Aides PAC air-eau

MaPrimeRénov’ : immense succès prévu en 2021

Par Amandine Martinet

Selon des chiffres du gouvernement, les demandes de MaPrimeRénov’ sont en forte augmentation cette année. Combien de dossiers sont déposés chaque semaine ? Quels sont les travaux les plus demandés ? On vous dit tout !

Voici une aide financière à la transition énergétique qui a le vent en poupe : MaPrimeRénov’, distribuée par l’Anah depuis le 1er janvier 2020, vous permet de réaliser vos travaux d’isolation ou de changement de chauffage à moindre coût. Et ça fonctionne !

Des demandes qui explosent

En 2020, environ 190 000 primes ont été versées aux ménages français. Selon des sources proches du dispositif, au rythme où vont les demandes actuellement — environ 15 000 dossiers déposés chaque semaine —, ce chiffre pourrait l’élever à 780 000 d’ici la fin de l’année ! Le succès de MaPrimeRénov’ dépasserait donc largement les prévisions du gouvernement, situées autour de 500 000. Contacté par Batiactu, le ministère de la Transition écologique reste cependant prudent et estime qu’à ce stade, ce chiffre pourrait être une légère “extrapolation”.

 

Il reste que MaPrimeRénov’ connaît sans conteste une montée en puissance réelle, qui peut notamment s’expliquer par l’élargissement de la subvention pour tous les français depuis le 1er janvier 2021, sans conditions de revenus.

 

Au regard de cet enthousiasme croissant, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a affirmé sur BFMTV le 10 mars dernier que “l'intégralité de l'enveloppe” allouée au dispositif, soit 1,7 milliards d’euros, sera consommée “avant la fin de l'année 2021. Nul doute donc que le gouvernement va devoir remettre la main à la poche pour pouvoir accompagner la croissance de cette aide financière.

 

Vendredi 12 mars, une entrevue a été organisée entre l’Anah, le ministère du Logement et celui de l'Économie pour discuter d’une augmentation du budget en ce sens : et même si récemment, les sommes de MaPrimeRénov’ ont été revues légèrement à la baisse (aujourd’hui, le montant moyen attribué est de 4039 € par logement), des sources évoquent un milliard d’euros supplémentaire alloués au dispositif d’ici la fin de l’année.

Qui en bénéficie ?

A ce jour, même si les revenus modestes restent prioritaires et représentent la majorité des bénéficiaires de cette aide financière, l’ouverture à une nouvelle tranche de revenus a largement participé à l’accélération des demandes. En voici la répartition précise selon les indications du ministère du Logement :

 

  • 21% sont des ménages aux revenus très modestes
  • 34% sont des ménages aux revenus modestes
  • 40% sont des ménages aux revenus intermédiaires
  • 5% sont des ménages aux revenus aisés

 

Mais alors, quels travaux sont les plus réalisés par les demandeurs de la prime ?

 

 

Plus précisément, l'installation d'une pompe à chaleur et l'installation d'un poêle à granulés sont les gestes les plus demandés, suivi du remplacement des huisseries (fenêtres, porte-fenêtres) et de l'isolation des murs par l'extérieur”, indique le ministère.

 

Le grand succès de MaPrimeRénov’ est un vecteur important de l’accélération de la rénovation énergétique en France. En effet, selon une étude menée par l’Anah, "70% des demandeurs n'auraient pas fait les travaux” sans cette aide.

Amandine Martinet

Journaliste web pour Effy

Journaliste diplômée de l’Institut Français de Presse, je suis passionnée par les questions liées à la transition énergétique et à l’habitat. Ma mission ? Écrire pour vous aider à être bien chez vous au quotidien !

Plus d’articles sur ce thème