maison autonome

Focus sur… La maison autonome

A l’heure où la transition énergétique est plus que jamais un enjeu crucial, de nombreux constructeurs se sont penchés sur la possibilité de concevoir des habitations écologiques et peu gourmandes en énergie. La maison autonome résulte de ce processus, et on vous explique tout ce qu’il faut en savoir.

 

Vous voulez vous aussi participer à la transition énergétique du pays ? Pensez à rénover votre logement ! Effy Liberté vous permet de changer votre système de chauffage ou d'isoler votre maison avec une prime énergie pour réduire vos frais, et des artisans qualifiés près de chez vous.

Je calcule ma Prime Effy

Demande gratuite et sans engagement

Une maison autonome, c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, une maison autonome est une habitation qui se suffit à elle-même en matière d’énergie. C’est-à-dire qu’elle n’est reliée à aucun réseau d’alimentation en eau potable, en électricité ou en gaz, entre autres. Pour cela, elle utilise des ressources naturelles et renouvelables, et se sert de l’environnement dans lequel elle est implantée.

 

Mais comment cela-est-ce possible ? Focus sur les différents recours qui peuvent permettre une telle indépendance.

Les installations requises pour passer à l’autonomie

Pour se passer d’eau 

 

Nous avons besoin d’eau chaude sanitaire au quotidien, pour nous laver, nettoyer notre maison, faire notre linge et notre vaisselle… Alors comment faire lorsque l’on n’a pas accès au réseau de distribution d’eau potable de la municipalité la plus proche ? Tout simplement en utilisant l’eau de pluie.

 

Le récupérateur d’eau de pluie est un outil efficace et écologique qui prend généralement la forme d’une citerne placée à l’extérieur du logement et reliée à une gouttière sur votre toit. Il permet ainsi de capter l’eau provenant des intempéries, la stocker puis la réutiliser pour des usages domestiques.

 

En fonction de la région où vous vivez, cela peut représenter jusqu’à environ 600 L d’eau par m² de toiture par an !

 

On estime que grâce à ce système, on peut économiser jusqu’à 25 % sur sa facture d’eau annuelle, qui s’élève à environ en moyenne 39 € / mois pour un ménage en France. Cela permet de combler l’investissement de départ, qui peut être compris dans une fourchette de prix très large : Entre 50 € et 7000 € !

Pour se passer d’électricité

 

Pour oublier vos factures d’électricité (souvent supérieures à 100€/mois pour un ménage d’au moins deux personnes), pensez à l’autoconsommation avec des panneaux solaires ! La technologie photovoltaïque ou thermique permet de produire sa propre électricité grâce au rayonnement ou à la chaleur du soleil : une ressource énergétique illimitée et gratuite.

 

C’est le recours le plus fréquent pour qu’une maison puisse être autonome.

 

Il est également possible d’installer une éolienne domestique chez soi, et utiliser le vent comme source d’énergie. Cependant, le rendement de ce système reste varié en fonction des habitations, et conditionné inévitablement par les conditions météorologiques. 

☀️ Vos panneaux solaires avec Effy Sérénité !

Vous voulez passer à l’autoconsommation ? Nous nous occupons de tout ! Nous vous aidons à définir vos besoins, vous mettons en relation avec un artisan certifié RGE de votre région, et vous accompagnons dans toutes vos démarches administratives.

Je passe à l'énergie solaire

Demande gratuite et sans engagement

Pour se chauffer de façon autonome

 

Le chauffage est également un pôle de dépenses très important pour les ménages en France : en 2019, en moyenne, chacun a déboursé presque 1700€ à ces fins ! Il existe pourtant plusieurs alternatives pour ne pas être dépendant d’énergies fossiles coûteuses telles que le fioul, le charbon et le gaz. Là encore, ce sont les énergies renouvelables qui sont la solution ! Voici les différentes options qui s’offrent à vous :

 

  • Se chauffer grâce à l’air ou la terre : une pompe à chaleur (PAC) utilise ces deux ressources naturelles pour réchauffer votre logement. C’est un équipement aussi performant qu’écologique, et prisé par un nombre toujours plus important de Français
  • Se chauffer grâce au soleil : vous pouvez également opter pour un plancher chauffant solaire, un chauffe-eau solaire individuel, ou pour le chauffage solaire passif pour produire de la chaleur chez vous
  • Se chauffer grâce au bois : la technologie biomasse utilise le bois sous plusieurs formes (bûches, sciures, paille…) ou autres résidus organiques pour produire de la chaleur. Certes, le bois reste une ressource qui s’achète, mais si votre maison est implantée sur un terrain boisé, elle devient autonome !

💡 Avec Effy Sérénité, votre PAC à partir de 1 500 €

En cumulant deux aides financières, la Prime Effy et MaPrimeRénov’, les ménages aux revenus les plus modestes peuvent installer une pompe à chaleur air-eau pour un prix réduit de 1 500 € seulement !

J'installe ma pompe à chaleur

Demande gratuite et sans engagement

Penser au facteur isolation

 

Une maison bien isolée nécessite moins de chauffage ! En supprimant les ponts thermiques chez vous, votre logement sera plus confortable au quotidien et aucune grosse installation de chauffage coûteuse ne sera nécessaire. Qu’il s’agisse des combles, des murs ou encore de votre sous-sol, les possibilités sont nombreuses et il est possible de se faire aider financièrement pour que ces travaux soient accessibles.

D’autres facteurs importants

L’emplacement de la maison

 

Pour être autonome, une habitation a donc besoin d’installations et équipements spécifiques. Mais ce n’est pas tout ! Le lieu où elle est implantée prend également toute son importance et participe à son efficacité énergétique. C’est pourquoi l’environnement est scrupuleusement étudié par les architectes au moment de la conception d’une maison autonome.

 

Par exemple, un logement construit dans le Sud de la France va se reposer principalement sur l’énergie solaire pour produire du chauffage et de l’électricité, en bénéficiant d’un ensoleillement important toute l’année, quand un logement bâti dans une région volcanique va davantage utiliser la géothermie. Autre exemple, pour optimiser les apports de chaleur, les pièces nécessitant les températures les plus hautes telles que la chambre sont orientées là où le soleil rayonne le plus.

 

Souvent, les maisons autonomes sont situées dans des endroits préservés et isolés de la ville, ce qui explique qu’elles ne soient pas raccordées aux différents réseaux d’eau et d’énergie. C’est en partie la richesse de leur environnement qui leur permet d’être indépendantes : point d’eau, zone boisée, végétation riche pour maintenir la fraîcheur l’été et protéger du froid l’hiver… La nature a beaucoup à apporter pour se passer des ressources payantes !

Votre comportement

 

L’autonomie se gagne également en adaptant son mode de vie : pour s’auto-suffire, il faut déjà apprendre à moins consommer ! Cela passe par une série de gestes responsables et écologiques à adopter au quotidien :

 

  • Prendre des douches rapides plutôt que des bains
  • Éteindre les lumières en sortant d’une pièce
  • Éteindre les appareils électroniques lorsqu’ils ne sont pas utilisés plutôt que de les mettre en veille
  • Bien couper chaque robinet après utilisation
  • Utiliser des multiprises
  • Mettre de l’eau au réfrigérateur pour avoir de l’eau fraîche (éviter de faire couler le robinet)
  • Utiliser le programme “éco” de ses appareils domestiques
  • Etc.

Avantages et inconvénients de la maison autonome

Voici tout ce qui peut vous pousser à sauter le pas et faire construire votre logement autonome !

 

✔️C’est un investissement sur le long terme, qui se révèle rentable car vous faites des économies d’énergie

✔️Vous préservez les ressources de la planète et faites donc un geste écologique

✔️Vous bénéficiez d’un cadre de vie agréable et naturel, en phase avec votre environnement

✔️Vous êtes débarrassés des contraintes administratives et financières liées aux différents raccordements au réseau

✔️Vous désencombrez ces réseaux et boostez l’énergie locale

✔️ Vous gérez votre consommation de A à Z et êtes maîtres de vos dépenses

 

En revanche, voici les petits inconvénients qui pourraient vous freiner dans cet éventuel projet :

 

❌Cela représente beaucoup d’argent : chaque travaux nécessaire a un coût, même s’il est souvent éligible à des aides financières

❌Il n’existe pas encore énormément de maisons autonomes en France et les architectes qui proposent ces prestations sont assez rares

❌Vous avez généralement plus d’entretien et de maintenance à faire pour gérer toutes les installations écologiques requises

❌Vous devez également gérer seul en cas de dysfonctionnement quelconque

 

A vous de vous faire votre propre avis et peser le pour et le contre avant de vous lancer !

conseiller 500

Besoin d'aide ? Nos conseillers Effy, spécialistes en rénovation énergétique, sont là pour répondre à vos questions si vous voulez engager des travaux de rénovation énergétique chez vous, et notamment pour obtenir vos aides financières ! 

conseiller 500

 

Amandine Martinet

Plus d’articles sur ce thème