Radiateur miroir

Tout savoir sur le radiateur miroir

Le radiateur miroir est un radiateur électrique bien original. Avec ses rayons infrarouge, il réchauffe votre intérieur en un clin d'œil. Découvrez tout ce qu'il y a savoir sur ce radiateur méconnu !

 

Pour vous chauffer de manière plus écologique et économique, pensez au poêle à bois. Grâce à la Prime Effy, son coût d’achat est considérablement réduit. 

Je demande ma prime

Demande gratuite et sans engagement

Miroir, mon beau miroir…

Le radiateur miroir fait partie de la famille des radiateurs électriques. Mais contrairement aux convecteurs, aux panneaux rayonnants et aux radiateurs à inertie, il fait plutôt partie des chauffages d’appoint. Il diffuse une chaleur douce et agréable, idéale en complément d’un autre système de chauffage.


Le radiateur miroir vous offre une sensation de chaleur comparable à celle du soleil. Ses rayons agissent dans un périmètre de 7 à 9 mètres autour de lui.


Comment fonctionne-t-il ?

Le radiateur miroir fonctionne grâce à la technologie plasma. En d’autres termes, il émet des ondes infrarouges longues pour chauffer tous les objets qui l’entourent. À l’inverse du convecteur électrique, il ne réchauffe pas l’air ambiant, mais les meubles, les murs et personnes qui se trouvent sur son passage. 


Ce type de radiateur se compose :
 

  • D’une paroi de verre miroir
  • D’une couche métallique : la résistance


Son design est ultra plat et ne prend pas de place. En revanche, il ne permet pas de stocker la chaleur. Son inertie est très faible et l’empêche de constituer un système de chauffage principal. 

👉 Une installation rapide

Rien de plus simple que d’installer un radiateur miroir à la maison. Il vous suffit de le fixer au mur souhaité, puis de le brancher. Nous vous conseillons d’en prendre soin lors de la pose. La vitre du radiateur est souvent fragile et risque de se briser en cas de choc.

Côté entretien, c’est tout aussi simple. Un coup de chiffon régulier pour le dépoussiérer fait l’affaire !

Combien ça coûte ? 💸

Il existe une grande gamme de radiateurs miroir. Leur prix diffère en fonction de leur taille, leur puissance et leur fabricant. Vous devez compter entre 300 et 1 000 € pour l’achat d’un radiateur de ce type.

Le radiateur miroir est-il fait pour vous ?

Tout dépend de l’utilisation que vous souhaitez en faire ! Nous vous conseillons d’utiliser le radiateur miroir dans une pièce comme une salle de bain. Dans une pièce de vie, son inertie n’est pas suffisante pour vous offrir une chaleur confortable au quotidien. 


Pesons les pour et les contre de ce type de radiateur :
 

Les pour Les contre
  • Un design unique
  • Un environnement sain : il n’assèche pas l’air et évite les soucis respiratoires
  • Une chaleur à basse température agréable
  • Une installation très simple
  • Plus économique qu’un convecteur
  • Un prix élevé
  • Un équipement fragile
  • Faible inertie : ne stocke aucune chaleur
  • Les infrarouges fonctionnent moins bien avec des revêtements brillants ou des vitres à côté
  • L’espace autour doit être parfaitement dégagé pour qu’il soit efficace
  • Aucune aide à la rénovation énergétique


 

Les alternatives au radiateur miroir

Ce type de radiateur peut vous attirer pour son esthétique et sa simplicité. Mais son prix et l’absence d’aide financière peut vous freiner. Voici quelques alternatives qui pourraient vous séduire.

 

Le radiateur à inertie

Si vous souhaitez absolument vous chauffer à l’électrique, le radiateur à inertie est le meilleur choix. Son grand avantage est sa capacité à stocker la chaleur pour la restituer une fois éteint. En utilisant un thermostat programmable bien adapté à vos habitudes, vous êtes certain de faire quelques économies d’énergie.

 

 

 

 

👉 Son prix ? entre 400 € et 1 200€, soit la même gamme de prix qu’un radiateur miroir.
👉 Ses aides écologiques ? la prime énergie (CEE), la TVA à 5,5 %

 

 

Le poêle à bois

Plus écologique que les radiateurs électriques, le poêle à bois est aussi bien plus économique. Son installation peut vous faire réaliser de sacrées économies grâce à :
 

  • Son combustibles bon marché : les bûches de bois  ou les granulés
  • Son excellent rendement

 

 

👉 Son prix ? entre 3 500 et 5 000 pour un poêle à bûches et entre 4 000 et 6 500 € pour un poêle à granulés. 
👉 Ses aides écologiques ? la prime énergie (CEE), MaPrimeRénov’, la TVA à 5,5 %, l’éco-PTZ

particuliers

Chez nous, la prime CEE s’appelle Prime Effy ! Nous vous la garantissons pour l’installation de votre poêle à bois. Pour cela, il vous suffit de réaliser vos travaux avec un artisan RGE de notre réseau dans toute la France. 

particuliers

Plus d’articles sur ce thème