Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Comment savoir si vos murs sont bien isolés ?

Manque de confort thermique, traces d’humidité, consommation énergétique élevée ; c’est peut-être le signe d'une mauvaise isolation des murs. Découvrez 5 signes qui vous indiquent que vos murs sont mal isolés et lisez nos solutions pour y remédier !

 

Notre offre Sérénité est personnalisée selon vos envies et vos besoins : vous choisissez le nombre de façades à isoler, la couleur, le grain... Nous nous adaptons à vous !

J'isole mes murs

Simulation gratuite en 2 minutes

5 signes d’une mauvaise isolation des murs

1. Des traces d’humidité sur les murs

L’un des premiers signes qui doit vous alerter est la présence de traces d’humidité sur les murs. Cela se traduit par des coulures, de la condensation, des moisissures, des mauvaises odeurs, des peintures qui s’écaillent ou encore des papiers peints qui se décollent. Si vous constatez l’un ou plusieurs de ces éléments, il est probable que l’isolation de vos murs laisse à désirer.

 

Mur craquelé

 

2. Des courants d’air malgré les portes fermées

Vous arrive-t-il de ressentir une légère brise d’air alors que vous vous trouvez dans votre logement ? Pour en avoir le cœur net, déplacez lentement une bougie allumée à proximité de vos murs. Si la flamme vacille, c’est le signe qu'il y a des infiltrations d’air.

 

Il faut dire que les murs peuvent être responsables de 20 % des déperditions thermiques de votre logement ! Si votre chauffage s’échappe vers l’extérieur, l’air extérieur peut aussi, réciproquement, pénétrer chez vous, notamment à proximité de vos fenêtres et aux jonctions des façades.

 

👉 Ne négligez pas l’isolation des fenêtres !

Les fenêtres sont responsables de 15 % des déperditions thermiques de votre logement. Remplacer vos fenêtres simple vitrage par des fenêtres double vitrage vous permet d’améliorer votre confort thermique et acoustique et de faire d’importantes économies.

 

3. Une sensation de paroi froide

Vous avez l’impression que vos murs sont frais ? Pour vous en assurer, faites ce test simple. Posez votre main sur un mur :

 

  • si le mur est froid, c’est le signe d’une mauvaise isolation thermique ;
  • si le mur est chaud mais se refroidit à proximité d’une fenêtre ou d’une porte, c’est le signe d’une mauvaise isolation de votre menuiserie.

 

4. Une consommation énergétique élevée 

Vous trouvez que votre facture de chauffage est anormalement élevée ? C’est peut-être le signe d’un défaut d’isolation thermique. En effet, si vos murs sont mal isolés, votre chauffage s’échappe vers l’extérieur. Résultat : vous augmentez le thermostat et consommez plus que prévu. 

 

5. Une répartition inégale de la chaleur dans vos pièces

Vous constatez que certaines pièces de votre logement sont plus difficiles à chauffer que d’autres ? Cette différence de température devrait vous mettre la puce à l’oreille et vous alerter sur un défaut d’isolation.

 

👉 Le bilan thermique est un moyen efficace de vérifier l’isolation de vos murs : pour savoir si vos murs sont isolés, vous pouvez faire réaliser une étude thermique. Ce diagnostic vous permet de connaître les performances énergétiques de votre logement et d'identifier les travaux à réaliser en conséquence. Il est réalisé par un professionnel agréé.

l-isolation-des-murs-par-l-exterieur-permet-de-diminuer-le-montant-de-sa-facture-de-chauffage

Grâce à l’isolation des murs par l’extérieur, votre facture de chauffage diminue de 25%. Et avec la déduction des aides CEE et MaPrimeRénov’ de votre devis, vos travaux ne vous coûtent que le reste à payer !

l-isolation-des-murs-par-l-exterieur-permet-de-diminuer-le-montant-de-sa-facture-de-chauffage

Que faire si vos murs sont mal isolés ?

Isolation des murs par l'intérieur

L'isolation des murs par l’intérieur : la solution la moins coûteuse

L’isolation des murs par l’intérieur (ITI) consiste à recouvrir vos murs intérieurs d'un matériau isolant. Cette technique permet de réduire considérablement les ponts thermiques, sans toutefois les supprimer totalement. 

 

💰 Le prix de l’ITI varie en fonction de la surface à isoler et du matériau isolant utilisé. Comptez généralement entre 50 € et 90 €.

 

L'isolation des murs par l’extérieur : la technique la plus performante

Isolation des murs par l'extérieur

L’isolation des murs par l’extérieur (ITE) consiste à envelopper votre maison d'un matériau isolant. Grâce à cette méthode, vous supprimez tous les ponts thermiques de votre logement. Pas étonnant donc que ce soit la technique la plus performante ! Pour réaliser ces travaux, vous pouvez opter pour deux méthodes :

 

  • l’isolation sous enduit : l’isolant est recouvert d’un sous-enduit hydraulique ou organique tramé, puis d’un enduit de finition personnalisable ;
  • l’isolation sous bardage : un bardage est fixé sur l’isolant.

👉 Grâce à Jamy, découvrez toute l'importance de l'isolation des murs par l'extérieur !

 

 

💰 Le prix de l’ITE varie en fonction de la surface à isoler, du matériau employé et des spécificités de votre maison. Comptez :

 

  • entre 110 € / m² et 180 € / m² pour l’isolation sous enduit ;
  • entre 140 € / m² et 230 € / m² pour l’isolation sous bardage.

 

Mais, bonne nouvelle : l'isolation de vos murs vous permet de prétendre à plusieurs aides financières comme la Prime Effy, MaPrimeRénov', l'éco-prêt à taux zéro et la TVA réduite à 5,5%

artisan et client regardent des papiers

Isolez les murs de votre maison à partir de 69€/mois pendant 96 mois* ! Votre conseiller Effy vous accompagne pour monter votre dossier de financement auprès de notre partenaire financier. Qu’attendez-vous pour vous lancer ?

 

*Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

artisan et client regardent des papiers

Comparatif : isolation des murs par l’intérieur ou par l’extérieur ?

 

  Isolation des murs par l'intérieur Isolation des murs par l'extérieur
Avantages
  • technique la moins coûteuse ;
  • éligible aux aides financières à la rénovation.
  • suppression des ponts thermiques ;
  • technique la plus efficace ;
  • possibilité d’habiter le logement pendant les travaux ;
  • économies d’énergie ;
  • confort thermique en toute saison ;
  • plus-value immobilière ;
  • logement habitable pendant les travaux ;
  • éligible aux aides financières ;
  • possibilité de faire un ravalement de façade.

Inconvénients

  • logement inhabitable pendant les travaux ;
  • réduction de la surface habitable ;
  • ne supprime pas la totalité des ponts thermiques.
  • technique la plus coûteuse ;
  • déclaration de travaux obligatoire en mairie ;
  • travaux soumis aux aléas climatiques.

Vous souhaitez isoler votre logement ?

Mariana Gonçalves

Journaliste web pour Effy

Journaliste curieuse de tout, je décrypte pour vous les travaux de rénovation énergétique. Proche de la nature, mon rêve serait d'avoir une tiny house autonome en plein cœur de la forêt.

Plus d’articles sur ce thème