Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 9h à 18h

Service gratuit + prix appel
Couple heureux

En 2022, plus de 800 000 logements rénovés grâce l’Anah

Par Amandine Martinet

Publié le 10/12/2021 à 10h45

Dans un communiqué publié le 9 décembre, l’Agence nationale de l’habitat dresse son bilan de l’année 2021 et ses perspectives 2022, en dévoilant notamment le nombre d’aides à la rénovation énergétique distribuées aux ménages Français.

Au 1er janvier 2021, l’aide MaPrimeRénov’ s’étendait à toutes les catégories de ménages, des revenus très modestes aux hauts revenus. Et le 1er juillet dernier, ce sont les propriétaires bailleurs qui ont eu à leur tour droit à cette prime. L’occasion de multiplier les bénéficiaires de ce dispositif pouvant financer une part importante de vos travaux de rénovation énergétique (isolation thermique, installation d’un nouveau système de chauffage…)

 

Les chiffres de l’année écoulée et les prévisions pour l’année à venir, dévoilés par l’Anah jeudi 9 décembre, démontrent bien le succès qu’a eue MaPrimeRénov’ auprès des particuliers et la volonté de l’Etat de voir perdurer ce dispositif :

 

  • Un objectif de 685 000 primes MaPrimeRénov’ distribuées en 2021 (au-delà donc de l’objectif fixé initialement pour l’année, qui était de 500 000 primes, mais en-deçà des 800 000 bénéficiaires annoncés par Jean Castex et d’autres sources gouvernementales au cours de l’année)
  • Au total, 800 000 logements rénovés grâce à l’Anah en 2022, avec des programmes tels qu’Action Coeur de Ville par exemple
  • 3,2 milliards d’euros de budget allouée à la rénovation des logements privés en 2022

 

L’agence nationale de l’habitat rappelle aussi le grand changement à venir pour l’année prochaine : le programme Habiter Mieux Sérénité devient MaPrimeRénov’ Sérénité dans le cadre du lancement du nouveau service public de la rénovation énergétique, France Rénov’. Ce dispositif à destination des ménages aux revenus les plus modestes pourra financer jusqu’à 50% du montant de leurs travaux de rénovation énergétique, et sera cumulable avec la prime énergie dès le 1er juillet 2022.

 

Autant de signes encourageants qui semblent plus que jamais faire débuter le début de cette nouvelle année sous le signe de la massification de la rénovation énergétique en France.

Amandine Martinet

Journaliste web pour Effy

Journaliste diplômée de l’Institut Français de Presse, je suis passionnée par les questions liées à la transition énergétique et à l’habitat. Ma mission ? Écrire pour vous aider à être bien chez vous au quotidien !

Plus d’articles sur ce thème