Couple sur un canapé avec un ordinateur

DPE : un critère déterminant pour 47 % des Français dans leur projet d’achat

Par Mariana Gonçalves

Le 3 septembre 2021

Deux mois après sa mise en place, le nouveau Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) a déjà un impact sur le comportement des Français qui ont un projet d’achat. Selon une enquête de Pap.fr, 39 % des personnes excluent ainsi les biens considérés comme des passoires thermiques de leurs recherches.

Le 1er juillet dernier, était lancée la nouvelle version du Diagnostic de Performance Energétique (DPE). Obligatoire depuis 2006 lors de la vente d’un bien immobilier notamment, le DPE est devenu plus clair, plus fiable et opposable. Pour cela, une nouvelle méthode de calcul a été mise en place, basée sur la qualité du bâti, son isolation mais aussi son système de chauffage. En se basant sur ces nouvelles données, ce sont près de 800 000 logements qui pourraient ainsi voir leur note dégringoler et être considérés comme des passoires thermiques.

 

Deux mois après son entrée en vigueur, est-ce que ce nouveau DPE a un impact sur les ventes de biens immobiliers ? Il semblerait que oui ! Selon une étude menée par Pap.fr, 47% des personnes interrogées déclarent que l’étiquette énergétique est l’un des critères les plus importants dans leur démarche d’achat immobilier. Cette étude révèle même que 39% des sondés excluent acheter un bien considéré comme une passoire thermique, noté F ou G.

Que faire pour améliorer votre DPE ?

Pour améliorer votre DPE, vous devez augmenter les performances énergétiques de votre logement. Pour cela, plusieurs actions peuvent être envisagées. Vous pouvez dans un premier temps revoir l’isolation thermique de votre logement. Réaliser des travaux d’isolation vous permet de gagner en confort thermique et de réduire votre consommation énergétique de l’ordre de 65 %. 

 

Autre action à ne pas négliger : le remplacement de votre système de chauffage énergivore par une solution plus écologique. Exit les anciennes chaudières fioul ou gaz, polluantes et gourmandes en énergie, et place à la chaudière à condensation, à la pompe à chaleur ou à la chaudière biomasse. Plus écologiques et économes, ces systèmes de chauffage permettent de réduire votre consommation.

 

🔎 Ces travaux sont éligibles à plusieurs aides financières à la rénovation comme la Prime Effy, MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro ou encore la TVA réduite à 5,5 %. Pensez-y !

J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

Mariana Gonçalves

Journaliste web pour Effy

Journaliste curieuse de tout, je décrypte pour vous les travaux de rénovation énergétique. Proche de la nature, mon rêve serait d'avoir une tiny house autonome en plein cœur de la forêt.

Plus d’articles sur ce thème