cover_entretien_chauffage

Quelles obligations pour l'entretien de votre pompe à chaleur ?

Tout comme les chaudières, la pompe à chaleur (PAC) doit être entretenue pour assurer son bon fonctionnement et ses performances énergétiques. Cet entretien est soumis à certaines réglementations : on vous explique tout !

Le fonctionnement de la pompe à chaleur

La pompe à chaleur est un système de chauffage et rafraîchissant. Pour fonctionner, la PAC utilise des énergies renouvelables pour produire du chauffage ou de la climatisation : les calories de l’air, de l’eau et du sol. L’équipement n’utilise pas d’énergie fossile ce qui le rend plus écologique qu’une chaudière gaz par exemple. Cependant, la PAC a besoin d’électricité pour fonctionner.


Il existe deux types de PAC : aérothermique (air-air et air-eau) et géothermique (eau-eau et sol-sol). Votre logement définira la puissance de chauffage dont vous aurez besoin et donc, du modèle de votre PAC (basse température ou haute température). La pompe à chaleur peut être complétée par un système de chauffage solaire. La PAC comporte de nombreux avantages. Il est donc important d’en prendre soin grâce à un entretien régulier.

Pourquoi faire entretenir une PAC ?

La pompe à chaleur doit être entretenue pour assurer son bon fonctionnement et vous permettre de continuer à profiter de ses performances énergétiques.


L’entretien permet :

  • D’augmenter la durée de vie de l’appareil
  • De prévenir les pannes potentielles
  • D’éviter la surconsommation énergétique.


Chaque type de PAC est doté d’une technologie spécifique : l’aérothermie (air/air, air/eau) ou la géothermie. Leurs systèmes sont dotés de mécanismes sophistiqués qui nécessitent l’intervention d’un professionnel pour leur entretien.

👉 Quel montant ? 

L'entretien d'une pompe à chaleur coûte entre 150 et 250 €. C'est un budget à prévoir lorsque vous décidez d'installer ce type d'équipement. 

L’entretien est-il obligatoire ?

L’entretien de votre pompe à chaleur est imposé par la loi. Il permet de :

  • Maintenir le bon fonctionnement de votre appareil
  • Profiter de ses performances énergétiques optimales
  • Prévenir les pannes éventuelles


Depuis 2010


Un contrôle annuel d’étanchéité est obligatoire par la loi pour les PAC utilisant des fluides frigorigènes « Hydro Fluoro Carbures » (HFC ou HCFC). Ces fluides sont composés de fluor, de chlore et d’hydrogène de carbone. Ils sont utilisés pour apporter de la chaleur à l’intérieur de l’habitation depuis l’extérieur par les PAC aérothermiques. Sont soumises à l’entretien obligatoire, les modèles de PAC fonctionnant avec :

  • Plus de 2 kg de fluide HCFC R410
  • Plus de 7,4 kg de fluide HFC R32


Afin de préserver au maximum les capacités de votre pompe à chaleur, n’hésitez pas à la protéger de la pluie et du vent tout au long de l’année. En cas d’arrêt prolongé, vous pouvez également la couvrir.


Depuis 2020

En mars 2020, Alexandre Dozières, Chef du bureau des économies d’énergies et de la chaleur renouvelable à la DGEC (Direction Générale de l’Energie et du Climat), a annoncé que l’entretien des pompes à chaleur sera obligatoire tous les deux ans. Le décret est finalement adopté en juillet 2020.


👉 Que dit le décret ?

Deux types de maintenance sont prévus selon la puissance de votre pompe à chaleur :

  • un entretien pour les PAC d’une puissance située entre 4KW et 70KW.
  • un entretien pour les PAC supérieures à 70KW


En revanche, les pompes à chaleur uniquement destinées à la production de l’eau chaude sanitaire ne sont pas concernées par cette obligation de maintenance.

Quand réaliser l’entretien de sa pompe à chaleur ?

L’entretien d’une pompe à chaleur est généralement annuel. Si vous l’utilisez pour produire uniquement du chauffage, nous vous conseillons de planifier son entretien pendant la saison estivale entre le mois de juin et septembre. Dans le cas où votre PAC produit du chauffage et de l’eau chaude sanitaire pour votre logement, il n’y a pas une saison à privilégier pour son entretien.


L’entretien de votre pompe à chaleur dépend de son modèle et de son utilisation de fluides frigorifiques HCFC et HFC. Le contrôle de votre appareil est généralement effectué tous les ans.


Certains modèles de PAC disposent d’un dispositif de détection de fuite qui vous alertera si un entretien est nécessaire. Nous vous conseillons de ne pas attendre d’être dans une situation d’urgence pour appeler un professionnel. Se retrouver sans chauffage en plein hiver ? Non merci !


Pour les modèles disposants de fluides frigorifiques HCFC et HFC, tout dépend de la quantité utilisée par votre modèle :

  • De 2 à 30 kg, l’inspection sera annuelle
  • De 30 à 300 kg, le contrôle est semestriel
  • Au-delà de 300 kg, l’entretien est trimestriel 

 

Ce que dit la loi...


Légalement, vous n'avez pas à faire vérifier votre PAC chaque année. Le décret de 2020 prévoit un entretien obligatoire tous les 2 ans pour une pompe à chaleur entre 4KW et 70KW et tous les 5 ans pour une pompe à chaleur de plus de 70KW. À la suite de chaque entretien, le professionnel qui s'en charge doit vous fournir une attestation ou un rapport de maintenance. 

Qui est habilité à l’entretien ?

Pour les PAC soumise à un entretien obligatoire, vous devez faire appel à un professionnel certifié afin de vérifier l’état de la pompe à chaleur et son bon fonctionnement.
 

La visite d’entretien comprend plusieurs étapes :

  • Vérification du compresseur situé dans l’unité extérieure
  • Nettoyage des pièces principales à l’intérieur de l’unité extérieure
  • Vérification de la pression du circuit hydraulique et du fluide caloporteur
  • Contrôle de la performance énergétique de l’équipement
  • Vérification de l’étanchéité du circuit frigorifique
  • Vérification des réglages
  • L’état des connexions électriques


👉 Si un dysfonctionnement est repéré, le professionnel se chargera de la réparation pendant la visite d’entretien.

Plus d’articles sur ce thème