enfant particulier part famille parents

Les aides de l’Anah : nos réponses à toutes vos questions !

Par Amandine Martinet

Pour vos travaux de rénovation énergétique, il existe un organisme qui distribue des aides financières avantageuses : l’Agence nationale de l’habitat. Voici une foire aux questions les plus fréquentes sur les deux dispositifs principaux auxquels vous pouvez avoir droit : MaPrimeRénov’ et Habiter mieux sérénité.

 

Saviez-vous que vous pouvez cumuler MaPrimeRénov’ avec la Prime Effy, et ainsi obtenir un montant de subventions encore plus important ? La seule condition : demander la Prime Effy en premier !

Je calcule ma Prime Effy

Simulation gratuite et immédiate

1. L’Anah, c’est quoi ?

L’Agence nationale de l’habitat est un établissement public créé en 1971, dont la mission principale est de “mettre en œuvre la politique nationale d’amélioration du parc de logements privés existants” en France. L’objectif, en d’autres termes ? Que les logements des ménages français, quel que soit leur niveau de vie, soient tous décents et performants énergétiquement.

 

Cela passe par deux leviers d’action principaux : la distribution d’aides financières pour effectuer des travaux de rénovation, et de l’accompagnement personnalisé aux ménages par le biais de conseils, de supports d’information, etc. En 2021, le budget de la structure alloué à ces fins atteint les 2,7 milliards d’euros.

2. Quel est le lien entre l’Anah et les CEE ?

Depuis 2014, l’Anah fonctionne en partie grâce au dispositif des Certificats d'Économie d’Énergie (CEE). Ce dernier est issu de la loi POPE en 2005, et consiste à obliger des géants du secteur énergétique (fournisseurs d’énergie et les distributeurs de carburant.) à réaliser des objectifs d’économies d’énergie sur une période donnée. Ces “obligés” peuvent choisir de le faire en versant des subventions à des particuliers pour les inciter à faire des travaux de rénovation chez eux, puis récupérer les économies réalisées grâce à ces derniers pour remplir leurs objectifs.

 

Dans ce fonctionnement, l’Anah est un intermédiaire qui, selon le même principe, verse des aides financières aux particuliers pour récupérer des CEE (c’est-à-dire, une quantité d’économie d’énergie réalisée) pour ensuite les remettre sur le marché.

3. Quelles sont toutes les aides proposées par cet organisme ?

Pour les travaux de rénovation énergétique d’un logement privé, les deux aides phares de l’Agence nationale de l’habitat sont les deux suivantes : MaPrimeRénov’, créée en 2020, et la programme Habiter Mieux Sérénité, existant depuis 2010.

4. MaPrimeRénov’ et Habiter mieux sérénité sont-elles cumulables ?

La réponse est non. Vous ne pouvez pas bénéficier de MaPrimeRénov’ ET d’Habiter mieux sérénité, vous devez donc choisir de demander l’une ou l’autre de ces deux aides. En revanche, bonne nouvelle : MaPrimeRénov’ est cumulable avec la Prime Effy, l’éco-prêt à taux zéro, le chèque énergie et les aides d’Action Logement, ainsi que certaines aides locales et régionales.

 

Habiter mieux sérénité est elle cumulable avec les mêmes dispositifs, excepté la Prime Effy.

5. Quelle aide de l’Anah est faite pour moi ?

En fait, tout dépend de votre situation et de votre projet. Les conditions d’accessibilité et les montants alloués ne sont pas les mêmes pour MaPrimeRénov’ et pour Habiter mieux sérénité. Par exemple, si vous êtes un ménage à revenus hauts ou intermédiaires, sachez que vous pouvez avoir droit à certaines aides MaPrimeRénov’, alors que les seuils de revenus exigés pour Habiter mieux sont plus bas. En revanche, certaines opérations permettant de réaliser d’importantes économies d’énergie seront mieux récompensées par Habiter mieux que par MPR.

 

En fait, pour être sûr de savoir quel dispositif vous correspond le mieux, nous vous invitons à consulter les détails de chacun et comparer leur intérêt vis-à-vis de vos envies de travaux : il n’y a pas de règle générale.

6. Quelles sont les dernières évolutions concernant MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov’ est un coup de pouce financier récent, mis en place depuis le 1er janvier 2020, et qui n’a de cesse de se développer. Sa création, remplaçant les désormais obsolètes CITE et Habiter mieux agilité, est intervenue dans le but de répondre à un besoin de massification des projets de rénovation énergétique dans le parc immobilier privé français. C’est pour cela que, si au départ, MPR était réservée aux ménages aux revenus les plus modestes, elle est à ce jour ouverte à tous les ménages, ainsi qu’aux propriétaires bailleurs et non plus seulement occupants.

 

Par ailleurs, de nouveaux barèmes ont été établis pour revoir les montants alloués à chaque type de travaux de rénovation énergétique, et de nouveaux bonus ont vu le jour (bonus BBC, bonus rénovation globale et bonus sortie de passoire thermique) En somme, l’aide MaPrimeRénov’ s’étend et concerne un public de plus en plus large. Une bonne nouvelle pour vos travaux !

7. L’aide habiter mieux sérénité est-elle toujours d’actualité ?

La réponse est oui ! Même si MaPrimeRénov’ prend désormais une place particulièrement importante, le dispositif Habiter mieux sérénité est toujours valable et l’Anah n’a pas parlé de le supprimer. En revanche, Habiter mieux agilité a disparu.

8. Ces aides concernent-elles tous les travaux de rénovation énergétique ?

Un large panel de travaux est éligible aux aides de l’Agence nationale de l’habitat. Pour MaPrimeRénov’, une liste est préétablie, et a récemment été revue, avec pour chaque opération des critères techniques précis à respecter. Pour Habiter mieux sérénité, un bouquet de travaux est concerné, lui aussi très vaste. En revanche, notez bien qu’une condition immuable est nécessaire : l’ensemble de ces travaux doit permettre un gain énergétique total de 35% dans votre logement.

9. L’Anah peut-elle refuser de me verser une aide ?

Effectivement, comme l’indique le site de l’organisme, “une aide de l'Anah n'est pas un droit”. Même si, comme vous l’avez vu, un grand nombre de personnes et de travaux sont éligibles, les deux dispositifs MaPrimeRénov’ et Habiter mieux sérénité ne sont pas automatiquement attribués si l’on en fait la demande. Cela dépend principalement du “projet de travaux, des priorités de chaque territoire et des moyens disponibles”.

10. Quelles démarches faut-il faire pour obtenir les aides de l’Anah ?

L’obtention des aides de l’Agence nationale de l’habitat est relativement aisée. Pour Habiter mieux sérénité, vous pouvez faire votre demande en ligne sur le site de l’Anah ou par téléphone au 0 808 800 700 (numéro non surtaxé). Une fois la demande déposée et les informations demandées complétées, une visite technique est effectuée chez vous par un opérateur de l’organisme pour décider de la conformité de votre projet avec l’aide financière. Si ces dernières concordent, vous pouvez réaliser vos travaux, puis recevoir votre aide !

 

Pour ce qui est de MaPrimeRénov’, le mécanisme est sensiblement le même : demande en ligne, vérification et confirmation de votre éligibilité (mais sans venue d’un opérateur sur place), réalisation des travaux, envoi de la facture sur le site puis réception de la prime via un virement bancaire, qui vous servira à régler la somme que vous devez à votre artisan.

 

Pour ne rien rater dans votre inscription, n’hésitez pas à consulter nos tutos pour faire votre demande de MaPrimeRénov’ !

part 500

En cumulant MaPrimeRénov’ et la Prime Effy, obtenez un montant d’aide maximal pour vos travaux ! Vous devez simplement faire votre demande de Prime Effy en premier. 

part 500

 

Amandine Martinet

Amandine Martinet

Journaliste web pour Effy

Journaliste diplômée de l’Institut Français de Presse, je suis passionnée par les questions liées à la transition énergétique et à l’habitat. Ma mission ? Écrire pour vous aider à être bien chez vous au quotidien !

Plus d’articles sur ce thème