Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Installation insert à cheminée : tout ce que vous devez savoir !

L’installation d’un insert dans une cheminée ouverte est soumise à des normes rigoureuses. Découvrez les conditions à remplir pour la mise en place d’un insert, les types d’appareils disponibles et leur prix ainsi que les aides financières que vous pouvez solliciter.

 

Besoin d’aides financières ? Recevez une estimation immédiate.
 

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Fonctionnement d’un insert de cheminée

Un insert permet de transformer une cheminée ouverte en un foyer fermé. La cheminée existante devient alors plus efficace et plus économique : son *rendement atteint 75 % contre 15 % pour une cheminée ouverte.

*Le rendement énergétique désigne le rapport entre l’énergie nécessaire à un équipement pour fonctionner (l'énergie absorbée) et sa capacité à produire lui-même de l’énergie (l'énergie utile).

L’air ambiant, relativement froid, rentre dans l’appareil par le bas. Il est ensuite réchauffé puis distribué à l’aide des grilles prévues à cet effet. En même temps, la paroi de l’insert diffuse la chaleur par rayonnement.

 

insert-cheminee_bloctexte

Foyer fermé ou insert : quelle différence ?

Le foyer fermé et l’insert de cheminée fonctionnent de la même manière. La différence se trouve plutôt dans la taille et l’installation.

 

L’insert est un équipement encastrable, il est destiné à être mis en place dans une cheminée existante. C’est donc une solution adaptée en rénovation.

 

Le foyer fermé pour sa part est plus haut. Il est plutôt destiné aux bâtiments neufs ou à la construction d’un nouveau foyer dans une pièce. La cheminée est alors bâtie autour de l’appareil.

Les principaux avantages du chauffage par insert

L’insert à bois présente plusieurs avantages intéressants :

  • Un meilleur confort thermique par rapport à la cheminée ouverte ;
  • Une bonne performance, et donc des économies sur le combustible ;
  • Moins de pollution, car les émissions de particules et de carbone sont nettement réduites ;
  • La fiabilité, grâce à un apport d’air comburant maîtrisé et un foyer fermé qui protège contre les risques de brûlures ou d’étincelles.

 

Toutefois, l’insert de cheminée reste une solution de chauffage d’appoint.

Combien coûte un insert de cheminée ?

Le prix de l’insert se situe en moyenne entre 3 500 € et 5 000 €. Ce prix inclut l’insert à encastrer et sa mise en place dans la cheminée existante. 

 

📌 Le coût de l’installation peut augmenter si votre cheminée a besoin d’un nouveau conduit de fumée.

J'estime mon devis

Simulation gratuite en 2 minutes

Quel insert à bois choisir ?

Vous avez le choix entre différents types d’inserts de cheminée selon le combustible utilisé, le matériau de fabrication et le mode de fonctionnement.

 

Insert à bûches ou à granulés

L’insert à bûches doit être chargé à la main toutes les 45 minutes environ, ce qui implique une certaine corvée. Il ne comporte pas de commande électronique, ce qui réduit sa fiabilité. Son rendement est également inférieur à celui de l’insert à pellets. En revanche, le coût du bois est peu élevé. 

 

Buches Granulés 350

 

Le modèle à granulés de bois (pellets) est à la fois plus performant et plus autonome. Vous le rechargez seulement tous les 2-3 jours, et il est également moins salissant. Le prix de l’insert à pellets est plus élevé que celui de l’insert à bûches, les pellets coûtent également plus cher que les bûches de bois.

 

L’insert de cheminée à bûches est donc réservé aux usages d’appoint, lorsque vous passez du temps dans la pièce en question. Le modèle à granulés peut servir de chauffage principal pour un logement de moins de 100 m2.

🎬 Comment sont fabriqués les granulés de bois ? Explications en images.

 

 

Insert à simple ou double combustion    

Les inserts à double combustion possèdent un dispositif pour injecter de l’oxygène vers le haut de l’insert. Cela permet de brûler les gaz de combustion avant de les rejeter dans la conduite de fumée. Ce mode de fonctionnement permet de tirer parti des résidus non brûlés avant leur évacuation. Ce qui augmente encore plus la performance de l’insert.

 

Ampoule

Le modèle à double combustion assure des économies d’énergie dans la durée et représente une bonne option si votre insert sert de chauffage principal.

 

 

Insert en fonte ou en acier

L’acier assure une montée en température plus rapide, mais la fonte présente une plus grande inertie. Ainsi, si votre insert sert surtout d’appoint, par exemple en présence d’invités dans la salle de séjour, mieux vaut choisir un modèle en acier. Il sera plus pratique et moins cher.

 

insert de cheminée

 

En revanche, si vous souhaitez profiter d’une chaleur diffuse pendant longtemps sans avoir à recharger l’appareil, la fonte est plus intéressante. Ce type d’insert peut par exemple servir à chauffer une chambre.

 

Insert avec ventilation ou à convection naturelle

L’insert de cheminée qui ne comporte pas de système de ventilation distribue l’air chaud par convection naturelle. La chaleur est diffusée de manière homogène, douce et agréable. Ce mode de fonctionnement est possible lorsque la cheminée dispose d’une bonne circulation d’air, par exemple si elle est placée au centre d’une pièce.

 

Avec la ventilation ou convection forcée, l’air chaud est propulsé mécaniquement dans une pièce ou plusieurs adjacentes. La ventilation est alimentée à l’électricité, et peut causer une gêne sonore. Mais ce type de système est nécessaire lorsque vous souhaitez chauffer des pièces cloisonnées ou que l’insert de cheminée n’est pas assez bien positionné pour fonctionner avec la ventilation naturelle.

 

Artisan

Avec l’aide d’un installateur professionnel, vous bénéficierez de conseils avisés dans le choix de votre insert.

Note attribuée aux artisans Effy

Nos artisans ont du talent !

Nous sélectionnons soigneusement des artisans dans toute la France pour vous proposer des travaux de qualité.

Étude réalisée en 2022 auprès de 16 530 clients Effy.

Note attribuée aux artisans Effy

Comment installer un insert dans une cheminée existante ?

L’insert de cheminée s’installe en quelques étapes :

  • Mise en place du tubage ;
  • Installation du système d’isolation contre la chaleur ;
  • Installation de l’insert encastrable et raccordement au tubage ;
  • Installation du système d’aération.

 

Avant de commencer les travaux, il est nécessaire de procéder au ramonage de la cheminée. Le tubage doit être suffisamment résistant et supporter la chaleur dégagée par l’insert.

 

Lors de la mise en place du dispositif d’isolation, il faut également prévoir une chambre de décompression sous le plafond. Celle-ci va aérer la chaleur fournie par l’insert, pour une diffusion en toute sécurité.

 

Le système d’aération comporte généralement 3 types de grilles : 

  • En bas de l’équipement pour la ventilation ;
  • Dans le prolongement du foyer pour assurer la décompression ;
  • Sur la hotte de la cheminée pour diffuser l’air chaud.

 

👉 Une bonne circulation de l’air est impérative pour la sécurité de la maison.

Peut-on installer un insert soi-même ?

⚠️ Même si vous êtes excellent bricoleur, il est déconseillé d’installer un insert soi-même. Tout d’abord parce qu’il s’agit d’un équipement destiné à un usage délicat. Ensuite le procédé doit répondre à des normes strictes.

 

Enfin, si vous installez vous-même votre insert, vous ne pourrez pas bénéficier des aides disponibles.

Quel installateur pour le montage d’un insert ?

L’installation d’un insert dans les règles de l’art nécessite l’intervention d’un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement). Il faut faire appel à un artisan RGE pour bénéficier d’un service de qualité et obtenir les aides financières.

Je trouve mon artisan RGE

Simulation gratuite en 2 minutes

Quelles sont les normes pour installer un insert de cheminée ?

L’installation d’un insert de cheminée doit respecter les exigences du DTU 24. Cette réglementation concerne l’installation des cheminées en général qui inclut donc les inserts.

 

Voici quelques éléments à respecter pour se conformer à cette norme :

  • L’installation de coudes est possible dans le conduit de fumée, mais leur angle est fixé à 45 ° au lieu de 90 ° ;
  • Le débouché du conduit de fumée doit être situé à 40 cm plus haut que le faîtage de la maison, ou bien à 1,2 m de l’acrotère en cas de toit plat (pente<15 °) ;
  • Le conduit de raccordement doit être étanche, avec une section égale ou supérieure au diamètre de l’appareil de combustion.
  • Les différents produits et accessoires utilisés doivent porter le marquage CE.

Connaître les aides financières disponibles pour l’installation d’un insert

Vous pouvez obtenir plusieurs aides financières pour l’installation d’un insert de cheminée.

 

MaPrimeRénov’

Cette subvention de l’Anah constitue aujourd’hui la principale aide de l’État pour les travaux de rénovation énergétique.

 

Le montant de MaPrimeRénov’ dépend de la catégorie de revenus de chaque ménage. Pour l’installation d’un insert, vous pouvez obtenir :

  • Ménages intermédiaires : 800€
  • Ménages modestes : 1500€
  • Ménages très modestes : 2500€ 

 

Cette prime est destinée aux résidences principales construites depuis plus de 15 ans en France métropolitaine et depuis plus de 2 ans dans les départements outre-mer. 

 

Dossier en ligne

 

C’est le propriétaire du logement qui doit effectuer la demande sur le site MaPrimeRénov’, éventuellement avec l’aide d’un mandataire.

 

 

 

Les autres aides

Les travaux éligibles à MaPrimeRénov’ peuvent également bénéficier d’autres aides :

 

Prime
  • La TVA réduite à 5,5 % : pour l’obtenir, il faut que la maison soit achevée depuis au moins 2 ans à la date du début des travaux. 
  • Les aides locales : elles sont accordées par les collectivités territoriales et varient en fonction. Vous pouvez vous renseigner directement auprès de votre commune pour en savoir plus.
  • L’éco-prêt à taux zéro ou éco PTZ, un prêt sans intérêt que vous pouvez solliciter auprès des banques ayant passé un accord avec l’État.

 

Quelle prime Effy pour l’installation d’un insert ?

La prime Effy fait partie des dispositifs CEE (certificats d’économie d’énergie) qui sont encadrés. L’insert n’y est pas éligible, car il ne satisfait pas toujours aux critères techniques complémentaires exigés pour les primes CEE.

 

Check

 

En revanche, vous pouvez demander la prime Effy pour l’installation d’autres solutions de chauffage comme le poêle à bois, une chaudière biomasse ou les pompes à chaleur.

 

 

Découvrez le montant des aides financières pour les travaux éligibles
 

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Plus d’articles sur ce thème