Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Quelles aides reste-t-il pour le chauffage au gaz ?

Par Romane Saget

Publié le 24/03/2022 à 15h35, mis à jour le 29/03/2022 à 10h08

Le 17 mars 2022, le Premier Ministre a annoncé la fin de l’aide MaPrimeRénov’ pour l’installation d’une chaudière gaz à l’horizon 2023. D’autres aides et subventions continueront à être accordées, découvrez lesquelles !

Pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur comme alternative au gaz © Maxime Huriez

Prime énergie, éco-PTZ, TVA réduite

À compter du 1er janvier 2023, l’installation d’une chaudière gaz à condensation ne donnera plus accès à la prime MaPrimeRénov’. En revanche, il vous sera toujours possible de profiter de plusieurs aides à la rénovation énergétique


La prime énergie (CEE) est toujours accessible à tous. Propriétaires comme locataires, vous pouvez en faire la demande pour réduire le reste à payer de vos travaux. Le taux de TVA réduit continue de s’appliquer sur les chaudières à condensation gaz. Il s’élève à 5,5%, contrairement aux 20% habituels et s'applique directement sur la facture de vos travaux. Dernière solution : les aides locales. Pour cela, il suffit de vous renseigner directement auprès de votre collectivité sur ce que qui existe dans votre localité. Une fois toutes les aides financières déduites, il reste toujours la possibilité de financer la somme restante grâce à un éco-prêt à taux zéro. 

👉 D'ici 2023, vous pouvez toujours profiter de toutes les aides financières pour l'installation d'une chaudière gaz à condensation, y compris MaPrimeRénov'. Pour ce type d'équipement, la prime de l'Anah peut atteindre 1 200€.

 


Les alternatives au chauffage au gaz 

Si la chaudière gaz ne récolte pas assez d’aides financières à votre goût, vous pouvez toujours vous diriger vers un mode de chauffage alternatif. L’aide, qui peut aujourd’hui atteindre 1200€, sera supprimée dans le but de s’affranchir progressivement de la dépendance au gaz, tout en se dirigeant vers des modes de chauffage à énergie plus vertueuses.


Les solutions pour se chauffer sans gaz ne manquent pas. Les chaudières biomasses et les pompes à chaleur sont de parfaits exemples d’équipements qui utilisent des énergies plus vertueuses : le bois-énergie pour l’un et l’air pour l’autre. Pour accompagner cette transition, le gouvernement a également annoncé 1000€ d’aide supplémentaire pour le remplacement d’un chauffage à énergie fossile par un chauffage à énergie renouvelable.

Romane Saget

Journaliste web pour Effy

Journaliste pour les sites du Groupe Effy, je suis devenue experte en rénovation énergétique. Les travaux de chauffage et d'isolation n'ont plus de secret pour moi, et n'en auront bientôt plus pour vous !

Plus d’articles sur ce thème