L’interdiction d’installation de chaudières au fioul reportée à mi-2022

Par Amandine Martinet

Le 8 juin 2021

Un report de six mois inattendu pour la fin progressive du fioul domestique. Cette décision a été annoncée par la ministre Barbara Pompili le 03 juin dernier lors d’une audition à l’Assemblée nationale.

L’Etat a souhaité donner plus de temps aux foyers français et aux professionnels pour préparer l’interdiction d’installation de nouvelles chaudières au fioul dans le neuf et dans l’existant. En effet, cette dernière sera effective au 1er juillet 2022 plutôt que le 1er janvier 2022, soit un sursis de six mois.

 

La ministre de la Transition écologique a confirmé cette décision sur France 2 lundi 07 juin 2021, en affirmant vouloir “y aller tranquillement, faire comprendre aux gens la nécessité d'évoluer", et éviter une rupture trop brutale qui pourrait provoquer l’indignation du côté des particuliers comme des artisans.

 

Cependant, la volonté d’en finir avec le chauffage au fioul, jugé “très mauvais” par la ministre, demeure. A partir du 1er juillet 2022, il ne sera donc plus possible d’installer une nouvelle chaudière au fioul dans les logements en France, neufs ou existants (sauf cas particuliers, par exemple dans des zones rurales non raccordées au gaz de ville). Il sera cependant toujours possible de réparer un appareil de chauffage au fioul existant.

 

Chaudière gaz


Cap donc désormais sur des alternatives plus économiques et écologiques qui ont le vent en poupe : on pense notamment aux chaudières gaz à condensation ou encore aux pompes à chaleur.

Amandine Martinet

Journaliste web pour Effy

Journaliste diplômée de l’Institut Français de Presse, je suis passionnée par les questions liées à la transition énergétique et à l’habitat. Ma mission ? Écrire pour vous aider à être bien chez vous au quotidien !

Plus d’articles sur ce thème