Maison

Un éco-PTZ prolongé et renforcé pour 2022

Par Romane Saget

Dans le cadre du projet de loi de finances, un amendement s’attarde sur l’avenir de l’éco-prêt à taux zéro, dispositif qui s’achevait au 31 décembre prochain. Bonne nouvelle pour tous les particuliers qui souhaitent changer de chauffage ou renforcer l’isolation de leur logement, ce prêt au taux d’intérêt nul a encore deux belles années devant lui. Voici ce qui vous attend !

 


Une prolongation jusqu’en 2023

Initialement prévu jusqu’au 31 décembre 2021, l’éco-prêt à taux zéro est finalement prolongé jusqu’au 31 décembre 2023. L’amendement a été adopté le 12 novembre dans le cadre de la première lecture du projet de loi de finances 2022. De quoi concrétiser vos projets de rénovation énergétique plus facilement. 

 


Un plafond augmenté pour l’éco-PTZ “performance énergétique globale”

Plafonné à 30 000 € jusqu’ici, le dispositif de l’éco-PTZ pousse son plafond jusqu’à 50 000 €. Le délai maximal de remboursement est également augmenté et poussé à 20 ans, à la place de 15 ans. Ces modifications des conditions du dispositif concernent uniquement les éco-PTZ “performance énergétique globale”, dédiés au travaux qui apportent un gain énergétique minimum de 35 % et permettent de sortir un logement du statut de passoire énergétique.

 


Un cumul à MaPrimeRénov’ simplifié

À partir du 1er juillet 2022, cumuler MaPrimeRénov’ avec l’obtention d’un éco prêt à taux zéro deviendra plus facile. En demandant votre prime auprès de l’Anah, vous recevez une notification d’attribution dès que votre dossier est accepté. Cette notification servira directement de preuve justificative auprès de la banque pour l’obtention d’un éco-prêt à taux zéro. La demande est donc plus simple et rapide auprès des établissements bancaires.
 

Romane Saget

Journaliste web pour Effy

Journaliste pour les sites du Groupe Effy, je suis devenue experte en rénovation énergétique. Les travaux de chauffage et d'isolation n'ont plus de secret pour moi, et n'en auront bientôt plus pour vous !

Plus d’articles sur ce thème