Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Comment bien choisir ses panneaux solaires thermiques ?

Vous souhaitez investir dans une installation solaire thermique chez vous, mais ne savez pas quel équipement choisir ? Modèle, prix, installateur… Voici tous nos conseils pratiques pour ne pas vous tromper.

 

Effy Solaire vous propose des panneaux solaires photovoltaïques d’origine européenne et garantis 25 ans, à partir de 6 490 € seulement. Profitez-en !

J'installe mes panneaux solaires

Simulation gratuite en 2 minutes

Choisir les bons capteurs

Il existe plusieurs types de capteurs thermiques pour vos panneaux solaires. Chacun est à privilégier pour un usage ou une situation propre :

 

  • Les capteurs plans vitrés : c’est le type de capteurs solaires thermiques le plus utilisé pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire d’un logement. Ils présentent généralement le meilleur rapport qualité/prix.
  • Les capteurs plans non vitrés : ils sont plus économiques, mais moins fréquents car dépendants des températures extérieures (ils ne comportent pas de matériau isolant comme les vitrés). On l’utilise donc plutôt pour chauffer les piscines par exemple, ou bien les logements dans les régions les plus chaudes.
  • Les capteurs tubulaires : on les reconnaît car ils prennent la forme de tubes noirs, quand la surface des capteurs plans est lisse. Ce type de capteur est très efficace car il parvient à mieux capter la chaleur du soleil, par contre, son coût est plus élevé. Il faut aussi éviter de les employer dans les zones à ensoleillement trop fort, car cela pourrait détériorer l’équipement.

Système monobloc, à éléments séparés ou auto-vidangeable ?

Vous pouvez trouver trois grandes familles de panneaux solaires thermiques :

 

  • Dans les systèmes monoblocs, le panneau solaire et le chauffe-eau sont placés ensembles. Ce modèle est rentable et efficace dans les zones les plus ensoleillées et chaudes, beaucoup moins dans les autres. En revanche, il est facile à installer et c’est aussi le moins coûteux. On le privilégie généralement dans les petites maisons aux besoins en eau peu importants.
  • Dans les systèmes à éléments séparés, le ballon d’eau chaude est installé plus en hauteur, au-dessus des panneaux solaires, et la liaison entre les deux éléments se fait à l’aide d’une pompe. Ce système est efficace dans tous types de climats, en revanche, il est beaucoup plus onéreux que le modèle monobloc.
  • Les systèmes dits auto-vidangeables sont très intéressants car ils présentent un excellent rendement* et sont faciles à installer et à entretenir. Il s’agit d’une technologie plus récente qui mérite d’être étudiée.

*Le rendement énergétique désigne le rapport entre l’énergie nécessaire à un équipement pour fonctionner (l'énergie absorbée) et sa capacité à produire lui-même de l’énergie (l'énergie utile).

Quelle dimension, quelle orientation et quelle inclinaison ?

Au-delà du modèle et de la technologie choisis, il est important de connaître quelques règles de base pour avoir un rendement optimal pour votre installation thermique :

 

  • En fonction des régions, l’inclinaison idéale pour vos panneaux est de 40° à 45°, en faisant attention de ne pas dépasser une inclinaison de 20°
  • Il faut bien prendre garde à ce qu’il n’y ait pas d’ombre qui puisse gêner la captation du soleil (arbre, antenne, poteau électrique…) ce qui peut faire totalement chuter la production de vos panneaux
  • Choisir le dimensionnement qui correspond à vos besoins réels. Car un bon dimensionnement, c’est un rendement optimisé (n’hésitez pas à demander conseil à votre artisan !)

La prise en compte du prix

Bien sûr, le budget est un facteur essentiel avant de vous lancer dans un projet d’installation solaire thermique.

 

Particuliers

Sachez que les tarifs sont variables en fonction du modèle choisi, mais pas seulement : la puissance désirée, le type de logement et la région dans laquelle vous vivez ou encore les tarifs pratiqués par votre artisan sont autant de facteurs qui influent sur la somme finale à régler. N’hésitez pas à demander plusieurs devis comparatifs à des professionnels différents pour sélectionner le meilleur rapport qualité/prix !

 

A titre indicatif, sachez que pour un chauffe-eau solaire individuel, vous devrez débourser entre 3 000 € et 7 000 €, et pour un système solaire combiné, entre 13 000 € et 20 000 €. Et bonne nouvelle, vous avez droit à des aides financières pour réduire ces coûts !

artisan et client face à une maison avec échelle

Grâce à notre partenaire BNP Personal Finance, l'installation de vos panneaux photovoltaïques est proposée à partir de 57€/mois pendant 180 mois*. Votre conseiller Effy vous accompagne dans le montage de votre dossier. Lancez-vous !

*Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

artisan et client face à une maison avec échelle

Panneaux solaires thermiques : les alternatives

Installation panneaux solaires

Si vous souhaitez passer au solaire, le thermique n’est pas votre unique option. Vous pouvez également installer des panneaux solaires photovoltaïques sur le toit de votre logement, et ainsi produire l’électricité dont vous avez besoin (pour faire fonctionner vos appareils électroniques par exemple) : on appelle cela l’autoconsommation, et cela vous permet de gagner en autonomie et de faire des économies au quotidien.

installateur de panneaux solaires SunPower

Devenez plus autonome et produisez votre propre électricité grâce aux panneaux solaires ! Avec Effy Sérénité, vous profitez d'un prix juste et affiché dés le début de votre projet : à partir de 8190€, soit 7201€ prime EDF OA déduite (ou à partir de 57€/mois pendant 180 mois) !

installateur de panneaux solaires SunPower

Amandine Martinet

Journaliste web pour Effy

Journaliste diplômée de l’Institut Français de Presse, je suis passionnée par les questions liées à la transition énergétique et à l’habitat. Ma mission ? Écrire pour vous aider à être bien chez vous au quotidien !

Plus d’articles sur ce thème