Un homme assis à une table avec un calculette

Hausse du gaz de 8,7 % : comment remédier à la situation ?

Par Romane Saget

Le 1er septembre 2021, les tarifs réglementés du gaz subissent une nouvelle hausse importante. La CRE annonce +8,7 % sur le tarif moyen. Ce cinquième bond successif touche surtout les Français qui se chauffent au gaz. Cette hausse n’est pas forcément une fatalité. On vous explique !

 


31,45 % de hausse cumulée depuis le mois de juin

Depuis 4 mois, les tarifs réglementés moyens du gaz subissent des hausses systématiques et importantes. En ajoutant les +8,7 % du 1er septembre 2021, les Français se retrouvent avec des prix qui ont grimpé de plus de 31 % depuis le mois de juin.


Concrètement, la hausse revient à :

  • 2,7 % si vous utilisez le gaz uniquement pour cuisiner
  • 5,5 % si vous utilisez le gaz pour cuisiner et produire de l'eau chaude
  • 9 % si vous utilisez le gaz pour vous chauffer

 

Evolution prix du gaz septembre 2021


Abandonner le gaz pour une énergie renouvelable

Les hausses successives du prix du gaz font rapidement grimper les factures énergétiques. La meilleure solution pour réduire vos dépenses en gaz reste de changer de mode de chauffage. En passant d’une chaudière gaz à une pompe à chaleur (PAC), vous pouvez économiser jusqu’à 50 % sur vos factures énergétiques. La PAC air-eau utilise l’air comme énergie principale de chauffage. Vous ne serez plus dépendant des fluctuations mensuelles des tarifs réglementés d’Engie. 

 

Femme souriant devant son smartphone

Envie de vous débarrasser de votre vieille chaudière qui consomme trop ? Avec notre offre Sérénité, installez une pompe à chaleur et économisez jusqu'à 1 000 € par an !

Femme souriant devant son smartphone

Romane Saget

Journaliste web pour Effy

Journaliste pour les sites du Groupe Effy, je suis devenue experte en rénovation énergétique. Les travaux de chauffage et d'isolation n'ont plus de secret pour moi, et n'en auront bientôt plus pour vous !

Plus d’articles sur ce thème