CP Solaire

Le solaire est l’énergie préférée des Français ! Effy lance l’autoconsommation solaire clé en main

Par L’équipe de rédaction

Le 21 juin marque le solstice d’été, jour le plus long de l’année. A cette occasion, Effy, 1er spécialiste de la rénovation énergétique, dévoile la nouvelle solution pour permettre aux familles de produire une partie de l’électricité qu’elles consomment… grâce au soleil ! Justement, le solaire sur les toitures est-il réservé aux régions ensoleillées ? Combien de familles se sont déjà fait leur place au soleil ? Quelles économies peut-on faire sur sa facture? Effy délivre un décryptage inédit pour tout savoir sur les Français et le solaire.
 

8 choses à savoir sur les Français et le solaire (1)

 

  1. 110 000 familles ont déjà pris leur place au soleil, contre 3000 en 2015 ! En 2030, ces installations pourraient atteindre les 4 millions (2).
     
  2. Et l’autoconsommation solaire n’est pas l’apanage des régions les plus ensoleillées comme le démontre ce Top 10 qui compare les départements champions de l’autoconsommation solaire* avec leur classement parmi les départements les plus ensoleillés de France métropolitaine (3).

     

     
  3. Le solaire est l’énergie renouvelable préférée des Français ! Parmi les Français qui projettent d’installer un dispositif à ENR chez eux cette année, 37 % choisiront les panneaux solaires loin devant toutes les autres sources d’énergies (solaire thermique 23 % ; géothermie 21 % ; éolien 14 %) (1).
     

  4. D’autant que 2 Français sur 3 (61 %) (1) seraient prêts à autoconsommer leur énergie, en utilisant des panneaux solaires.
     

  5. Le solaire, c’est bon pour le porte-monnaie et pour la planète. Le top 3 des motivations qui ont incité les Français à passer au solaire : faire des économies (54 %), gagner en autonomie (45 %) et faire un geste pour la planète (40 %)(1).
     

  6. On peut économiser jusqu’à 40 % sur sa facture annuelle en autoconsommant ! (Simulation réalisée avec une installation Effy, détails du cas concret en bas de page).
     

  7. La France, seulement 4e pays d’UE équipé de panneaux photovoltaïques derrière l’Allemagne, l’Italie et la Grande-Bretagne. (4). Elle caracole pourtant en tête des pays les plus ensoleillés d’Europe (avec l’Espagne, le Portugal et la Grèce).
     

  8. Nous pourrions produire l’équivalent de 3 fois notre production annuelle totale d’électricité grâce au solaire. Le potentiel inexploité sur les toitures des maisons individuelles est estimé à 364 Gigawatts (GW) (5). C’est presque 3 fois plus que la puissance de l’ensemble du parc de production français, toutes filières confondues (nucléaire, thermique, renouvelable).

Effy lance la révolution solaire à la maison avec une solution d’autoconsommation simple, sûre à la portée de nombreuses familles (6)

Frédéric Utzmann, président d’Effy : « Cela fait dix ans qu’on parle du solaire comme de l’énergie de demain, sans apporter des réponses concrètes au besoin d’accompagnement des Français pour se lancer ! Avec Effy, nous avons décidé de mener cette révolution attendue depuis trop longtemps en faisant de l’autoconsommation solaire une solution simple, transparente, garantie à la portée de nombreuses familles. Et pour cela, nous avons abordé l’autoconsommation solaire comme toutes les autres solutions de travaux que nous proposons depuis plus de 12 ans : des produits sélectionnés, des offres lisibles avec des prix transparents, un accompagnement personnalisé de bout en bout pour chaque projet, et des travaux dont nous garantissons la qualité Effy. »


Le solaire est l’énergie préférée des Français. Pourtant installer des panneaux sur son toit et raccorder sa maison en autoconsommation restait jusqu’à présent flou et complexe pour les familles. Pour permettre aux familles de franchir enfin le cap, Effy s’attaque aux freins qui les décourageaient dans leurs projets, avec une approche fondée sur :
 

  • La qualité du produit : Effy a sélectionné des marques reconnue Q-CELLS pour l’esthétisme et l’excellente performance des panneaux et les micro-onduleur Enphase pour améliorer encore le rendement et assurer une sécurité maximale à l’installation.
  • La simplicité et l’accompagnement. Avec Effy, chaque projet est accompagné de bout en bout par un seul interlocuteur expert solaire. La coordination des travaux, l’ensemble des démarches techniques et des dossiers administratifs sont pris en charge.
  • La transparence et la traçabilité du prix. Avec Effy, chaque projet est calibré pour chaque maison et les prix sont affichés, clairs et annoncés par les conseillers.
  • La qualité et la garantie. Au-delà de la garantie fabricant des panneaux solaires de 25 ans, Effy adosse systématiquement à ses chantiers durant 5 ans une garantie main d’œuvre et déplacement ainsi qu’une garantie sur la production d’énergie (7).

Un exemple concret en quelques chiffres

Une famille vivant près de Lyon qui souhaite faire installer des panneaux solaires pour une puissance de 3KWc sur son toit (7) pourra bénéficier d’une offre Solaire Effy d’un prix de 7990€ TTC(6) (intégrant la réduction promotionnelle de lancement de 1000€ et déduction faite de la prime à l’investissement)

 

Effy lui garantira une production de 15 000 kWh (7) (soit 80% de 18000kWh) sur 5 ans qui pourra couvrir jusqu’à 40% de la facture annuelle de la famille.

Sources

(1) Source Enquête « OpinionWay, ADEME, 2021, Les Français et l’environnement, Enquête annuelle, vague 7 »

(2) nombre de foyers raccordés source www.ENEDIS.fr / Projection à 2030 ; source www.rte.fr

(3) nombre de raccordement / département source www.ENEDIS.fr () et nombre de maisons individuelles / département ; source www.INSEE.fr

(4) Chiffres EurObserv’ER 2019

(5) source www.ADEME.fr

(6) Offre valable du 21/6/21 au 30/9/21 sous réserve d’éligibilité et de faisabilité technique, voir conditions sur www.effy.fr

(7) Détails des garanties inclues dans l’offre Effy disponibles sur www.effy.fr dont une garantie de production d’énergie de 80% de la production d’électricité indiquée lors de la visite technique avec un remboursement en cas de non atteinte de 0.10 cts d’euros du kWh non produit pendant 5 ans.

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème