Besoin d'aide ?

Du lundi au vendredi de 8h à 19h
(prix d'un appel local)

La production de granulés de bois en forte hausse

Par Rose Colombel

Publié le 03/11/2021 à 09h30, mis à jour le 22/07/2022 à 14h05

La filière française du granulé de bois voit son activité s’accélérer depuis 2005 ! L’an dernier, les fabricants ont produit 1,7 million de tonnes de ce combustible, soit plus de 90% de la demande nationale. Les ventes d’appareils poursuivent leur croissance et devraient atteindre leur plus haut niveau, en 2021.

La filière forêt-bois et le Syndicat national des producteurs de granulés de bois (SNPGB) ont dévoilé les principaux chiffres du secteur pour 2020 et 2021. L’an dernier, malgré la pandémie, la production de granulés de bois s’est élevée à 1,7 million de tonnes, contre 435 000 en 2010, et « seulement » 50 000 en 2005.

 

Cette forte progression dynamise l’ensemble du secteur : les scieries françaises travaillent à 115% de leur capacité nominale et génèrent des co-produits de bois d’œuvre en « très grandes quantités », précise un communiqué. Des volumes bien supérieurs « aux besoins des fabricants de granulés ».

Une filière résiliente

Cette forte capacité de production permet aux producteurs et aux distributeurs de constituer des stocks, et de gérer une demande « irrégulière » qui peut varier de plus ou moins 15% par installation, en fonction des aléas météorologiques.

 

Si la crise des matériaux impacte le secteur du bâtiment, le granulé de bois semble tirer son épingle du jeu. « L’approvisionnement du marché est actuellement très fluide. La multiplicité des canaux de distribution offre un large choix au consommateur », poursuit le communiqué.

 

Quant aux prix, aucune hausse n’est à prévoir. Les prix de saison seraient même « inférieurs » à ceux de la même période de 2020 et de 2019.

Le chauffage au granulé de bois adopté par les Français

En France, 1 million et demi de foyers sont déjà équipés de solutions de chauffage au granulé de bois, dans des poêles ou des chaudières.

 

Les Français se laisseraient convaincre par « l’efficacité et le confort » de ces systèmes, et aussi par « les faibles variations du prix de ce combustible renouvelable ». Les incitations publiques comme MaPrimeRénov’ expliquent également cet engouement.

 

Le prix du granulé bois évolue entre 5,5 et 7 cts € TTC/kWh

 

Cette année, les ventes d’appareils à granulé devraient une nouvelle fois s’inscrire à la hausse, et atteindre même, leur niveau le plus haut. « Toute la filière est mobilisée sur le développement de l’offre en équipements et en combustible pour servir la forte croissance de la demande », conclut le communiqué.

Rose Colombel

Journaliste pour Effy

Journaliste passionnée par le secteur du bâtiment, je vais à la rencontre des professionnels depuis près de sept ans. Convaincue que valoriser votre secteur et ses métiers est un effort collectif, celui de toute une filière, je vous donne la parole et vous informe sur l’actualité avec enthousiasme et humilité.

Plus d’articles sur ce thème