Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

FAQ : tout ce que vous voulez savoir sur la fin du chauffage au fioul !

À partir du 1er juillet 2022, il sera interdit d’installer une nouvelle chaudière au fioul chez soi (sauf exceptions). Cela peut amener à plusieurs interrogations : pourquoi cette décision a-t-elle été prise ? Que reproche-t-on au chauffage au fioul ? Quelles sont vos alternatives en termes d’équipement de chauffage ?

 

Avec nos offres Sérénité, remplacez votre chaudière en toute tranquillité : choix d'un artisan certifié de votre région, avancement de vos aides financières... On s'occupe de tout ! 

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

1/ Est-ce que le fioul est une énergie polluante ?

Oui !

 

“Une chaudière à fioul émet autant que 3 voitures thermiques”. C’est ce que l’on peut lire dans un tweet posté par la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, le 6 janvier 2022. Pour vous donner un autre ordre d’idées, toujours selon le ministère, on peut considérer que le chauffage au fioul d’une maison moyenne (100 m2, étiquette D au DPE) durant un an représente en termes d’émission de CO2 pas moins de 50 000 km en voiture.

 

info

Et oui, le fioul domestique est une énergie fossile dont la combustion émet de nombreuses émissions polluantes et nocives pour la santé comme pour l’environnement : particules fines, oxydes d’azotes… Mais aussi souvent des odeurs d’hydrocarbures désagréables.

 

Logiquement, l’abandon progressif du fioul dans les logements français s’inscrit donc dans le cadre de la politique de lutte contre le réchauffement climatique du gouvernement.

2/ Est-ce que le fioul, c’est cher ?

Oui !

 

Aujourd’hui, le fioul reste une énergie coûteuse : pour une maison moyenne de 100 m2, on estime que la facture de chauffage peut s’élever de 1 500 € à 3 000 € par an !*

 

Par ailleurs, cette ressource n’est pas illimitée. Le fioul domestique est issu du pétrole, une énergie fossile qui se trouve majoritairement dans certaines parties du globe et qui est soumise aux lois du marché international. Ses montants varient donc régulièrement, et malheureusement, souvent à la hausse : en octobre 2021, le prix du litre de fioul a dépassé la barre des 1€, chose qui n’avait pas eu lieu depuis 2018.

 

*source : ministère de la Transition écologique

3/ À partir de quand l’installation de nouvelles chaudières fonctionnant au fioul va-t-elle être interdite en France ?

La date a été fixée par un décret publié au Journal officiel le 6 janvier 2022 : pour tous travaux engagés après le 1er juillet 2022, les équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire installés dans les bâtiments neufs et anciens vont devoir respecter un plafond d’émissions de gaz à effet de serre fixé à 300 gCO2eq/KWh PCI.

 

Chaudière fioul

Cela signifie concrètement que les chaudière fonctionnant au fioul et fonctionnant au charbon ne pourront plus être installées dans les logements particuliers en France à partir du 1er juillet 2022 (sauf quelques exceptions, à suivre dans cet article).

4/ Si j’ai déjà une chaudière au fioul chez moi, est-ce que je peux la garder même après le 1er juillet prochain ?

Oui !

Rassurez-vous, si votre logement est déjà équipé d’une chaudière au fioul, vous ne serez pas obligé de la remplacer immédiatement. Il vous sera toujours possible de la faire entretenir et de la faire réparer en cas de panne. Mais une fois arrivée en fin de vie, votre chaudière fioul ne pourra pas être remplacée par une nouvelle chaudière fioul. Ne vous inquiétez pas, vos possibilités sont aussi nombreuses qu’intéressantes (voir en fin d’article). 

 

artisan part 350

5/ Quelles sont les dérogations permises à l’interdiction d’installation de nouvelles chaudières fioul ?

Si vous vous trouvez dans l’un des cas suivants, vous pourrez toujours installer une nouvelle chaudière au fioul chez vous, même après le 1er juillet 2022 :

 

  • Lorsque votre logement ne peut être raccordé à un réseau de chaleur ou un réseau de gaz naturel, et qu’aucun équipement compatible avec le seuil fixé par décret (300 gCO2eq/KWh PCI) ne peut être installé chez vous sans nécessiter de travaux de renforcement du réseau local de distribution publique d’électricité.
  • En cas de non-conformité des travaux à effectuer à des servitudes ou aux dispositions législatives ou réglementaires relatives au droit des sols ou au droit de propriété

6/ Quelles sont les alternatives aux chaudières fioul ?

C’est la bonne nouvelle : il y en a plein ! Aujourd’hui, il n’y a plus que les chaudières au fioul classiques qui peuvent chauffer votre maison. Voici plusieurs exemples d’équipements de chauffage aussi bien performants qu’écologiques, et qui séduisent de plus en plus de Français :

 

  • La pompe à chaleur air/eau, qui produit de la chaleur et de l’eau chaude sanitaire grâce aux calories présentes dans l’air ambiant. Ce chauffage peut vous permettre d’économiser jusqu’à 1 000 € / an sur vos factures, et est éligible à de nombreuses aides financières
  • La chaudière gaz à condensation, qui utilise une technologie performante lui permettant d’avoir un excellent rendement, souvent supérieur à 100% ! Cela vous assure un confort optimal chez vous, sans avoir à surchauffer
  • La chaudière au bois ou la chaudière à granulés de bois : ce combustible est à ce jour le moins cher du marché car il est généralement produit localement.

 

💡 Pour vous donner un ordre d’idées, selon des données du ministère de la Transition écologique, un système de chauffage au fioul émet jusqu’à 8 fois plus de CO2 (gaz carbonique) qu’une pompe à chaleur pour la même quantité d’énergie produite !

7/ Le remplacement d’une chaudière fioul est-il rentable sur le plan économique ?

Oui !

 

Selon des données transmises par le ministère de la Transition écologique, entre début 2019 et fin 2021, plus de 900 000 changements d’équipements de chauffage, dont près de 350 000 fonctionnant au fioul, ont été réalisés grâce au « Coup de pouce chauffage ». Des travaux qui vont permettre aux ménages concernés d’économiser chaque année 560 millions d’euros sur leurs factures énergétiques, mais aussi d’éviter chaque année l’émission de 2,6 millions de tonnes de CO2 (soit l’équivalent des émissions annuelles de 1,7 million de voitures individuelles !)

 

Au global, on estime que la sortie du fioul peut représenter jusqu’à 50 % d’économies sur votre facture d’énergie, sauf exceptions en cas d’impossibilités techniques.

Quel appareil pour remplacer votre chaudière au fioul ?

Amandine Martinet

Journaliste web pour Effy

Journaliste diplômée de l’Institut Français de Presse, je suis passionnée par les questions liées à la transition énergétique et à l’habitat. Ma mission ? Écrire pour vous aider à être bien chez vous au quotidien !

Plus d’articles sur ce thème