Tout savoir des maisons écologiques

Par Romane Saget

Une fois construits, les bâtiments ont une durée de vie qui s’approche de 50 ans. Il est donc très important de prendre en compte leur impact environnemental dès la construction ! Pour le maîtriser, il devient nécessaire de s’attarder sur les méthodes de construction, les choix de matériaux et les énergies utilisées. C’est ainsi que les maisons écologiques se veulent neutres, voire carrément bénéfiques pour l’environnement.

 

Puisqu’il faut bien commencer quelque part, la rénovation énergétique de votre logement est déjà un pas en avant. Alors pour vous aider dans cette démarche, nous vous versons une prime énergie pour financer vos travaux d’isolation et de chauffage. C’est la Prime Effy !

Je demande ma prime

Simulation gratuite et immédiate

Une maison écolo en quelques mots

Trois mots d’ordre pour les maisons écologiques : économiser de l’énergie, respecter l’environnement, procurer du bien-être à ses habitants.

 

👉 Les économies d’énergie
Une maison écologique fait preuve d’excellentes performances énergétiques. Ses habitants peuvent y vivre sans consommer trop de chauffage ou d’électricité. 

 

👉 Le respect de l'environnement
Le but d’une telle maison est de se construire avec le moins d’effets néfastes possibles sur l'environnement. C’est valable au moment de sa conception, de sa construction, mais aussi pendant toute sa durée de vie.  

 

👉 Le bien-être de ses habitants
Contrairement à de vieux bâtiments, les bâtiments éco-conçus ne contiennent aucune matière toxique. La qualité de l’air à l’intérieur est saine et non nocive pour ses occupants. C’est une maison dans laquelle il est très agréable et confortable de vivre.
 

Comment se conçoit une maison écologique ?

Une écoconstruction se pense au global. Bien avant la construction, la position et l’orientation de la maison est importante. Le chantier doit, lui aussi, respecter l’environnement en utilisant l'énergie de manière intelligente pour avoir le moins de perte possible. Il y a deux grands points d’attention dans l’éco-conception d’une habitation : le choix des matériaux et le choix des équipements. Rien ne doit être laissé au hasard !
 

 

Maison en bois

L’importance des matériaux

 

Une maison écologique s’entoure de tous les meilleurs matériaux d’origine naturels et recyclables. Le but est de trouver les matières les moins polluantes possible. Mais elles doivent également être intéressantes en termes d’isolation thermique.

 

👉 Les matériaux idéaux ? Le bois, le chanvre, la paille, la brique monomur, la terre crue.
 

 

Unité intérieure d'une pompe à chaleur air eau

L’importance des équipements

 

Côté équipement, chacun doit être choisi dans une optique d’efficacité énergétique et de réduction de la consommation d’énergie. Cela passe bien entendu par un système de chauffage performant, une production d’électricité verte et une production d’eau chaude sanitaire intelligente pour l’environnement.

 

👉 Les équipements parfaits ? 

 

Combien coûte une maison écologique ?

La perfection a un prix et la construction d’une maison écolo coûte de 10 à 20 % plus cher qu’une maison classique :
 

  • 1 200 à 1 800 € / m² pour une maison BBC
  • 1 500 à 2 500 € / m² pour une maison bioclimatique
  • 1 500 à 3 500 € / m² pour une maison passive
  • 1 500 à 3 500 € / m² pour une maison positive

 

Mais le prix d’une éco-construction doit prendre en compte les économies d’énergie qu’elle vous fera réaliser sur le long terme. À côté de cela, ce coût de départ est amorti grâce aux aides à la rénovation énergétique. Voici les subventions disponibles pour un tel projet :

Les différentes maisons écologiques

La maison BBC 

 

BBC signifie Bâtiment Basse Consommation. Une habitation qui porte le label BBC ne doit pas dépasser la consommation annuelle d’énergie primaire de 50 kWh EP/m2 et respecter un certain niveau de perméabilité à l’air. Le but est de parvenir à construire une maison qui consomme le moins d’énergie possible et rejette très peu de gaz à effet de serre.

 

👉 Pour cela, la maison BBC se base sur 5 piliers : la ventilation, le chauffage, la climatisation, la production d’eau chaude sanitaire et l’éclairage.
 

 

La maison bioclimatique

 

Maison bioclimatique avec des panneaux solaires sur le toit

Sa particularité est d’utiliser les ressources naturelles présentes à l’endroit où elle est construite. Son lieu d’implantation est donc un sujet de réflexion à part entière, bien avant la construction. Elle se sert des éléments de la nature pour consommer moins d’énergie. Pour cela, il faut :

  • Orienter la maison vers le sud pour profiter de la chaleur gratuite du soleil
  • Installer les pièces de vie comme le salon au sud et celles qui servent moins comme les couloirs ou le garage au nord.
  • D’utiliser l’ombre naturel de grands arbres pour apporter de la fraîcheur en été.
     

 

La maison passive 

 

Maison passive

Le premier pilier de la maison passive est l’isolation. Si l’isolation thermique est toujours très importante dans une construction, elle l’est d’autant plus ici. Et oui, pour se chauffer, la maison passive utilise uniquement la chaleur du soleil et l’énergie créée par les occupants et leurs appareils. Il est donc nécessaire que cette chaleur reste à l'intérieur. Elle suit également les mêmes principes que la maison bioclimatique.

 

👉 En Europe, l’Allemagne et l’Autriche sont les champions de la maison passive. De nombreux immeubles et maisons unifamiliales ont vu le jour à la fin des années 90.
 

 

La maison positive (BEPOS)

 

C’est la dernière étape de la maison écolo ! La maison positive est conçue pour créer plus d’énergie qu’elle n’en consomme. La construction ressemble beaucoup à une maison passive. Mais celle-ci est encore mieux équipée pour un but ultime : produire, accumuler et restituer de la chaleur. Rien n’est laissé au hasard. La conception de la maison est d’ailleurs aussi importante que les usages des habitants grâce à une utilisation raisonnée des équipements.

 

Pour pouvoir être qualifiée de “maison positive”, une habitation doit montrer une production d’énergie excédentaire sur toute une année. En-dessous, elle est considérée comme une maison autonome.

 

Halle pajol à Paris, bâtiment à énergie positive en bois

👉 Des bâtiments à énergie positive en France :

 

  • 17 appartements familiaux rue Guénot dans le 11ème arrondissement de Paris
  • Le siège social de GA Smart Building à Toulouse : le premier bâtiment tertiaire labellisé BEPOS.
  • La Tour Elithis Danube à Strasbourg
  • L’Ecopôle de Reims
  • Le siège social du Groupe JF Cesbron à Saint-Sylvain d’anjou
  • La Halle Pajol dans le 18ème à Paris (photo 👉)
panneaux solaires

Vous souhaitez faire un premier pas vers l’autonomie énergétique ? Pourquoi ne pas commencer par l’autoconsommation ! Effy Sérénité vous accompagne de A à Z dans votre projet : artisans qualifiés, matériel de qualité et un prix clair.

panneaux solaires
Je passe à l'énergie solaire

Simulation gratuite et immédiate

Romane Saget

Journaliste web pour Effy

Journaliste pour les sites du Groupe Effy, je suis devenue experte en rénovation énergétique. Les travaux de chauffage et d'isolation n'ont plus de secret pour moi, et n'en auront bientôt plus pour vous !

Plus d’articles sur ce thème