La brique isolante

L’isolation facile de vos murs grâce à la brique isolante

Par Romane Saget

L’isolation thermique d’une maison se réfléchit dès le choix des matériaux qui la composent. Pour les murs, la brique isolante, ou brique monomur, semble être l’option idéale pour faire des économies d’énergie. Découvrez ses bénéfices et son prix !

 

Pour une maison bien isolée, il faut s’occuper des combles en priorité. Avec Effy Sérénité, faites isoler vos combles perdus à partir d’1€ tout compris. 
 

J'isole mes combles

Simulation gratuite et immédiate

Pourquoi l’isolation est-elle si importante ?

💸 Pour faire des économies : une bonne isolation thermique de votre logement vous permet de limiter au maximum les déperditions thermiques. Toute la chaleur que vous produisez reste à l’intérieur et vous n’avez pas besoin de pousser sur le chauffage. 


🏠 Pour une maison confortable : dites adieu aux courants d’air désagréables et aux changements de température. L’isolation vous offre une chaleur homogène dans toute la maison… et en toutes saisons !


🌍 Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre : et oui, une maison correctement isolée consomme moins d’énergie inutile. Vous limitez vos émissions et participez à la transition écologique du pays. 

En quoi consiste la brique isolante ?

Un matériau tout en un

En construction, la brique isolante est réputée pour ses grandes qualités isolantes. Aussi appelée brique monomur, regroupe deux actions en un seul produit :

  • Construire les murs
  • Isoler les murs


Une fois le mur construit, l’ajout d’isolant autour n’est pas nécessaire. Elle fait déjà le travail ! Son pouvoir isolant est possible grâce à sa structure alvéolaire qui assure une bonne aération et son épaisseur légèrement plus importante qu’une brique classique. La façon dont elle est conçue empêche aussi l’humidité de s’installer.

👉 Quelle utilisation ?

Évidemment, la brique monomur est privilégiée en construction. Mais vous pouvez aussi l’utiliser en rénovation, dans le cas où vous agrandissez votre logement. 


Les trois types de brique isolante

Les briques monomur peuvent être faites de manière différente et à base de divers matériaux. Sur le marché, il existe trois modèles différents.


👉 La brique monomur en terre cuite

C’est la plus répandue de toutes. Faite de terre et d’eau cuites à haute température, elle se reconnaît facilement grâce à sa couleur orange. À l’intérieur, elle se compose de centaines d’alvéoles capables de stocker la chaleur et de la restituer au bon moment. C’est l’inertie thermique.


👉 La brique monomur en béton cellulaire

Pas de mystère sur sa composition. Cette brique se compose d’un mélange de sable, de ciment, d’eau et de chaux. L’ajout de poudre d’aluminium la rend très légère et capable de capturer de grandes quantités d’air chaud.


👉 La brique monomur en béton léger

La petite dernière se rapproche beaucoup de la brique en béton. Le sable est simplement remplacé par une matière poreuse comme de la pierre ponce ou de l’argile.
 

La pose de la brique monomur

La mise en œuvre de la brique isolante est très importante et contribue à son efficacité thermique. C’est pourquoi il est nécessaire de vous entourer de bons maçons. Au moment de la pose, les joints doivent être très minces et appliqués très régulièrement. Le but est de limiter au maximum les ponts thermiques entre chaque brique. Pour cela, les briques isolantes doivent être parfaitement alignées entre elles


Les points clés de la pose d’un mur en briques isolantes :

  • Des briques alignées
  • Un premier rang parfaitement plat
  • Un mortier appliqué en couche fine pour les joints

 

Pour tirer la maximum des capacités de ces briques, elles doivent être montées dans les règles de l’art !

La brique isolante est-elle faite pour vous ?

Avantages VS inconvénients : le récap’
 

Les plus Les moins

Permet une construction classique avec de bonnes performances thermiques.
 

Un matériau écologique et économique.
 

Un matériau deux en un : gain de temps sur le chantier.
 

Ne craint pas l’humidité.
 

Excellente résistance au feu.

L’efficacité dépend d’une bonne technique de pose.
 

Résistance thermique insuffisante pour coller à la RT 2012.
 

La cuisson des briques dans des fours à gaz à 1000 degrés n’est pas forcément écologique.

👉 RT 2012 et brique monomur

Les normes de la réglementation thermique française demandent un certain niveau de résistance thermique dans les constructions de bâtiments neufs. La plupart du temps, des murs composés de briques isolantes ne suffisent pas à l’atteindre. Une isolation des combles et du sol doivent s’y ajouter.

 

Brique monomur ou parpaing ? 


Le prix moyen de la brique monomur dépend de son épaisseur :
 

  • Pour un mur en brique de 20 cm d’épaisseur : 55 € le mètre carré
  • Pour un mur en brique de 35 cm d’épaisseur : 85 € le mètre carré


À ce prix, il faut ajouter le coût de la main d'œuvre d’un maçon qui s’élève autour de 56 € de l’heure. Pour comparaison, le prix d’un mur en parpaing simple revient environ à 85 € le mètre carré, pose comprise. 
 

Femme souriant devant son smartphone

En rénovation, la meilleure manière d’isoler vos murs reste l’ITE : l’isolation des murs par l’extérieur. Et pour cela, il existe une prime énergie. Chez nous, c’est la Prime Effy et elle grimpe jusqu’à 46 € / m².

Femme souriant devant son smartphone

Romane Saget

Journaliste web pour Effy

Journaliste pour les sites du Groupe Effy, je suis devenue experte en rénovation énergétique. Les travaux de chauffage et d'isolation n'ont plus de secret pour moi, et n'en auront bientôt plus pour vous !

Plus d’articles sur ce thème