Effy réalise vos travauxEffy améliore votre confortEffy réduit vos factures d’énergieEffy valorise votre logement

+15 ans d'expérience

+1 million de foyers accompagnés

Pompe à chaleur bruyante : que faire ?

Sommaire

Vous trouvez que votre pompe à chaleur est un poil trop bruyante ? Si la plupart du temps, les bruits occasionnés par votre équipement sont anodins, il arrive qu'ils soient révélateurs de dysfonctionnements. Voici nos conseils pour y remédier.

 

Estimez le montant des aides pour l’instant d’une pompe à chaleur !

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Pompe à chaleur bruyante : quand doit-on s’inquiéter ?

Il arrive que la pompe à chaleur soit bruyante en raison d’un dysfonctionnement technique. Si votre pompe à chaleur se met à émettre des bruits inhabituels ou à siffler, il faut vous en inquiéter. Cela peut être dû : 

 

  • un débit de pompe à chaleur mal réglé ;
  • un manque de pression ;
  • des boulons desserrés ;
  • des éléments bloqués dans le ventilateur (feuilles mortes, etc.) ;
  • un détendeur cassé ;
  • etc.

 

Si vous avez le moindre doute, nous vous conseillons de contacter un professionnel pour qu’il vienne vérifier l’état de votre équipement. 

Est-ce que la pompe à chaleur fait du bruit ?

Oui, toutes les pompes à chaleur font du bruit, au niveau de l’unité extérieure. Le niveau sonore peut, selon les modèles, être plus ou moins prononcé.

 

Quel bruit fait une pompe à chaleur ? Le niveau sonore moyen d’une pompe à chaleur varie selon les modèles. Il oscille entre 45 et 65dB(A) en moyenne. Notez que des pointes sont possibles lorsque l’appareil est en mode dégivrage. Si en journée, les bruits de votre pompe à chaleur sont couverts par les bruits de la vie courante, ils peuvent être plus gênants la nuit.

 

👉 A titre de comparaison, 45 décibels correspondent au bruit d’un réfrigérateur, tandis que 60 décibels correspondent au niveau sonore d’une conversation.

 

bruit pompe à chaleur

 

Plusieurs raisons peuvent expliquer la nature des bruits de votre système de chauffage : 

 

  • un dysfonctionnement des pales de l’appareil qui récupèrent l’air extérieur en tournant ;
  • un dysfonctionnement du compresseur, qui génère de la chaleur ;
  • une puissance trop élevée : plus votre pompe à chaleur air-eau a une puissance élevée, plus elle fait du bruit, il est donc nécessaire de ne pas surdimensionner votre appareil.

👉 Jamy vous dit tout sur le fonctionnement de la pompe à chaleur !

 

Comment mesurer le bruit d’une pompe à chaleur ?

Pour mesurer le bruit d’une pompe à chaleur, il est nécessaire d’utiliser un sonomètre et de se baser sur “l’émergence” du bruit. Il s’agit de la différence entre le niveau sonore ambiant avec la source du bruit, et le niveau sonore normal. Cette émergence ne doit pas dépasser 5 décibels en journée et 3 décibels la nuit, entre 22h et 7h.

 

👉 Certaines pompes à chaleur sont dites “silencieuses”. Les fabricants redoublent d’ingéniosité pour concevoir des appareils qui réduisent l’intensité sonore et préviennent les vibrations. Ainsi, il est possible de trouver des appareils qui émettent entre 35 et 40 décibels.

 

Pompe à chaleur bruyante : que dit la réglementation ?

Le bruit est un sujet pris très au sérieux et régit par le décret du 31 août 2006, ainsi que la norme NF S 31-010. La nuisance sonore y est définie par la notion d’émergence. Pour faire les mesures d’émergence, il est nécessaire de les réaliser en limite de propriété ou dans les pièces à vivre, avec les fenêtres ouvertes puis les fenêtres fermées. L'émergence ne doit pas dépasser :

 

  • 5 décibels en journée, soit entre 7h et 22h ;
  • 3 décibels la nuit, entre 22h et 7h.

 

👉 Si vous constatez que les nuisances sonores de votre pompe à chaleur sont supérieures à ces seuils, il est nécessaire d’agir.

Comment supprimer le bruit d’une pompe à chaleur ?

Conseil n°1 : respecter une distance minimale avec son voisinage 

L’installation de l’unité extérieure doit être sérieusement réfléchie. Il est recommandé de l’installer dans un endroit où l’on ne pas souvent. Évitez ainsi de l’installer à proximité des fenêtres des chambres, mais aussi de vos voisins. 

 

A quelle distance des voisins installer sa pompe à chaleur ? Il est d’usage d’installer l’unité extérieure de sa pompe à chaleur à plus de 20 mètres du logement de ses voisins. Cette distance est nécessaire pour éviter d’incommoder votre voisinage et de provoquer d’éventuels conflits. 

 

Pour réduire ces nuisances sonores, vous pouvez également opter pour des solutions simples à mettre en place : 

 

  • installez un capot d’insonorisation : il est souvent proposé par les fabricants eux-mêmes pour réduire le bruit de l’unité extérieure ;
  • installez une haie à proximité de l’unité extérieure : une haie suffit parfois à faire barrière contre le bruit ;
  • installez un écran acoustique : cet outil permet de réduire considérablement les émissions sonores de votre appareil ;
  • déplacez l’unité extérieure : si vous vous rendez compte que l’appareil est trop proche de vos voisins, n’hésitez pas à la déplacer en la tournant vers la rue par exemple, pour que les nuisances soient absorbées par les bruits de la rue.

 

👉 Attention, pour bien fonctionner, la pompe à chaleur a besoin d’un bon flux d’air. Si vous optez pour un capot d’insonorisation ou un coffrage, veillez donc à choisir un modèle spécialement conçu par les fabricants eux-mêmes. Nous vous conseillons de demander conseil à votre installateur pour ne pas commettre d’impair.

femme avec son grand-père dans un salon

Installez une pompe à chaleur air-eau à partir de 4 490€ seulement ! Un spécialiste de la rénovation énergétique vous accompagne du début à la fin de votre projet.

femme avec son grand-père dans un salon

Conseil n°2 : installer une assise stable pour l’unité extérieure 

Pour réduire les nuisances sonores de l’unité extérieure de votre système de chauffage, nous vous conseillons de l’installer sur une assise stable. Évitez donc les socles en béton, qui augmentent la réverbération du bruit, et optez pour un support anti-vibratoire qui limite la propagation des vibrations.

 

👉 Il existe des amortisseurs de vibrations qui peuvent être installés sous les pieds de l’unité extérieure, et ainsi, considérablement réduire les bruits.

 

Conseil n°3 : espacer l’unité extérieure du mur 

Pour ne pas accentuer le bruit de votre pompe à chaleur, évitez de coller votre pompe à chaleur aux murs extérieurs de votre logement. Respectez un espace de 40 à 50 cm entre l’appareil et le mur. Cette distance permet une bonne circulation de l’air, et limite aussi la réverbération du bruit.

 

Conseil n°4 : entretenir régulièrement sa pompe à chaleur

Pour optimiser son fonctionnement, la pompe à chaleur nécessite d’être entretenue régulièrement. Au quotidien, retirez les feuilles, brindilles et autres déchets de l’unité extérieure. Ces éléments peuvent en effet accentuer les nuisances sonores de l’appareil.

 

👉 En plus de cet entretien régulier, il est primordial de faire venir un professionnel une fois par an. Plus approfondi, cet entretien annuel est l’occasion de nettoyer en profondeur l’appareil et de s’assurer de son bon fonctionnement. Comptez entre 150 et 250 € pour cette prestation.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Ceci peut aussi vous intéresser