chaudiere basse temperature

Focus sur… La chaudière basse température

Vous souhaitez remplacer votre vieux système de chauffage pour faire des économies d’énergie et baisser vos factures ? La chaudière basse consommation, ou chaudière “bas nOx”, est une option à considérer. On vous dit tout ce qu’il faut savoir sur cet appareil performant et écologique.

Je change mon système de chauffage

Demande gratuite et sans engagement

En bref : une chaudière, c’est quoi ?

Une chaudière est un système de chauffage central, raccordé à des appareils émetteurs — des radiateurs ou un plancher chauffant, par exemple — et qui permet de chauffer votre logement, et aussi la plupart du temps votre eau chaude sanitaire. Son principe de fonctionnement est simple : la chaleur est produite par la combustion d’un combustible, du fioul, du gaz ou encore du bois, puis transmise aux terminaux émetteurs de chaleur via un liquide caloporteur, qui ajuste la température pour qu’elle soit optimale une fois émise dans le logement ou l’ECS.

Zoom sur la chaudière basse température

⚠️ Un modèle progressivement retiré du marché

Selon une directive de l’Union Européenne datant de 2015, les chaudières à basse température vont peu à peu être interdites à la vente. En effet, même si ces appareils sont plus performants que de vieux systèmes de chauffage, ils ne respectent pas certaines exigences précises en termes de respect de l’environnement.

Quelle spécificité ?

 

En fait, c’est très simple. Comme son nom l’indique, la chaudière basse température fonctionne comme un appareil classique, sauf que la température minimale atteinte est moindre : 40°C à 60°C, contre généralement 90°C pour les autres chaudières, avec des fumées rejetées moins chaudes. Ce fonctionnement nécessite donc moins de combustible, jusqu’à -30%. Cela implique que par rapport à un vieil appareil de chauffage, les chaudières basse température sont :

 

  • Plus performantes
  • Moins gourmandes en énergie

 

En effet, ce système de chauffage basse température atteint généralement un rendement (rapport entre l’énergie produite et l’énergie consommée) avoisinant les 90%. Par ailleurs, la chaleur produite est très agréable et vous profitez d’un confort thermique optimal. Conséquence : vous chauffez moins chez vous, et vous faites des économies d’énergie ! On estime que ce gain annuel sur vos factures peut atteindre 15%.

Quels modèles ?

 

Il existe des chaudières basse température au fioul, au gaz, et même électriques. Vous pouvez opter pour un mode de fixation au mur, ou bien la poser au sol. Si vous vivez dans un petit espace, vous pouvez trouver de petits modèles modulables qui s’adaptent facilement. Sachez que l’installation d’une chaudière BT facile à réaliser et ne nécessite pas de gros travaux.

 

A savoir : il est préférable de raccorder votre appareil à un plancher chauffant ou à des radiateurs basse température si vous souhaitez que son rendement soit optimal.

Entretien et durée de vie

 

Si vous optez pour une chaudière bas nOx, sachez qu’un professionnel doit réaliser un entretien annuel obligatoire, comme c’est le cas pour tous les appareils de chauffage central. Cette opération consiste à nettoyer les brûleurs et le foyer, contrôler le réglage de la combustion et vérifier les pièces de sécurité, et cela coûte environ 150€. Si elle est bien entretenue, votre chaudière bas nOx peut fonctionner parfaitement pendant environ 20 ans.

Combien ça coûte ?

 

Le prix d’une chaudière gaz basse température — nous déconseillons le fioul, qui est une énergie fossile polluante et en voie de raréfaction —, est compris entre 1500 et 5000€ environ. Cette somme comprend le coût à l’achat ainsi que les frais d’installation du matériel. Cela en fait l’une des chaudières les plus abordables du marché ! Auparavant, ce montant pouvait être amorti par des aides financières telles que celles de l’Anah, la TVA à 10% ou encore des subventions à l’échelle régionale ou locale. Mais ce n’est plus le cas actuellement, conformément à la volonté de retirer progressivement ce type d’appareils de la vente.

L’alternative : la chaudière à condensation

Vous l’avez compris, la chaudière basse température est une option intéressante si vous voulez changer votre vieux système de chauffage, mais ce n’est pas forcément la meilleure, et elle risque de ne pas rester indéfiniment sur le marché.

 

C’est pourquoi si vous souhaitez changer votre vieux système de chauffage, nous vous recommandons de vous tourner vers un modèle très en vogue aujourd’hui, qui allie performance, respect de l’environnement et économies d’énergie : la chaudière à gaz à condensation. Le principe de fonctionnement de cet appareil est simple. Il est le même que celui d’une chaudière classique, sauf que la vapeur d’eau comprise dans les fumées de condensation est utilisée dans le circuit de chauffage, ce qui permet de produire une chaleur plus efficace. Le rendement de la chaudière est donc meilleur, et vos factures s’en ressentent !

Voici un tableau comparatif des deux systèmes de chauffage pour que vous puissiez vous faire une idée :

 

  Chaudière basse température au gaz Chaudière à condensation au gaz
Rendement Environ 90% Environ 100%
Économies d’énergie annuelles Environ 15% Environ 25%
Prix moyen (équipement et pose) Entre 1500 et 5000€ Entre 3000 et 7000€

 

Vous remarquez que la chaudière gaz à condensation est plus chère que la chaudière bas nOx. Cependant, si la seconde n’est plus éligible à des aides financières, c’est le cas de la première ! Le coût de la chaudière à condensation peut donc être amorti par divers dispositifs que sont :

 

part 500

Vous avez besoin d’aide dans votre projet de rénovation énergétique ? Avec les offres de travaux clé en main d’Effy, vous êtes accompagnés de A à Z, de la recherche d’un artisan local à l’obtention de vos subventions !

part 500

 

Amandine Martinet

Plus d’articles sur ce thème