Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Quels sont les travaux les plus récompensés par MaPrimeRénov’ ?

Par Romane Saget

Publié le 11/05/2022 à 10h19, mis à jour le 12/05/2022 à 12h22

La poêle à granulés et la pompe à chaleur sont les stars de ce début d’année pour MaPrimeRénov’. L’Anah dévoile le détail des aides distribuées sur les 3 premiers mois de 2022. Qui les touche, quel montant et pour quels travaux ? Place à l'analyse !

Poêle à granulés

Le poêle à granulés, élu chauffage le plus récompensé par MaPrimeRénov' en 2022. ©Maxime Huriez

Avec les primes CEE, MaPrimeRénov’ est l’une des aides les plus importantes pour les travaux de rénovation énergétique. Elle est distribuée pour de nombreuses opérations, à tous les propriétaires et à toutes les catégories de revenus. Entre janvier et mars 2022, l’Anah a financé 148 181 dossiers MaPrimeRénov, soit un total de 545 millions d'euros de subventions distribuées. Le nombre de dossiers déposés a baissé avec près de 22 000 demandes en moins par rapport au premier trimestre 2021. Pourtant, l’aide est devenue accessible à un public bien plus large en s’ouvrant aux propriétaires bailleurs.


Pour rappel, la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon souhaite atteindre les 800 000 logements rénovés par l’Anah en 2022. Il sera donc nécessaire d’accélérer le rythme pour atteindre cet objectif.
 

 

Les chauffages à énergies renouvelables dominent le classement

Podium des travaux les plus financés par MaPrimeRénov' premier trimestre 2022


Le poêle à granulés s’est hissé sur la première marche du podium cette année avec 38 107 équipements financés par MaPrimeRénov’. Il est suivi de prêt par la pompe à chaleur air-eau. Nouvel arrivant dans le classement 2022, le chauffe-eau solaire individuel avec 17 683 financements. 
 

Le grand succès des énergies renouvelables se fait largement ressentir par rapport à l’année précédente. La hausse des prix de l’énergie, et éventuellement la sortie du gaz du Coup de pouce chauffage, ont poussé la chaudière gaz à condensation hors du classement. Au premier semestres 2021, elle obtenait bien la troisième place. La rallonge de 1 000 € de MaPrimeRénov’ pour les systèmes de chauffage renouvelable depuis le 15 avril devrait accentuer encore plus cette tendance. 


Ce qu’il faut retenir de ce podium MaPrimeRénov’ 100% chauffage par rapport à 2021 :
 

  • Les travaux de chauffage prennent de plus en plus de place au classement général (69% VS 55% en 2021)
  • La pompe à chaleur air-eau augmente légèrement
  • La chaudière gaz à condensation est en net recul

 

 

Qui a touché MaPrimeRénov’ depuis janvier ? 

Fin 2020, l’aide MaPrimeRénov’ s’est ouverte à toutes les catégories de revenus. Mais les ménages aux revenus très modestes sont toujours les plus nombreux à obtenir la subvention. Près de 50% des primes de ce début d’année leur sont allouées (contre quasiment 40% en 2021). À l’inverse, les ménages aux revenus intermédiaires et supérieurs sont moins nombreux en proportion à avoir bénéficié de MaPrimeRénov’. Cela peut s'expliquer par le recentrage de l’Etat de la distribution des aides CEE aux plus modestes. 

 

 

Quel reste à charge pour les équipements plébiscités ? 

La pompe à chaleur garde une place de choix et voici pourquoi. En additionnant MaPrimeRénov’ et le Coup de pouce Chauffage, on obtient jusqu’à 9 000 € d’aide. Une somme intéressante pour un équipement de chauffage performant qui coûte entre 8 000 et 16 000 € (sans ECS).


Côté poêle à granulés, les CEE et MaPrimeRénov’ peuvent distribuer plus de 3 000 € pour un prix de base entre 4 000 et 7 000 €. Pas de secret, il en va de même pour le chauffe-eau solaire individuel. Grâce aux différentes aides son prix (entre 5 000 et 7 000 €) peut être réduit de plus de 4 000 €.

Jusqu'à 9 000 € d'aide pour l'installation d'une pompe à chaleur air-eau

Romane Saget

Journaliste web pour Effy

Journaliste pour les sites du Groupe Effy, je suis devenue experte en rénovation énergétique. Les travaux de chauffage et d'isolation n'ont plus de secret pour moi, et n'en auront bientôt plus pour vous !

Plus d’articles sur ce thème