Maison BBC

Tout savoir sur la maison BBC

Bâtiment respectueux de l’environnement aux très bonnes performances énergétiques, la maison BBC ressemble à celle que vous rêvez d’avoir. Grâce à sa faible consommation en énergie et sa bonne gestion de l’environnement qui l’entoure, elle permet un confort thermique optimale et des factures réduites. Voici tout ce qu’il y a à savoir les bâtiments basse consommation.

Vous souhaitez rendre votre maison moins énergivore et réduire vos factures ? La Prime Effy est là pour vous accompagner dans tous vos travaux d’économies d’énergie.
 

Je demande ma prime

Demande gratuite et sans engagement

Qu’est-ce qu’une maison BBC ?

BBC signifie Bâtiment Basse Consommation. Une maison BBC, aussi appelée maison passive, est donc un bâtiment qui consomme très peu d’énergie et rejette le moins possible de gaz à effet de serre. Pour obtenir le label BBC, le logement doit respecter les nombreux critères de la RT 2012

L’objectif est que la construction finale : 

  • Ne dépasse pas la consommation annuelle d’énergie primaire de 50 kWh EP/m2.
  • Respecte un certain niveau de perméabilité à l’air. Les fuites ne doivent pas dépasser 0,6 m3/h.m2.

Un peu d’Histoire

Saviez-vous que le principe de base de la maison BBC date de l’Antiquité ? Sans tous les matériaux et moyens techniques que les entreprises du bâtiment possèdent aujourd’hui, les hommes de l’époque cherchaient déjà à préserver la chaleur en hiver et la fraîcheur en été. C’est ainsi que les maisons se construisaient avec des murs très épais et des portes et fenêtres peu nombreuses.

L’arrivée des normes et label

Il a fallu attendre 1970 pour que l’Europe du Nord développe des normes pour aller vers des bâtiments à faible consommation énergétique. La Suisse a lancé le label Minergie en 1998, suivie par l’Allemagne et sa norme Passivhaus. En France, c’est seulement en 2007 que le label BBC a enfin vu le jour. À ce moment-là, les constructeurs étaient encore libres d’atteindre, ou non, les exigences BBC.

En 2012, la RT2012 reprend les principes du label BBC et les rend obligatoires. Dès 2013, toutes les maisons construites répondent donc aux critères de basse consommation.

👉 Et la rénovation dans tout ça ? 

 Depuis 2009, les maisons anciennes rénovées détiennent aussi leur label : BBC Rénovation. Il leur est accordé si leur consommation d’énergies primaires ne dépasse pas 80 kWh/m2.

Les grands principes de la maison passive

Pour être considérée BBC, une maison doit respecter des critères à la construction. Du choix des matériaux, à l’orientation du bâtiment en passant par des techniques d’isolation thermique bien précises, rien n'est laissé au hasard. Voici les étapes par lesquelles passent toutes les maisons passives.

Une conception bioclimatique

L’exposition de la maison est très importante pour utiliser au moins la ressource gratuite du soleil. L’idéal est de mettre les pièces les moins utilisées, et donc les moins chauffées, au nord. C’est le cas d’un escalier d’un couloir ou d’un garage. À l’inverse, les pièces de vie sont parfaites pour une exposition plein sud. En hiver, elles profitent de la chaleur gratuite du soleil et en été, le soleil tape à la verticale et n’entre pas directement dans la maison. 

La forme du bâtiment a également son importance. Plus une construction est compacte, moins elle consomme d’énergie. Les formes cubiques sont donc privilégiées et moins énergivores qu’une maison à plusieurs étages ou en forme de L.

Une bonne isolation thermique

C’est le b.a.-ba des économies d’énergie ! Toutes les parties de la maison doivent être correctement isolées : la toiture ou les combles perdus, les murs et les sols. C’est ainsi que les transferts de chaleur et de fraîcheur sont évités entre l’intérieur et l’extérieur de la maison. 

La résistance thermique d’une paroi est indiquée par la lettre R et exprimée en m2.k/W. Selon la RT 2012 :

  • R ≥ 8 pour les combles
  • R ≥ 4 pour les murs et sols
particuliers

En rénovation, l’isolation est tout aussi importante qu’en construction neuve. C’est d’ailleurs le premier chantier à prévoir si vous souhaitez réaliser des économies d’énergie.
 

particuliers

Des portes et fenêtres performantes

 

Les vitrages sont 3 à 7 fois moins isolant que les murs. Leur orientation et leur qualité sont donc primordiales pour ne pas perdre d’énergie inutilement. Les vitrages ne doivent pas dépasser 25 % de la surface habitable de la maison. Il est également important que chaque point cardinal de la maison possède sa fenêtre. Cela permet une bonne ventilation l’été. 

En termes de matériaux, rien n’est laissé au hasard. Pour des performances optimales, la bonne solution est d’associer du double vitrage à isolation renforcée à uns châssis isolant composé de bois, d’aluminium et de PVC. Les joints entre les fenêtres doivent être réalisés avec soin pour éviter les déperditions thermiques.

Une étanchéité à l’air

Une maison BBC doit limiter au maximum les fuites d’air. Elles interviennent souvent au niveau des joints. Une fois la construction achevée, l’étanchéité est testée avec une machine à fumée. En voyant la fumée s’échapper, il est facile de repérer les éventuelles fuites et de les combler.

Une VMC double flux

Pour assurer la qualité de l’air intérieur, un système de ventilation efficace est indispensable. Avec la VMC double flux, l’habitation se recharge automatiquement en air frais tout en chassant l’air vicié des pièces. Une bonne ventilation chasse également l’humidité et les mauvaises odeurs. 

Toujours dans un esprit de basse consommation, les calories présentes dans l’air vicié sont récupérées par la VMC puis réinjectées dans le bâtiment. Aucune perte !

Des énergies renouvelables

 

Pour compléter ce beau tableau de la maison BBC parfaite, il ne faut pas oublier l’utilisation des énergies renouvelables. Et de ce côté, il y a le choix :

  • L’énergie solaire thermique avec un chauffe-eau solaire.
  • L’énergie solaire photovoltaïque avec des panneaux qui alimente la maison en électricité et revend le surplus à EDF.
  • La géothermie puise les calories présentes dans le sol grâce à des capteurs enfouis reliés à une pompe à chaleur.
  • Les puits canadiens 
     

Pourquoi choisir une maison BBC ? 

1# Des économies considérables 💸

Dans une maison passive, tout est conçu pour consommer très peu d’énergie. Vos factures sont donc très faibles. Par exemple, dans une maison de 100 m2, le chauffage peut revenir à moins de 250 € par an. 

2# Un confort de vie 🌡️

Quel que soit la saison, une maison BBC offre un confort thermique à toute épreuve. Vous êtes parfaitement isolé du froid comme du chaud, mais aussi du bruit grâce à son isolation phonique efficace.

3# Le respect de l’environnement 🌍

En optant pour une maison à basse consommation d’énergie, vous réduisez vos émissions de gaz à effet de serre. Elles sont divisées par trois par rapport à une maison lambda. Vous vous inscrivez dans la transition énergétique du pays et faites un joli geste pour la planète. 

Combien coûte une maison BBC ?

Construire une maison passive est un projet qui demande un certain investissement. Le prix varie selon les constructeurs et les architectes. Vous pouvez trouver une maison BBC à partir de 1 500 € le m2, tout comme de 2 000 à 3 000 € le m2. Cela représente environ 20 % de plus que pour une maison classique.

L’investissement est à mettre en lien avec les économies d’énergie réalisées au quotidien et la valeur ajoutée au moment de la revente du bien.
 

particuliers

Si vous souhaitez rénover votre logement et vous rapprocher petit à petit des normes de la RT2012, pensez à la Prime Effy. Elle vous aide à financer vos projets d’économies d’énergie. 

particuliers

Plus d’articles sur ce thème