Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Hausse des prix de l’énergie : les solutions du ministère de la Transition écologique

Par Mariana Gonçalves

Publié le 19/10/2021 à 14h24, mis à jour le 16/06/2022 à 15h11

Barbara Pompili et Agnès Pannier-Runacher ont réuni ce mardi matin, les acteurs des industries énergo-intensives. L’objectif était d’échanger sur les conséquences de la hausse des prix de l’énergie sur leur activité, et les solutions possibles à mettre en place.

Les prix du gaz et de l’électricité ne cessent de s’envoler et cela a un impact sur le portefeuille des Français, mais aussi sur les industriels du secteur. Ce mardi matin, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, ont réuni à ce sujet les acteurs des industries énergo-intensives. L’objectif était d’identifier des pistes à court et moyen terme pour faire face aux hausses des prix de l’énergie.

La compensation des coûts indirects du carbone, l’une des pistes les plus prometteuses

Pour accompagner les industriels face à la hausse des prix de l’énergie, le ministère de la Transition écologique a rappelé la mise en oeuvre de la baisse de la Taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité (TICFE). Prévue dans le Projet de loi de finances (PLF), ce "bouclier tarifaire" représente un abattement de près de 200 millions d’euros pour 66 terawatt-heure (TW) de consommation industrielle.

 

De plus, le ministère a annoncé lancer une réflexion sur la compensation des coûts indirects du carbone. Cette aide définie au niveau européen devrait être mise en oeuvre au niveau national. Elle devraitcompenser le coût du CO2 dans l’électricité que les industriels achètent”. Le ministère rappelle d’ailleurs que le prix de l’électricité dépend grandement des tarifs des énergies fossiles et du CO2.

Miser sur les contrats long terme, la solution ?

En prévision de l’arrêt prochain de l’Accès régulé à l’électricité nucléaire historique (Arenh), un groupe de travail pour étudier les solutions de substitution devrait être lancé prochainement. L’une des pistes de réflexion serait de permettre aux industriels “de conclure des contrats à long terme pour avoir un accès à de l’électricité à prix constant”. Le ministère rappelle d’ailleurs la nécessité que “les financeurs publics se saisissent de cet instrument”.

👉 Dans ce contexte de hausses des prix, quels gestes avez-vous adopté pour faire des économies et conserver du pouvoir d’achat ? Ces hausses vous ont-elles poussé à faire des travaux de rénovation énergétique dans votre logement ? Nous vous avons donné la parole.

 

 

Mariana Gonçalves

Journaliste web pour Effy

Journaliste curieuse de tout, je décrypte pour vous les travaux de rénovation énergétique. Proche de la nature, mon rêve serait d'avoir une tiny house autonome en plein cœur de la forêt.

Plus d’articles sur ce thème