Classe C du DPE : signification et conseils

Troisième marche du podium, la classe C du DPE est considérée comme une note assez correcte pour un logement. Economes en énergie, les maisons et appartement notés C peuvent encore gagner en confort en faisant quelques efforts. Faisons les présentations !

À quoi correspond la classe C du DPE en France ?

Quelle consommation énergétique ?

Le diagnostic de performance énergétique d'un logement prend en compte deux éléments : la consommation énergétique annuelle et les émissions de gaz à effet de serre. Pour un appartement ou une maison de classe C, la consommation se situe entre 111 et 180 kWh par m2 par an, pour des émissions entre 31 et 50 kg de dioxyde de carbone par mètre carré.


Réformé en 2021, le DPE est désormais régi par de nouvelles classes :

 

DPE 2021 - nouvelles classes

 


Quels types de logement ?

En France, la classe énergétique C est l'une des plus représentées, après les classes D et les classes E. Sur tout le territoire, 22% des logements ont un DPE C en 2022. Et la proportion devrait s'agrandir dans les années à venir. En effet, d'ici 2034, tous les logements D, F et G vont devoir gagner en performances énergétiques s'ils veulent continuer à être loués. Pour le moment, les DPE C ne sont pas concernés.


Les logements C sont relativement récents, mais ne respectent pas tous les normes de la réglementation thermique 2012 (RT2012). Ils ont donc un bout de chemin à faire avant d'être parfait sur le plan énergétique, à l'image des bons élèves que représentent les DPE A et B.
 

illustration DPE 350 def

Classe C : est-ce un bon DPE ?

Un logement très correct

Le DPE d'un logement peut aller de A, pour les plus économes, à G pour les plus énergivores. Si les classes A et B sont les plus économes et les plus confortables à vivre, la classe C n'est pas en reste. Si le logement C est considéré comme correct, ses émissions de gaz à effet de serre sont plus de 3 fois supérieures à une maison ou un appartement A.
 

 

Un logement en dehors des sanctions

Dans le but d'éradiquer les passoires thermiques et les logements trop énergivores du territoire, le gouvernement a mis en place un calendrier d'interdictions et de sanctions pour les propriétaires bailleurs :
 

  • 2023 : interdiction de location des pires logements G
  • 2025 : interdiction de location de tous les logements G
  • 2028 : interdiction de location de tous les logements F
  • 2034 : interdiction de location de tous les logements E

 

Grâce à leurs performances relativement bonnes, les classes C sont en dehors du radar et ne nécessitent pas forcément de travaux de rénovation énergétique.


 

maison

🎬 DPE : quand le faire ? À qui s’adresser ? Combien ça coûte ? Réponses en images.

 

Comment améliorer son DPE C ?

Vous l'aurez compris, une classe énergétique C n'a pas de réel besoin d'être améliorée. Mais si vous souhaitez gagner encore plus en confort et réduire toujours plus vos dépenses énergétiques, vous pouvez toujours réaliser un audit énergétique.


L'audit énergétique est un diagnostic encore plus poussé que le DPE. Une fois que le professionnel s'est penché sur votre logement, vous obtenez :
 

  • un état des lieux général du bien : ses caractéristiques thermiques et géométriques, ses équipements de chauffage, d'eau chaude, de ventilation, de refroidissement et d'éclairage
  • une estimation de la performance énergétique du logement
  • une liste de travaux pour améliorer ces performances

 

Les résultats de l'audit vous aideront à décider s'il est intéressant ou non de réaliser des travaux pour gagner une classe énergétique.

Téléchargez votre exemple d'audit énergétique (synthèse)
Résumé en 4 pages (PDF)
Visualiser

Ceci peut aussi vous intéresser