Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

7 étapes pour transformer sa maison en maison passive

Une maison passive est une maison dont la consommation énergétique est réduite au minimum. Bonne nouvelle : il est possible de faire de votre habitation une maison passive. Voici les 7 étapes à suivre pour réussir votre transformation.

Je rénove mon logement

Simulation gratuite en 2 minutes

Étape n° 1 : faire un audit énergétique de votre maison

Pour transformer votre habitation en maison passive, la première étape est de réaliser un audit énergétique. Cette étude thermique vous permet de connaître précisément les points faibles de votre maison, et vous propose des types de travaux à réaliser en priorité.

👉 Jamy vous explique l'importance de l'audit énergétique dans votre projet de rénovation. C'est une étape clé dans vos travaux !

 

 

Pour que votre maison soit considérée comme passive, elle doit répondre aux normes établies par le label EnerPhit :

 

  • le besoin de chauffage de votre logement est inférieur à 25 kWh d’énergie utile par m² et par an ;
  • la demande d’énergie primaire est inférieure à 120 kWh d’énergie utile par m² et par an ;
  • la fréquence de surchauffe intérieure est inférieure à 10 % du temps au cours d’une année ;
  • la perméabilité à l’air de l’enveloppe est inférieure ou égale à 0,6 volume par heure.

 

👉 Atteindre le niveau de maison passive n’est pas accessible à tous. Malgré d’importants travaux de rénovation, l’emplacement de votre maison, son orientation ou encore son architecture peuvent vous empêcher d’atteindre les niveaux requis.

Étape n° 2 : améliorer votre isolation thermique 

Une maison passive est une maison dépourvue de système de chauffage. Aussi, il est nécessaire de supprimer les ponts et déperditions thermiques de votre logement. Cela passe bien sûr par une bonne isolation thermique !

 

Isolation des combles perdus

Nous vous conseillons de commencer par l’isolation de vos combles. Cette zone représente à elle seule, 30 % des déperditions thermiques de votre maison. Enveloppez ensuite votre maison dans un manteau isolant en isolant les murs qui concentrent 20 % des déperditions, et enfin, les sols.

 

Grâce à ces travaux, la chaleur présente à l’intérieur de votre logement ne s’échappe pas vers l’extérieur, et l’air extérieur ne s’infiltre plus. Résultat : vous améliorez considérablement votre confort thermique !

Étape n° 3 : remplacer vos fenêtres

fenetre

Vos surfaces vitrées représentent à elles seules 15 % des déperditions thermiques de votre logement. Pour que votre maison soit considérée comme passive, il est donc nécessaire de remplacer vos fenêtres simple vitrage par des fenêtres double vitrage ou triple vitrage.

 

Par ailleurs, pour profiter au maximum de l’apport solaire, vous pouvez agrandir vos ouvertures vers l’extérieur et installer des baies vitrées orientées vers le sud. Vous profiterez ainsi pleinement de la luminosité naturelle.

Étape n° 4 : installer un système de ventilation performant 

Grilles de soufflage

La maison passive ne nécessite d’aucun système de chauffage ni de climatisation. Pour vous chauffer, il est donc nécessaire d’installer un système de ventilation performant. Pour cela, la meilleure solution est d’opter pour une ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux

 

Cet équipement utilise les calories de chaleur présentes dans l’air vicié pour les réinjecter dans l’air entrant. Elle permet donc de renouveler l’air de votre logement, tout en le réchauffant ! Grâce à cette technique, vous faites jusqu’à 15% d’économies sur vos factures.

VMS double flux

Étape n° 5 : remplacer votre système de production d’eau chaude sanitaire

Dites adieu à votre ballon d’eau chaude énergivore ! Pour que votre maison soit considérée comme passive, vous devez le remplacer. Choisissez un système fonctionnant aux énergies renouvelables. Très performants, ils vous permettent de faire des économies d’énergie : 

 

artisan avec son casque de chantier orange

L'installation de votre chauffe-eau est éligible à la Prime Effy ! Avec notre offre Liberté, vous choisissez un artisan RGE local et obtenez votre prime Effy une fois le devis validé. En plus, un spécialiste vous donne des conseils personnalisés sur votre projet.

artisan avec son casque de chantier orange

Étape n° 6 : installer des panneaux solaires 

Votre projet de transformation de votre maison en maison passive est sur la bonne voie. Pour aller encore plus loin, que diriez-vous de produire votre propre énergie ? Pour cela, rien de tel que l’énergie solaire ! L’installation de panneaux solaires photovoltaïques vous permet d’utiliser la lumière du soleil pour produire votre propre électricité et être totalement autonome.

🎬 Découvrez en images le principe de l'autoconsommation solaire :

 

 

Étape n° 7 : bénéficier des aides financières

Bonne nouvelle ! Les travaux nécessaires à la transformation de votre habitation en maison passive sont éligibles à plusieurs aides à la rénovation. De quoi réduire le montant de votre investissement ! Vous pouvez ainsi prétendre à :

 

  • la Prime Effy vous permet d’obtenir jusqu’à 4 000 € selon vos travaux et vos revenus ;
  • MaPrimeRénov’ de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) vous permet d’obtenir jusqu’à 20 000€ en fonction de vos revenus ;
  • le programme MaPrimeRénov’ Sérénité de l’Anah vous permet d’obtenir jusqu’à 30 000€ pour vos travaux ;
  • l’éco-prêt à taux zéro vous permet d’emprunter jusqu’à 30 000 € sur une période de 20 ans ;
  • la TVA réduite à 5,5 %, appliquée directement sur votre facture.
Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Mariana Gonçalves

Journaliste web pour Effy

Journaliste curieuse de tout, je décrypte pour vous les travaux de rénovation énergétique. Proche de la nature, mon rêve serait d'avoir une tiny house autonome en plein cœur de la forêt.

Plus d’articles sur ce thème