Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Audit énergétique : “Le contenu de l’audit obligatoire a une charte graphique commune, quel que soit l’auditeur”

Par Mariana Gonçalves

Publié le 27/03/2023 à 09h00, mis à jour le 22/05/2023 à 14h40

A compter du 1er avril prochain, les propriétaires souhaitant vendre leur logement classé F ou G, devront obligatoirement réaliser un audit énergétique. Comment se déroule ce diagnostic, que contient le rapport et comment choisir un professionnel pour le réaliser ? Philippe Dufour, responsable du pôle rénovation chez ABM Energie Conseil, nous en dit plus.

Passoire thermique

Dès le 1er avril 2023, l'audit énergétique devient obligatoire pour la vente de logements classés F et G. ©Shutterstock

Effy : Pouvez-vous nous présenter ABM Energie Conseil ?

Philippe Dufour : ABM Energie Conseil est un bureau d’étude thermique et environnemental. On réalise des études réglementaires, obligatoires pour les bâtiments neufs (maisons individuelles, bâtiments tertiaires et collectifs), mais aussi des audits énergétiques pour les bâtiments existants.

 

Philippe Dufour, entreprise ABM Energie Conseil


Dès le 1er avril, il est obligatoire de faire un audit énergétique pour la vente de logements classés F et G. Qu’est-ce que ça implique ?

Concrètement, quand un propriétaire veut vendre son bien, il fait réaliser un DPE. A partir du 1er avril, si celui-ci indique que le bien a une étiquette F ou G, le propriétaire devra faire appel à un auditeur ou un diagnostiqueur certifié pour réaliser un audit énergétique à présenter au futur acquéreur. Le professionnel se déplace alors sur site pour faire un relevé d’informations qui lui permet de calculer l’état actuel du bâtiment, et scénariser des types de travaux pour que le bien sorte de cette étiquette F ou G.

 

L’audit permet d’évaluer l’état actuel d’un bâtiment, et de scénariser des types de travaux à mettre en oeuvre pour améliorer son étiquette énergétique. 


Comment se déroule cet audit énergétique ? 

L’audit se déroule en deux phases lors du déplacement sur site : 

 

  • la phase métrée : l’auditeur établit un plan précis du logement en fonction des plans existants du bâtiment ou à partir de mesures faites sur site ;
  • le relevé des informations techniques : on y retrouve la qualité de l’isolation (mur, plafond, plancher, menuiseries), et les équipements (eau chaude, chauffage, ventilation, programmation et régulation, refroidissement et éclairage).

 

Ces paramètres permettent de déterminer le taux de déperditions du logement dans le cas de l’isolation, ainsi que la consommation des équipements. Sans eux, on ne peut réaliser ni un DPE ni un audit énergétique.


Combien de temps dure un audit énergétique ?

Cela dépend principalement de la présence ou non de plans du bâtiment. Il faut compter entre 1 heure dans le cas où le bâtiment est de petite surface et que tous les documents sont présents, à 4 heures dans le cas d’un bâtiment plus complexe. Une fois la visite réalisée, nous envoyons le rapport au propriétaire sous 7 jours.


Quel est le contenu de ce rapport ?

Il est réalisé après la visite, une fois tous les calculs effectués. Ces calculs visent à déterminer les consommations théoriques de l’état actuel du bâtiment, son étiquette énergétique, son taux de déperditions, la puissance nécessaire de chauffage, etc. On part de ces éléments pour calculer et déterminer les améliorations à faire pour sortir de cette étiquette F ou G.

 

Dans le contenu du rapport, il y a donc deux grandes images : une image de l’état initial du bâti, et une image de l’état final, souhaité. 

 

Il faut savoir que le contenu de cet audit obligatoire sera normé. Il a une charte graphique commune, quel que soit l’auditeur qui le réalise.


Quels sont les professionnels habilités à faire cet audit énergétique ?

Pour réaliser un audit énergétique dans le cadre d’une vente de passoire thermique, il est nécessaire de faire appel à un auditeur ou un diagnostiqueur certifié OPQIBI 1911. Cette certification permet de réaliser un audit énergétique en maison individuelle. Le plus simple est de se rendre sur la plateforme France Renov qui recense les professionnels certifiés.


Comment s’assurer de la fiabilité de son auditeur ?

Il y a 2 choses à prendre en compte. La première, c’est de savoir si le professionnel se déplace sur site. C’est une obligation, mais tous ne le font pas.

 

La seconde est de vérifier quel est l’outil de calcul qu’il utilise. Il y a deux règles de calcul qui régissent l’établissement des audits : la méthode 3CL et la méthode THCEX. Pour l’audit obligatoire à compter du 1er avril, seule la méthode 3CL importe. Chez ABM, nous utiliserons les deux méthodes.


Quel est son prix ?

La fourchette est très variable car son tarif n'est pas réglementé.

Cliente Effy qui profite de l'audit énergétique offert

L'audit énergétique est offert

si vous réalisez vos travaux avec Effy !*

*Détails et conditions

Cliente Effy qui profite de l'audit énergétique offert

Mariana Gonçalves

Journaliste web pour Effy

Journaliste curieuse de tout, je décrypte pour vous les travaux de rénovation énergétique. Proche de la nature, mon rêve serait d'avoir une tiny house autonome en plein cœur de la forêt.

Plus d’articles sur ce thème