Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Prix de l’énergie : Jean Castex annonce un “bouclier tarifaire” face à la flambée des prix

Par Mariana Gonçalves

Publié le 01/10/2021 à 08h55, mis à jour le 16/06/2022 à 15h02

Pour contrer la hausse des prix de l’énergie, le Premier ministre a annoncé hier soir sur TF1, une série de mesures. Blocage des prix du gaz, hausse limitée des prix de l’électricité, revalorisation du chèque énergie… Voici un récapitulatif du “bouclier tarifaire” annoncé.

Les prix du gaz et de l’électricité ne cessent d’augmenter depuis plusieurs mois. Un budget qui pèse lourd sur le porte-monnaie des Français, encore plus à l’approche de l’hiver. Pour faire face à cette flambée des prix, le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce jeudi 30 octobre au 20 heures de TF1, la création d’un “bouclier tarifaire”.

Blocage des prix du gaz de novembre à avril

+ 10% en juillet, + 5,3% en août, + 8,7% en septembre et + 12,6% en octobre… Depuis le début de l’année, les prix du gaz ne cessent de grimper. Une flambée des prix qui n’est pas prête de s’arrêter puisqu’une nouvelle hausse autour de 15% est attendue au 1er novembre prochain. 

 

Gaz

Pour contrer cela, Jean Castex a annoncé un blocage des tarifs du gaz dès le mois de novembre 2021, jusqu’en avril 2022. Ce “bouclier tarifaire” n’est possible que parce qu’une baisse des prix du gaz est prévue au printemps. C’est à cette saison que les prix seront répercutés en partie sur les factures des consommateurs pendant les 12 mois suivants, via des baisses de tarifs moins fortes. Ce lissage permettra de répartir sur une période plus longue, la hausse des tarifs.

 

Si la baisse n’est pas aussi importante que prévue, Jean Castex a évoqué une possible baisse des taxes sur le gaz.

Hausse limitée à 4% pour l’électricité

electricite

Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique, avait annoncé il y a quelques jours une hausse probable des tarifs de l’électricité de 12% en février 2022. Pour soulager les Français, le Premier ministre assure que cette hausse sera plafonnée à 4%.

 

Pour cela, le gouvernement prévoit de baisser la taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité (TICFE), grâce à un amendement au projet de loi de finance.

Comment réduire sa facture d'électricité ?

Possible revalorisation du chèque énergie

Si ces mesures ne suffisent pas à soulager les Français, le gouvernement prévoit une possible revalorisation du chèque énergie. Ce dispositif, créé par le gouvernement “suite à la crise des gilets jaunes”, permet aux ménages les plus modestes de régler leur facture énergétique. Le 15 septembre dernier, un coup de pouce exceptionnel de 100 euros avait déjà été annoncé. Le chèque énergie concerne 5,8 millions de ménages.

👉 Dans ce contexte de hausses des prix, quels gestes avez-vous adopté pour faire des économies et conserver du pouvoir d’achat ? Ces hausses vous ont-elles poussé à faire des travaux de rénovation énergétique dans votre logement ? Nous vous avons donné la parole.

 

 

Mariana Gonçalves

Journaliste web pour Effy

Journaliste curieuse de tout, je décrypte pour vous les travaux de rénovation énergétique. Proche de la nature, mon rêve serait d'avoir une tiny house autonome en plein cœur de la forêt.

Plus d’articles sur ce thème