Les radiateurs à inertie

Chauffage électrique : focus sur les radiateurs à inertie

Dans un logement dénué de circuit de chauffage central, l’utilisation de radiateurs électriques peut être la solution. Mais pas n’importe quel radiateur ! Le radiateur à inertie possède l’avantage de chauffer durablement et de manière homogène. On vous dit tout sur son fonctionnement, son installation, son prix et les aides financières disponibles.

Je rénove ma maison

Demande gratuite et sans engagement

Comment fonctionne un radiateur à inertie ? 

Un radiateur à inertie se compose de 4 parties : une résistance électrique, un corps de chauffe (solide ou liquide), des ailettes en aluminium, une façade conductrice de chaleur, souvent en aluminium. Le radiateur électrique à inertie, aussi appelé radiateur à chaleur douce est le plus perfectionné des radiateurs électriques. Il peut chauffer vos pièces par :
 

  • Rayonnement de chaleur à basse température. Le ressenti est alors bien plus agréable qu’avec des panneaux radiants à haute température. Ici, ce n’est pas l’air qui est chauffé mais les personnes et les objets.
  • Inertie : c’est une accumulation de chaleur dans le corps de chauffe. En somme, il continue de vous chauffer même éteint.
  • Convection : par mouvement d’air chaud. Cela reste rare pour des radiateurs à inertie.

​​👉 Quel rendement ?

La particularité d’un radiateur électrique est de générer et diffuser la chaleur dans un même temps. C’est un système de chauffage qui présente donc un excellent rendement, proche de 100 %. Il vous permet de profiter de toute la chaleur qu’il émet dans votre logement. 

Inertie sèche ou liquide ?

Parmi les radiateurs électriques à inertie, vous avez le choix entre deux grands modèles. Chacun d’entre eux possède des caractéristiques de chauffe particulier. Tout dépend de ce que vous souhaitez :


Les radiateurs à inertie sèche : le corps de chauffe est solide, composé de plaques de métal, de fonte ou d’acier. Grâce à leur corps de chauffe solide, ces radiateurs restituent la chaleur pendant longtemps, même éteints ! Vous pouvez donc espérer faire quelques économies d’énergie.


Les radiateurs à inertie fluide : ici, le corps de chauffe est fait d’aluminium et rempli d’un fluide caloporteur qui se charge de contenir et distribuer la chaleur dans les résistances. Le fluide utilisé peut être de l’huile végétale ou minérale, voire de l’eau glycolée. En termes d’utilisation, la chaleur est comparable à un chauffage central ! Ces radiateurs sont légèrement moins chers qu’à inertie sèche. Ils vous promettent une chauffe rapide et efficace avec un chaleur final particulièrement homogène. Compte tenu du liquide présent, veillez bien à choisir un radiateur de qualité. Les radiateurs bas de gamme peuvent parfois laisser du liquide s’échapper à long terme. 

👉 À savoir

L’installation d’un thermostat programmable sur vos radiateurs vous permettent de faire 15 % d’économie d’énergie supplémentaire. Vous pouvez adapter vos horaires et températures de chauffe en fonction de vos habitudes de vie et donc moins consommer ! Le thermostat peut être directement installé sur les radiateurs ou bien centralisé avec un boîtier pour tous vos appareils.

Comment faire installer vos radiateurs ?

Rien de plus simple ! Il vous suffit d’avoir un accès à une alimentation électrique. En revanche, elle doit être indépendante de vos autres prises électriques. À vous de décider où vous souhaitez l’installer, mais voici quelques conseils.


Si votre logement est mal isolé, privilégiez la pose de votre radiateur à inertie sur les murs en contact avec l’extérieur. À l’usage, ils vous protégeront de l’effet de parois froides. Nous vous déconseillons de le placer près d’un rideau ou d’un meuble volumineux pour éviter de bloquer le rayonnement de la chaleur.


Dans tous les cas, vous devez faire appel à un artisan qualifié pour le raccordement électrique. En plus de posséder les habilitations électriques nécessaires, il saura vous éclairer sur les meilleurs endroits pour poser vos radiateurs. Par exemple, il est fortement conseillé de les installer au minimum à 15 centimètres du sol pour favoriser la bonne circulation de l’air.
 

Je trouve mon artisan RGE

Demande gratuite et sans engagement

Quel entretien pour vos radiateurs à inertie ?

Comme beaucoup de chauffage électrique, vous n’avez presque rien à faire. Pour leur garantir une durée de vie optimale de 10 ans, pensez régulièrement à dépoussiérer vos radiateurs. Vous pouvez même faire venir un professionnel chaque année pour un entretien plus poussé. Mais n’y voyez rien d’obligatoire. Sachez que plus vous en prendrez soin, plus ils dureront longtemps !

Combien de radiateurs installer à la maison ?

Tout dépend de la taille des pièces à chauffer ! Par exemple un radiateur de 1000 Watts suffit pour chauffer une pièce de 15 mètres carré. Cette puissance est suffisante dans le cas ou votre logement est bien isolé et non soumis à des températures extrêmes en hiver. Dans le cas contraire, vous pouvez opter pour du 2000 Watts pour atteindre une température confortable. Au-delà de 15 mètres carré, ajoutez des radiateurs supplémentaires et le tour est joué.

Combien ça coûte ?

Il existe de nombreuses marques et les prix varient beaucoup. Vous pouvez compter entre 400 et 1200 € par radiateur. Heureusement, quelques aides financières peuvent faire baisser votre facture :


✔️ La Prime Effy : recevez une aide sous forme de chèque. Son montant dépend de votre situation et de vos travaux. 

✔️ La TVA réduite : pour la pose de radiateurs à inertie, la TVA appliquée sur votre facture est de 10 %.

Je demande ma Prime Effy

Demande gratuite et sans engagement

Plus d’articles sur ce thème