Besoin d'aide ?

Du lundi au vendredi de 8h à 19h
(prix d'un appel local)

Sobriété énergétique : Quels gestes vont privilégier les Français ?

Par Rose Colombel

Publié le 20/10/2022 à 09h21, mis à jour le 26/10/2022 à 11h29

Alors que le Gouvernement a appelé les Français à participer à l’effort de sobriété, sont-ils vraiment prêts à changer leurs habitudes ? A l’approche de l’hiver, différentes études reviennent sur ce sujet et apportent des éléments de réponse. Tour d’horizon des principaux enseignements.

Femme devant un ordinateur fait ses factures

Pour 9 Français sur 10, la consommation d'énergie est une préoccupation ©Shutterstock

Une étude réalisée par l’institut d’études .becoming pour le compte du Médiateur de l’énergie auprès de 2 000 ménages, démontre que les factures d’énergie pèsent désormais pour 82% dans le budget des ménages, en hausse de 11 points par rapport à 2020.

 

Ils sont aussi plus nombreux à avoir souffert du froid l’hiver dernier (22% vs 20%). Les raisons évoquées, la nécessité de « limiter le chauffage pour des raisons financières » (37%), une mauvaise isolation (35%) et la rigueur de l’hiver (28%).

 

A ce jour, 69% des ménages déclarent restreindre le chauffage (contre 60% en 2021) et un quart dévoile avoir rencontré des difficultés pour payer certaines factures d’énergie.

Quels comportements face à la hausse des prix ?

Dans un contexte inflationniste, 9 consommateurs sur 10 se disent préoccupés par leur consommation d’énergie. Ils sont 31% à déclarer être prêts à modifier leurs comportements, mais 59% disent déjà faire attention et ne pas pouvoir faire plus.

 

Si le Gouvernement a lancé une campagne auprès des ménages pour qu’ils se mobilisent afin de réduire leurs consommations, quels gestes sont-ils prêts à faire ?

 

  • Eteindre les lumières (75%)
  • Baisser le chauffage en cas d’absence (61%)
  • Ne pas laisser les appareils électriques en veille (60%)
  • Diminuer la température de chauffage (58%)

 

« Les consommateurs d’énergie sont d’accord pour participer à l’effort national de sobriété énergétique. Néanmoins, décaler une partie de sa consommation d’électricité à un autre moment que lors des pics de consommation est l’un des gestes moins souvent évoqués, probablement car il n’est pas encore bien compris. Il faut donc encore, et toujours, faire de la pédagogie et expliquer que c’est bon pour la planète, puisqu’on évite ainsi de faire fonctionner des centrales de production plus polluantes ! », indique Olivier Challan Belval, médiateur national de l’énergie.

 

Pourquoi souhaitent-ils diminuer leur consommation d’énergie ? 83% cherchent à réduire leur facture et 50% évoquent des raisons écologiques. Faire face à la pénurie énergétique est cité par 45% des répondants.

 

Lire aussi : Ce qui est prévu pour le logement dans le plan de sobriété énergétique

Et les travaux de rénovation énergétique dans tout cela ?

Malgré les aides à la rénovation énergétique, le passage à l’acte n’est jamais aisé pour les ménages. Une étude réalisée par Rothelec, fabriquant de radiateurs électriques, auprès de 1 000 personnes, révèle cependant que 77% des Français estiment qu’une bonne isolation des murs, des plafonds et des sols « est la solution la plus efficace » pour réaliser des économies.

 

« Bien isoler sa maison, associer un système de chauffage solaire avec des radiateurs haut de gamme munis de thermostats déportés, tout en fermant vos volets la nuit, c’est la formule gagnante pour de belles économies énergétiques », avance Jean-Alexandre Grunelius, PDG de Rothelec.

 

En septembre 2022, 51% des interrogés ont déclaré prévoir de changer ou d'améliorer leur système de chauffage afin de faire des économies d’énergie cet hiver contre 47% en mai dernier. Quels types de chauffage feraient-ils installer ?

 

  Mai 2022 Septembre 2022
Electrique 39% 36%
Au gaz, GPL 33% 24%
Solaire 11% 23%
Bois, granulés 9% 19%
Pompe à chaleur, climatisation 12% 15%
Eau chaude (radiateurs ou planchers chauffants) 6% 5%
Plancher ou plafond rayonnant 4% 2%
Géothermique 2% 1%
Aucun 2% 1%
Fioul 1% 0%

 

Rose Colombel

Journaliste - Responsable de contenus B2B pour Effy

Journaliste passionnée par le secteur du bâtiment, je vais à la rencontre des professionnels depuis sept ans. Valoriser votre secteur et ses métiers est un effort collectif, celui de toute une filière. C'est avec enthousiasme et humilité que je vous donne la parole et vous informe sur l’actualité.

Plus d’articles sur ce thème