Focus sur... Le puits canadien

Par Amandine Martinet

Vous voulez investir dans un système de chauffage et de climatisation pour votre logement, mais craignez les dépenses énergétiques que cela implique ? Le puits énergétique, ou puits provençal, est une solution. On vous présente ce système économique et respectueux de l’environnement : suivez le guide !

 

Pour des travaux de rénovation énergétique écologiques, pensez à Effy Liberté ! Nous vous mettons en relation avec des artisans certifiés Reconnus Garants de l’Environnement de votre région et vous aidons à obtenir vos aides financières, telles que la Prime Effy.

Je calcule ma Prime Effy

Simulation gratuite et immédiate

Qu’est-ce qu’un puits canadien ?

icone_pac-air-air

Le puits canadien est un système de réchauffement et de refroidissement de l’air de votre logement, en permettant par la même occasion de le renouveler. Il s’agit donc d’un système de ventilation couplé à une fonction de chauffage et de climatisation (quand de nombreux appareils se contentent d’assurer uniquement l’une de ces fonctions).

 

Il fonctionne par géothermie, c’est-à-dire en puisant sous terre l’énergie nécessaire à son efficacité. En fait, à environ deux mètres sous la surface du sol, la température reste stable toute l’année, oscillant de 10 à 18°C, alors qu’à l’extérieur, les écarts sont beaucoup plus importants. On appelle cela “l’inertie thermique”. Par conséquent, l’hiver, la température sous terre est généralement plus élevée qu’à la surface, et inversement l’été. Il s’agit donc d’une réserve de chaud et de froid illimitée et exploitable pour être retransmise à l’intérieur d’un logement.

 

part 350 climatisation

Vous l’avez compris, le puits canadien a pour fonction de limiter le froid et le chaud dans votre logement : il n’a pas pour vocation de remplacer un système de chauffage central ou une climatisation, mais à venir en complément. Cela ne signifie pas qu’il est inefficace. En moyenne, en hiver, il permet de gagner jusqu’à 15°C en plus, et en été, jusqu’à 10°C en moins.

💡 Le saviez-vous ?

On utilise la dénomination “puits canadien” en hiver, quand le système refroidit, et “puits provençal” en été, quand il réchauffe. On peut également rencontrer le terme de “puits climatique”.

Comment ça fonctionne ?

 

Le puits canadien se compose de plusieurs éléments pour ventiler et régler la température de votre habitation :

 

  • Une borne est installée dans votre jardin pour capter l’air extérieur
  • Elle est reliée à un ou plusieurs conduits enterrés sous la terre — à 1,5 mètres de profondeur minimum, jusqu’à 3 mètres —, dans lesquels cet air est transporté
  • C’est lors de la circulation de l’air dans ces tuyaux qu’il est réchauffé ou refroidi en fonction de la saison et de la température souterraine, par phénomène d’échange thermique
  • Ce réseau est lui-même relié à un ventilateur placé à l’intérieur de votre logement, qui insuffle l’air neuf et chauffé/refroidi dans votre maison
  • Des gaines placées dans les pièces du logement permettent de distribuer l’air
  • Des bouches d’extraction rejettent l’air vicié à l’extérieur du logement

 

Pour un fonctionnement optimal, vous pouvez choisir de coupler votre puits climatique avec une VMC double flux.

Vous voulez changer votre système de ventilation ? 🧐

Effy Liberté s’occupe de tout ! Nous vous proposons des artisans certifiés RGE de votre région pour vous garantir votre Prime Effy, et vous aidons dans vos démarches administratives pour l’obtenir !

Je trouve mon artisan RGE

Simulation gratuite et immédiate

Quel entretien ?

 

outils

Il est nécessaire de bien entretenir son puits provençal pour lui assurer un fonctionnement optimal. Déjà, il s’agit de bien surveiller qu’aucun déchets ou éléments divers ne viennent obstruer les unités extérieures, pour qu’il puisse bien capter l’air ambiant. Ajoutez à cela ces quelques actions, et vous pouvez être sûr du bon fonctionnement de l’appareil :

 

  • Changer le filtre d'arrivée d'air extérieur une fois par an
  • Nettoyer le réseau aéraulique tous les deux ans
  • Nettoyer les bouches d'extraction tous les trois mois environ
  • Vérifier de temps en temps le bon fonctionnement des ventilateurs

Quels avantages et quels inconvénients ?

Le puits provençal est une solution qui présente plusieurs atouts. Voici ce qui peut vous convaincre de sauter le pas :

 

✔️C’est économique : en réchauffant votre logement en hiver et le rafraîchissant en été, le puits canadien permet de limiter les usages du chauffage et de la climatisation. En plus, la géothermie est une énergie qui ne coûte rien !

✔️ C’est écologique : les calories de température présentes sous le sol constituent une source énergétique inépuisable et qui ne rejette pas d’émissions polluantes dans l’atmosphère. En plus, l’appareil consomme peu d’électricité.

✔️ C’est efficace et trois en un : un air assaini, chauffé et rafraîchi !

✔️ C’est facile à entretenir

✔️ C’est résistant, avec une bonne longévité

 

En revanche, ce système possède plusieurs limites, qu’il convient de connaître avant d‘investir :

 

❌ Il ne peut pas remplacer un appareil de chauffage ou de climatisation

❌ Sa performance est soumise à des conditions extérieures telles que les caractéristiques de votre sol. Si ces dernières ne correspondent pas, rien n’est impossible mais l’installation devient plus complexe

❌ Il est nécessaire d’avoir un espace extérieur suffisamment grand et dégagé pour héberger l’installation (le réseau de tuyaux doit être long de 40 mètres idéalement)

 

En somme, on peut considérer qu’il est préférable d’opter pour un puits climatique lors de la construction d’une maison, et pas forcément lors d’une rénovation, étant donné le chantier à prévoir. Si vous voulez sauter le pas, sachez quoi qu’il arrive qu’il s’agit d’une option aussi économique que respectueuse de l’environnement. Il vous reste à peser le pour et le contre, puis à vous lancer !

Combien ça coûte ?

part

Si vous comptiez investir dans une climatisation, sachez qu’un puits canadien a un prix six à dix fois moins élevé en général ! Comptez environ 2000 € HT pour le coût du matériel, et 2000 € supplémentaires pour l’installation par un artisan qualifié. Bien évidemment, ces montants sont variables en fonction du modèle choisi, du type de sol, ou encore de l’entreprise intervenant pour la pose.

💡 Le saviez-vous ?

Vous pouvez bénéficier d’aides financières pour l’installation d’une ventilation performante dans votre logement. MaPrimeRénov’, ou encore le CITE. N’hésitez pas à faire appel à nos conseillers Effy pour savoir si vous y avez droit !

Je trouve mes aides

Simulation gratuite et immédiate

 

Amandine Martinet

Amandine Martinet

Journaliste web pour Effy

Journaliste diplômée de l’Institut Français de Presse, je suis passionnée par les questions liées à la transition énergétique et à l’habitat. Ma mission ? Écrire pour vous aider à être bien chez vous au quotidien !

Plus d’articles sur ce thème