Prêt pour vos travaux

Travaux d’économies d’énergie : les prêts pour vous aider

En vous lançant dans des travaux de rénovation énergétique dans votre logement, la question du financement est bien souvent un casse-tête. Savez-vous qu’il existe plusieurs types de prêts financiers pour vous aider à réaliser vos projets ? On fait le tour avec vous.
 

Je découvre mes aides financières

Demande gratuite et sans engagement

Le grand classique : l’éco-PTZ

 

L’éco-prêt à taux zéro est une aide mise en place par l’Etat pour encourager les ménages à réaliser des travaux de rénovation énergétique. L’éco-PTZ est un prêt au taux d’intérêt nul pour vous, puisqu’il est financé par l’Etat. Il peut s’élever à 30 000 € et vous pouvez le rembourser sur une période maximale de 15 ans.


👉 Pour obtenir un tel prêt, il vous suffit de trouver une banque qui propose ce dispositif. 


À qui s’adresse l’éco-PTZ ?


Si vous êtes propriétaire occupant ou bailleur d’un logement en résidence principale, achevé depuis au moins deux ans, l’éco-PTZ est fait pour vous ! Pour être éligible, vous devez faire appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour vos travaux. 

Pour quels travaux ?


Contracter un éco-PTZ n’est possible que si vos travaux y sont éligibles. Voici la liste :


Cette aide est-elle cumulable ?


Et oui ! L’éco-PTZ peut tout à fait se cumuler avec les aides l’Anah, la Prime Effy, MaPrimeRénov’ et les aides d’action logement.

Le prêt d’accession sociale

Vos travaux de rénovation énergétique peuvent être financés à l’aide d’un prêt d’accession sociale (PAS). Seules les banques ayant passé une convention avec l’Etat sont habilitées à vous l’accorder. Le PAS est avant tout destiné aux ménages modestes et peut servir à financer plusieurs opérations dont des travaux d’économies d’énergie dans un logement existant. 


Une fois contracté, le prêt d’accession sociale peut se rembourser sur une durée allant de 5 à 30 ans. N’hésitez pas à comparer les offres des différentes banques. Le taux d’intérêt peut varier d’un établissement à l’autre.

👉 À savoir 
Le taux du PAS est plafonné. Au 7 juillet 2020, il se situait entre 2,3 et 2,75 % selon la durée du prêt. Les frais de dossier sont eux aussi plafonnés à 500 €.


À qui s’adresse le prêt d’accession sociale ?


Pour pouvoir bénéficier de ce prêt, il y a plusieurs critères. Vous devez être propriétaire de votre logement en résidence principale et vouloir y faire des travaux d’un minimum de 4 000 €. Vos travaux doivent absolument être achevés dans les 3 ans qui suivent l'obtention de votre prêt.


Vos ressources ne doivent pas dépasser un certain plafond. Ce plafond dépend de deux choses : le nombre de personnes dans votre foyer et la localisation de votre logement. Voici le tableau des ressources à ne pas dépasser pour être éligible au PAS :
 

Nombre de personnes dans le logement Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
1 37 000 € 30 000 € 27 000 € 24 000 €
2 51 800 € 42 000 € 37 800 € 33 600 €
3 62 900 € 51 000 € 45 900 € 40  800 €
4 74 000  € 60 000 € 54 000 € 48 000 €
5 85 100 € 69 000 € 62 100 € 55 200 €
6 96 200 € 78 000 € 70 200 € 62 400 €
7 107 300 € 87 000 € 78 300 € 69 600 €
8 et + 118 400 € 96 000 € 86 400 € 76 800 €

 

👉 À quel zone vous appartenez ?

Zone A : l’agglomération parisienne, la Côte d'Azur, le Genevois français, les grandes agglomérations de province.

Zone B1 : les agglomérations de plus de 250 000 habitants, la grande couronne autour de Paris, bordure de la Côte d'Azur, quelques agglomérations où les prix de l'immobilier sont hauts, Outre-mer, Corse et Îles.

Zone B2 : les agglomérations de plus de 50 000 habitants, les communes chères en zones littorales ou frontalières, la bordure de l'Île-de-France.

Zone C : tout le reste du territoire français.

Le prêt à l’amélioration de l’habitat

La caisse d’allocations familiales a mis en place un prêt bancaire au taux préférentiel d’1 %. Il vous permet de financer vos projets de rénovation énergétique en toute sérénité. Ce prêt peut couvrir jusqu’à 80 % de vos dépenses en travaux mais qui se plafonne à 1067,14 €.


Une fois accordé, le prêt à l’amélioration de l’habitat est remboursable sur une durée maximum de 3 ans. Chacune de vos mensualités est majorée de 1 % de son montant en guise d’intérêts.


À qui s’adresse le prêt de la CAF ?


La première condition pour être éligible à ce prêt intéressant est de bénéficier d’au moins une prestation sociale auprès de la CAF ou de la MSA. Si vous êtes également propriétaire ou locataire en France, toutes les conditions sont réunies pour que le prêt vous soit accordé. 


Pour quels travaux ? 


Le prêt d'amélioration de l’habitat a pour but de rendre votre logement moins énergivore tout en le rendant plus confortable au quotidien. La liste de travaux éligibles contient donc la plupart des travaux de rénovation énergétique possibles :

  • L’isolation thermique de votre logement (murs, toitures, combles, garage, sols…)
  • L’installation d’un nouveau système de chauffage
  • Tous les travaux d’aménagement, d’adaptation ou d’amélioration éligibles aux aides de l’Anah (mailler avec l’article)

 

👉 Comment l’obtenir ?

Pour obtenir le prêt de la CAF, rien de plus simple. Il vous suffit de remplir un formulaire disponible sur le site de la CAF. Envoyez-le ensuite accompagné des pièces justificatives demandées. Si votre dossier est éligible, vous recevez votre prêt en deux fois : la moitié à la signature du contrat et l’autre moitié à l’achèvement de vos travaux et sur présentation de votre facture.


Vous avez maintenant toutes les billes en main pour trouver le prêt qui vous convient le mieux ! Pour encore plus de facilités à financer vos projets d’économies d’énergie, il existe d’autres aides cumulables. Vous êtes sûrement éligible à certaines d’entre elles. Faites le test !
 

Je trouve mes aides 

Demande gratuite et sans engagement

Le prêt pour l’amélioration de la performance énergétique

Action Logement vous permet de bénéficier d’un prêt à taux préférentiel pour réaliser vos travaux d’économies d’énergie. Vous pouvez emprunter jusqu’à 10 000 € sur une durée de 10 ans. 


Vous pouvez faire votre demande directement sur le site d’Action Logement.


À qui s’adresse le prêt d’Action Logement ?


Vous pouvez obtenir ce prêt si :

  • Vous êtes salarié d’une entreprise du secteur agricole de 10 salariés minimum
  • Vous êtes propriétaire du logement que vous occupez ou bailleur
  • Votre logement est utilisé comme résidence principale
  • Vous pouvez fournir une attestation justifiant que vos travaux correspondent aux conditions de l’éco-prêt à taux zéro.

 

👉 À savoir

Si vous êtes salarié dans le secteur agricole, un prêt vous est réservé : le prêt Agri-travaux.


Pour quels travaux ?


Le prêt d’Action Logement vous aide à financer :

  • Des travaux d’isolation thermique : toiture, murs, fenêtres et portes
  • L’installation d’un nouveau système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable
  • L’installation d’un équipement de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable
     

Plus d’articles sur ce thème