteler à faire dès à présent.

💡 Vous voulez changer votre vieux système de chauffage ?

Vous pouvez faire appel à Effy ! Nous vous aidons à trouver un artisan RGE près de chez vous et vous proposons des offres de travaux clés en mains avec des aides financières avantageuses. N’hésitez plus !

Les différents chauffages d’appoint

Les cheminées

 

insert

Voilà un chauffage d’appoint des plus anciens ! La cheminée est appréciée par les ménages français pour son côté chaleureux, cosy et esthétique. Mais attention à privilégier un insert ou un foyer fermé, car les foyers ouverts sont aussi polluants que peu performants. Il existe de nombreux modèles de cheminée, au gaz, électriques ou encore au bioéthanol. Toutes n’ont pas les mêmes usages et les mêmes performances, n’hésitez donc pas à vous renseigner pour savoir quel appareil est le plus adapté à vos besoins !

Les radiateurs électriques soufflants

 

radiateur électrique

On les rencontre très souvent car ils sont tout petits, légers, pratiques et économiques : on peut les poser sur un meuble sans souci, par exemple. Ils sont par ailleurs capables de réchauffer une pièce en quelques minutes souvent : c’est idéal pour une petite pièce. En revanche, gare au côté bruyant de cet appareil, qui peut s’avérer gênant à la longue. D’autre part, le confort thermique n’est pas optimal et les modèles les plus bon marché sont souvent d’une fiabilité moyenne.

Les convecteurs électriques

 

convecteur

Comme leur nom l’indique, les convecteurs électriques chauffent l’air par convection. C’est un chauffage d’appoint lui aussi très courant, prisé grâce à son côté pratique et mobile, et surtout car il est capable de chauffer une pièce très rapidement. Peu cher à l’achat et simple d’utilisation, il n’est cependant pas idéal car il consomme beaucoup d’énergie et assèche l’air ambiant. Il est plutôt recommandé de l’utiliser de façon très ponctuelle.

Les radiateurs électriques par rayonnement

 

On pourrait à s'y méprendre le confondre avec le radiateur convecteur, car ils se ressemblent sensiblement. Mais ce modèle est un peu plus efficace et moins asséchant que le convecteur. En revanche, il est un peu plus encombrant et donc moins mobile et pratique. Cependant, étant lui aussi sur pieds, il reste maniable assez facilement. Il peut être très efficace pour chauffer ponctuellement une salle de bains, par exemple.

Les radiateurs électriques à bains d’huile

 

bain d'huile

Ce type de chauffage d’appoint à inertie contient de l’huile qui est chauffée par convection et produit ainsi la chaleur. Mais la grosse différence avec les autres appareils réside dans le fait qu’ils continuent à restituer la chaleur même longtemps après leur arrêt : ce sont donc des systèmes un peu moins énergivores que les précédents, mêmes s’ils mettent plus de temps à chauffer une pièce. Ils sont au final plus agréables que la plupart des autres chauffages électriques car leur chaleur est moins agressive, ils peuvent par exemple convenir pour une chambre. Le bémol ? Leur poids et leur design, pas toujours dernier cri.

Les chauffages d’appoint au gaz

 

Ces systèmes de chauffage d’appoint se révèlent être plus économiques que ceux fonctionnant à l’électricité. Ils ont en revanche un côté moins pratique car ils sont volumineux, généralement peu esthétiques, et doivent être alimentés régulièrement en gaz avec des bonbonnes. Le rendement est meilleur et la chaleur restituée plus agréable avec ces appareils autonomes sur roulettes. Il existe plusieurs modèles de chauffages d’appoint au gaz : à catalyse, à infrarouge, à infrableu, ou encore le brasero, utilisé principalement à l’extérieur sur des chantiers.

 

 

Les chauffages d’appoint au pétrole

 

Ces appareils sont peu recommandés car ils emploient une énergie fossile polluante et en voie de raréfaction. Plus encore, ils peuvent être dangereux s'ils sont mal utilisés ou s’ils ont un dysfonctionnement. Ils sont en revanche plutôt efficaces et économiques. On distingue deux grands modèles de chauffages d’appoint au pétrole : à mèche, ou électroniques.

Le poêle à bois

 

poele_bois

Il existe de très nombreux modèles de poêles à bois, tous très performants : le poêle à convection naturelle ou forcée, le poêle à air ventilé ou canalisable, ou encore le poêle de masse. Ce chauffage d’appoint utilise comme combustible le bois, énergie propre, sous forme de bûches, de granulés ou encore de plaquettes forestières. Il s’agit par ailleurs d’un appareil design et cosy, qui recrée la même ambiance chaleureuse qu’une cheminée tout en étant beaucoup moins énergivore !

Combien ça coûte ?

Voici un tableau comparatif des prix moyens de chaque appareil à l’achat.

 

Appareil de chauffage d’appoint Prix moyen à l’achat
Cheminée Entre 3000€ et 7000€
Radiateur électrique soufflant Entre 15€ et 500€
Radiateur électrique convecteur Entre 20€ et 300€
Radiateur électrique par rayonnement Entre 40€ et 600€
Radiateur électrique à bain d’huile Entre 100€ et 1000€
Chauffage d’appoint au gaz Entre 50€ et 200€
Chauffage d’appoint au pétrole Entre 60€ et 300€
Poêle à bois [custom:nombre_prix_null_poelebois_tous_fourchettemoyenne]

Quel chauffage d’appoint choisir ?

La grande majorité des appareils cités sont très efficaces pour chauffer ponctuellement un petit espace. Mais il y a un système qui se détache des autres grâce à son côté durable et performant : il s’agit du poêle à bois.

 

Le poêle à bois : rendement et respect de l’environnement

 

Nous vous conseillons en effet de vous tourner vers cette solution de chauffage qui présente de multiples avantages :

 

✔️ Le poêle à bois respecte l’environnement : il utilise une énergie propre et renouvelable, qui ne rejette pas ou peu d’émissions toxiques et polluantes

✔️ Il vous permet de faire des économies d’énergie : grâce à son très fort rendement (parfois plus de 80%) et au prix très peu élevé du combustible bois, vous pouvez baisser vos factures de chauffage

✔️ Il produit une chaleur très agréable, pour un confort thermique optimal : vous êtes bien chez vous !

✔️ Il est design et comprend de nombreuses formes et modèles pour s’adapter parfaitement à votre intérieur

 

Même s’il est dans la grande majorité des cas insuffisant pour faire office de chauffage principal, le poêle à bois présente donc des caractéristiques très intéressantes qui en font une option très appréciée des ménages.

Des aides financières

 

Vous l’avez certainement remarqué dans le tableau comparatif des prix, la qualité se paie : le prix du poêle à bois est plus élevé que celui d’un chauffage d’appoint plus classique. Mais bonne nouvelle, il existe de nombreux dispositifs financiers pour couvrir tout ou partie de vos frais ! Les voici :

 

  • 1 000 € pour le poêle à bûches et 1 500 € pour le poêle à granulés avec le nouveau CITE
  • De 2 000 € à 2 500 € pour le poêle à bûches et 2 500 € à 3 000€ pour le poêle à granulés avec MaPrimeRénov’
  • Les aides de l’Anah
  • L’éco-prêt à taux zéro
  • La TVA réduite à 5,5%
  • Certaines aides locales et/ou régionales
conseil

Besoin d’aide dans vos démarches ? Nos conseillers Effy spécialistes de la rénovation énergétique vous accompagnent de A à Z dans l’obtention de vos subventions !

conseil

 

 

Amandine Martinet

Amandine Martinet

Journaliste web pour Effy

Journaliste diplômée de l’Institut Français de Presse, je suis passionnée par les questions liées à la transition énergétique et à l’habitat. Ma mission ? Écrire pour vous aider à être bien chez vous au quotidien !

Plus d’articles sur ce thème