Chaudière

Chauffage : tout savoir sur la chaudière

La chaudière est le système de chauffage le plus classique que l'on peut rencontrer. Présent dans les foyers depuis plusieurs siècles, il s'est développé au fil du temps avec de nouveaux appareils de plus en plus performants qui vous permettent d’obtenir un meilleur rendement et faire baisser vos factures. Le point dans cet article. 

 

Vous souhaitez remplacer votre vieille chaudière ? Effy Sérénité s'occupe de tout. Nous vous proposons des solutions de chauffage écologiques et économiques pour un reste à charge réduit !

Je change ma chaudière

Demande gratuite et sans engagement

La chaudière, mode d’emploi

Qu’est-ce qu’une chaudière ? 


Une chaudière est un système de chauffage de l’air ambiant. Sa fonction première est donc de réchauffer l’air de votre habitation, afin d’atteindre les températures recommandées par l’ADEME : 19° dans les pièces principales, 17° dans les chambres. Vous pouvez également y relier un ballon d’eau chaude afin de produire de l’eau chaude sanitaire.


Comment fonctionne une chaudière ? 


Une chaudière produit et transmet de la chaleur. Autrement dit, elle réchauffe l’eau puis la fait circuler. 


Concrètement, comment cela fonctionne ? 

 

  • La chaudière est équipée d’un brûleur, alimenté régulièrement d’un combustible comme le gaz, le fioul, des bûches ou encore des pellets (ou granulés de bois). 
  • La combustion produit de la chaleur, qui permet de chauffer un liquide que l’on appelle “fluide caloporteur”, le plus souvent de l’eau ou de la vapeur d’eau. 
  • Ce liquide circule dans vos tuyaux, radiateurs ou planchers chauffants. 

 

La combustion émet des fumées ou vapeurs d’eau. Deux modes de fonctionnements existent : 

 

  • Pour les chaudières traditionnelles, les fumées chaudes sont évacuées vers l’extérieur. Résultats : les calories sont perdues. 
  • Pour les chaudières à condensation, plus modernes, la chaleur contenue dans les fumées est récupérée grâce à un échangeur condensateur, et permet de préchauffer le liquide caloporteur en fin de circuit. 


Par ailleurs, sachez que les modèles les plus récents vous permettent de moduler la température du fluide caloporteur, et donc, l’intensité du chauffage de votre habitation.

Quels sont les différents types de chaudières ?

Système de chauffage préféré des Français, il existe aujourd’hui différents types de chaudières, qui s’adaptent aux besoins et envies de chacun. 


La chaudière à gaz, au fioul ou électrique 


C’est le modèle traditionnel, la chaudière telle qu’elle a été conçue à l’origine. Qu’elle fonctionne grâce à la combustion du gaz, du fioul ou à l’électricité, le système est le même : l’eau circule dans un circuit de chauffage central qui vient alimenter en eau chaude les radiateurs ou planchers de votre logement. 


La chaudière à condensation
 

La chaudière à condensation récupère la chaleur des fumées produites par la combustion du gaz (naturel ou propane) ou du fioul. Les fumées issues de cette combustion vont être ensuite refroidies pour récupérer un maximum de chaleur avant d'être rejetées. 

Ainsi, ce système permet d’atteindre un rendement énergétique théorique jusqu’à 110% ! 


Pour choisir votre chaudière à condensation, concentrez-vous sur les indicateurs suivants : 

  • Son rendement global, exprimé en pourcentage, traduit son efficacité. Il doit être situé entre 105 et 110% ; 
  • Sa puissance, exprimée en kW, traduit sa capacité à produire de la chaleur. Elle doit se situer entre 5kW et 25kW selon la taille de votre habitation. 

 

La chaudière à bûches ou à granulés de bois
 

Comme toutes les chaudières, la chaudière à bois se connecte au circuit de chauffage central qui va distribuer dans le logement la chaleur issue de la combustion du bois. Il existe deux types de chaudières à bois, selon le combustible utilisé : la chaudière à bûches de bois et la chaudière à granulés de bois (dits aussi pellets). C’est une chaudière nouvelle génération, qui a vocation à remplacer progressivement la traditionnelle chaudière au fioul ou gaz.

À noter : 🧐

Pour vous équiper d’une chaudière granulés ou à bûches, vous avez besoin d’un espace pour stocker le combustible, si possible près de votre chaudière à bois. 

 

Quelles différences entre la chaudière à granulés de bois et la chaudière à bûches ? 

La principale différence entre les deux modèles est l’autonomie de chauffe

  • Avec une chaudière à granulés de bois : vous n’avez presque pas à vous en occuper puisqu’elle est automatiquement alimentée en granulés. Cela la rend autonome beaucoup plus longtemps.
  • Avec une chaudière à bûche : vous devez alimenter manuellement en bûches de bois, ce qui nécessite plus d’efforts. 


Par ailleurs, notez que le granulé de bois offre un meilleur rendement énergétique (jusqu’à de 90%) que la bûche de bois (jusqu’à 75%). Mais elle est aussi légèrement plus chère, qu’il s’agisse de l’investissement initial ou du réapprovisionnement en granulés de bois. 


La chaudière basse température


La chaudière basse température est une autre alternative à la chaudière classique. Fonctionnant au gaz, son fonctionnement est similaire à un détail près : son générateur de chaleur économe en énergie lui permet d’offrir une puissance de chauffe supérieure à température équivalente dans le circuit d’eau chaude. En moyenne, vous pouvez espérer gagner jusqu’à 15% par rapport à une chaudière à gaz classique. Son principal avantage réside dans sa facilité d’installation. Cependant, sachez que ce modèle est progressivement retiré du marché depuis une une directive de l’Union Européenne datant de 2015. 

👉 Condensation ou basse température ?

Le coût d’une chaudière à condensation et celui d’une chaudière basse température étant équivalents, nous vous recommandons toujours (sauf infaisabilité technique) l’installation d’une chaudière à condensation plutôt que basse température.

Pourquoi installer une chaudière dans votre habitation ?

Si la chaudière traditionnelle est relativement polluante et énergivore, les modèles plus récents comme la chaudière à condensation, la chaudière à bois ou la chaudière basse températures ont des atouts non-négligeables. 


Les avantages de la chaudière à condensation 


La chaudière à condensation vous offre plusieurs avantages : 

 

  • Vous faites des économies d’énergie : une chaudière à condensation vous permet d'économiser jusqu'à 25% d'énergie par rapport à une chaudière classique acheté il y a plus de 15 ans. 
  • C’est un système respectueux de l’environnement : la chaudière à condensation permet également une diminution des rejets de CO2 d’environ 15%. À ce titre, elle est éligible aux aides à la rénovation énergétique (MaPrimeRénov’, Prime Effy...)  
  • Son bon rapport qualité/prix : à titre d’exemple, le prix d’une chaudière gaz à condensation est seulement 30% plus élevé qu’une chaudière à gaz classique. Sans oublier que le gaz est toujours l’une des énergies les plus rentables. 


Les avantages de la chaudière à bois 

 

Le principal avantage de la chaudière à bûches ou à granulés est le combustible utilisé lui-même : le bois. Source d’énergie la moins chère du marché et énergie renouvelable à l’infini, la chaudière à bois offre d’excellents rendements. Extrêmement économiques en énergie et écologiques, la chaudière à bûches et la chaudière à granulés de bois sont également éligibles à différentes aides et subventions.


Un bémol tout de même : son prix à l’achat, un peu plus élevé en moyenne que d’autres systèmes de chauffage comme le poêle. L’investissement initial, s’il est largement diminué par les différentes aides, peut-être un frein pour les ménages les plus modestes. 

👉 Un exemple

En fonction de vos revenus, le montant de MaPrimeRénov’ pour l’installation d’une chaudière à bois peut s’élever à 8 000 € pour les ménages aux revenus très modestes et à 6 500 € pour les ménages aux revenus modestes. Ne passez pas à côté ! 


Les avantages de la chaudière basse température 


Si la chaudière basse température n’est malheureusement pas sur la liste des systèmes de chauffages éligibles aux aides de l’Etat, elle est tout de même moins polluante qu’une chaudière classique électrique ou au gaz. Son principal avantage réside dans son prix d’achat, plus bas que de nombreux autres systèmes de chauffage. 

Combien coûtent l’achat et l’installation d’une chaudière ?

Le prix d’une chaudière varie énormément selon son modèle, sa puissance ou son rendement. Les prix oscillent entre 1 000 € et 18 000 €. Sans oublier l’installation par un professionnel certifié, pour laquelle vous devrez débourser [custom:nombre_prix_null_chaudieregenerique_tous_fourchettemoyenneinstallation]

Voici les prix moyens, installation comprise, par type de chaudière : 

 

  • À gaz ou au fioul : entre 3 000 € et 7 000 €
  • Basse température : entre 2 000 € et 5 000 €
  • À condensation : entre 3 000 € et 7 000 €
  • À bûches ou à granulés de bois : entre 4 000 € et 8 000 €

 

Mais ne vous fiez pas au prix initial trop rapidement ! En fonction du modèle et de sa performance énergétique, vous pouvez bénéficier de différentes aides à la rénovation énergétique. Ainsi, le prix final d’une chaudière à bûches de bois peut être moins élevé que celui d’une chaudière à gaz.

Les aides Effy pour l’installation de votre chaudière

Vous avez décidé de changer votre système de chauffage pour une chaudière à haute performance énergétique ? Réjouissez-vous, en plus d’autres aides de l’Etat comme l'éco-prêt à taux zéro, la TVA à 5,5% ou encore MaPrimeRénov, Effy vous permet de réduire drastiquement votre investissement initial grâce à la Prime Effy.


La Prime Effy, jusqu’à 5 000 € pour financer vos travaux


Si le coût des travaux retarde l’achat de la chaudière de vos rêves, vous êtes au bon endroit. Grâce à la Prime Effy, vous pouvez enfin dire adieu à votre système de chauffage polluant sans débourser une fortune. 


Qu’est-ce que la Prime Effy ? 


C'est une prime énergie qui vous permet de bénéficier d’une somme conséquente pour vos différents travaux de rénovation énergétique, sous forme d’un chèque bancaire. 


Êtes-vous éligible à la Prime Effy ? 


Bonne nouvelle : tout le monde est éligible à la prime. La seule condition ? Remplacer votre vieil équipement par une chaudière à bois ou une chaudière à gaz à haute performance énergétique. Vous devez également faire réaliser vos travaux par un artisan certifié Reconnu Garant de l'Environnement, et vivre dans un logement qui est votre résidence principale et construit depuis plus de deux ans. 


Quel est le montant de la Prime Effy ? 

 

Le montant de la prime varie en fonction de vos revenus et du type de matériel que vous souhaitez installer. A savoir que des montants plus importants sont attribués aux ménages les moins aisés. 



Concrètement, pour l’installation d’une chaudière à bois (à bûche ou à granulés), le montant de votre prime sera de : 

  • 5 000 € si vos revenus sont inférieurs aux plafonds du tableau ci-dessous 
  • 3 125 € si vos revenus sont supérieurs à ces plafonds 

 

Pour l’installation d’une chaudière à gaz à haute performance énergétique, le montant de votre prime sera de : 

  • 1 500 € si vos revenus sont inférieurs aux plafonds du tableau ci-dessous
  • 750 € si vos revenus sont supérieurs à ces plafonds 

 

Nombre de personnes composant le foyer Plafonds de revenus du ménage en Ile-de-France Plafonds de revenus du ménage pour les autres régions
1 25 068 € 19 074 €
2 36 792 € 27 896 €
3 44 188 € 33 547 €
4 51 597 € 39 192 €
5 59 026 € 44 860 €
Par personne supplémentaire + 7 422 € + 5 651 €

 

Je calcule ma prime

Demande gratuite et sans engagement

Comment faire ma demande de Prime Effy ? 


Pour bénéficier de la Prime Effy, vous devez respecter un certain nombre d’étapes simples. Les voici : 

 

 

Alors n’hésitez plus ! Ensemble, nous nous chargerons de mener à bien vos projets de rénovation énergétique en un claquement de doigts (ou presque).

L’entretien de votre chaudière


Dernier point : l’entretien de votre chaudière est annuel et obligatoire ! Il est à la charge du propriétaire ou du locataire, selon les termes du bail. Pour vous simplifier la vie, sachez qu'il existe des contrats d’entretien spécial chaudières : c'est plus simple que de faire la démarche chaque année de contacter un professionnel ! 


Voici le principe : lors de l’installation, vous souscrivez à un contrat avec votre artisan RGE. Dès lors, il se chargera, chaque année, de vous rendre visite pour vérifier que tout fonctionne bien. Pour un prix compris entre entre 150 € et 230 € par an, vous gagnez en sérénité et en plus : en cas de dysfonctionnement, votre artisan se déplace gratuitement ! 

Bonus : le tableau récapitulatif

Pour vous faire gagner du temps et préserver votre énergie, voici un tableau comparatif avec toutes les informations clés :
 

Type de chaudière Avantages Inconvénients Prix  Prime Chaudière
La chaudière à gaz, au fioul ou électrique Gaz peu coûteux si utilisé comme combustible

Très polluant

Performance énergétique faible

Entre 1 000 et 6 000 € NON
La chaudière basse température Prix bas

Installation très facile

Rendement moyen

Polluant

Entre 2 000 et 5 000 € NON
La chaudière à condensation

Investissement initial faible

Très bon rendement

Aucun Entre 3 000 et 7 000 € OUI
La chaudière à bûches ou à granulés

Rentable sur le long terme

Bois écologique et économique

Investissement initial plus important

Espace de stockage nécessaire

À bûches : entre 5 et 12 000 €

À granulés : entre 10 et 20 000 €

OUI
Je change ma chaudière

Demande gratuite et sans engagement

Plus d’articles sur ce thème