Performance énergétique : qu'est-ce qu'un DPE E ?

Sommaire

Un bien qui présente un Diagnostic de performance énergétique classé E signifie qu’il est très énergivore, mais qu’il n’est pas pour autant considéré comme une passoire thermique. Seuils de performance énergétique, améliorations possibles, impacts sur la vente et la location… Nous vous disons tout.

Quels sont les seuils de performance énergétique d’un logement de classe E ?

Le Diagnostic de performance énergétique (DPE) est un bilan thermique qui permet de connaître la performance énergétique d’un logement. Pour cela, il évalue la quantité d’énergie et de gaz à effet de serre d’un bien.

 

Un logement avec une classe énergétique E est un logement très énergivore :

 

  • sa consommation énergétique est comprise entre 251 et 330 kWh/m²/an ;
  • ses émissions de CO2 sont comprises entre 51 et 70 kg/CO2/m²/an.

 

DPE 2021 - nouvelles classes

 

👉 Bien qu’un logement avec un DPE E soit énergivore, il n’est pas pour autant considéré comme une passoire thermique. Les logements considérés comme tels sont les biens classés F et G.

 

💡 Quelle est la meilleure classe énergétique ?
Le DPE se matérialise sous la forme d’un document qui contient plusieurs informations, dont une étiquette énergétique et climatique. Celles-ci vont de la classe énergétique A, soit la plus économe en énergie, à la classe énergétique G, soit la plus énergivore.

🎬 DPE : quand le faire ? À qui s’adresser ? Combien ça coûte ? Réponses en images.

 

Comment améliorer les performances énergétiques d’un logement classé E ?

Si votre logement a un DPE E, sachez qu’il est possible d’améliorer sa classe énergétique. Pour cela, vous devez obligatoirement passer par la case travaux !

 

Améliorer l’isolation thermique du logement

L’isolation thermique est la première chose à revoir si vous souhaitez améliorer les performances énergétiques de votre logement classé E. En effet, chauffer une maison mal isolée est un puits sans fond puisque le chauffage s’évacue vers l’extérieur.

 

Artisan pose de l'enduit pour l'isolation des murs par l'extérieur

 

Pour savoir par quel poste de travaux commencer, il est nécessaire de prendre en compte les taux de déperditions thermiques de votre maison :

 

  • les combles représentent 30% des pertes de chaleur de votre maison ;
  • les murs représentent 20 % des pertes de chaleur de votre maison ;
  • les sols représentent 10% des déperditions thermiques de votre maison ;
  • les fenêtres représentent 15 % des pertes de chaleur de votre maison.

 

En isolant votre maison, vous pouvez donc réduire votre consommation jusqu’à 65 %.

 

💡 Des aides existent pour l’isolation de votre maison
Bonne nouvelle : en isolant votre maison, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides financières pour vous aider à financer vos travaux. Citons la Prime Effy, MaPrimeRénov’, la TVA réduite à 5,5% ou encore l’éco-prêt à taux zéro.

Améliorer le système de chauffage

Si vous souhaitez améliorer la classe énergétique de votre bien, dites adieu à votre ancien système de chauffage énergivore ! Exit les anciennes chaudières fioul et gaz, très gourmandes en énergies, et installez un système plus économe en énergie comme :

 

 

👉 En plus de vous permettre de faire des économies non négligeables sur vos factures (la pompe à chaleur permet de faire jusqu’à 60% d’économies par rapport à une chaudière fioul), ces systèmes de chauffage fonctionnent aux énergies renouvelables. En misant sur ces solutions, vous réduisez donc votre consommation et vos factures énergétiques, tout en faisant un geste pour la planète !

 

💡 Pensez aux aides financières pour le chauffage
L’installation d’un nouveau système de chauffage plus économe et performant est éligible à plusieurs aides financières. Selon votre situation, vous pouvez bénéficier de la Prime Effy, MaPrimeRénov’, la TVA réduite ou encore l’éco-prêt à taux zéro. Estimez le montant de vos subventions !

Quelles aides financières pour vos travaux ?

Puisqu’ils permettent de faire d’importantes économies d’énergie, les travaux de rénovation énergétique bénéficient de plusieurs subventions. Vous pouvez ainsi bénéficier de :

 

  • la Prime Effy : il s’agit d’une prime énergie dont le montant est calculé selon les travaux réalisés, vos revenus et votre lieu de résidence ;
  • MaPrimeRénov’ : cette aide distribuée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah) peut couvrir jusqu’à 90 % de vos dépenses ;
  • la TVA réduite à 5,5% : les travaux de rénovation énergétique bénéficient d’une réduction du taux de la TVA, appliquée directement sur vos devis et factures ;
  • l’éco-prêt à taux zéro : cet emprunt vous permet de financer vos travaux sans payer d’intérêts ;
  • MaPrimeRénov’ Sérénité : ce dispositif de l’Anah est proposé aux ménages les plus modestes qui souhaitent se lancer dans des travaux de rénovation globale, permettant un gain énergétique de 35% minimum.

 

👉 A l’exception de MaPrimeRénov’ Sérénité, toutes ces aides financières sont cumulables. De quoi réduire considérablement le montant de vos travaux.

En résumé, comment passer d’un DPE E à un DPE D ?

Pour passer d’un DPE E à un DPE D, il est nécessaire d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans votre logement. En isolant convenablement votre maison, en passant du simple au double vitrage, et en remplaçant votre ancien système de chauffage par un équipement plus économe, vous pouvez faire d’importantes économies et améliorer votre classe énergétique.

Quels sont les impacts négatifs d’un logement classé E ?

Un logement avec un diagnostic énergétique E peut avoir quelques impacts négatifs. Nous faisons le point.

 

Peut-on vendre un logement classé E ?

Oui, il est possible de vendre un logement avec un DPE E. En revanche, vous pouvez rencontrer quelques difficultés à le vendre. En effet, bien qu’il se situe dans la moyenne, il est particulièrement énergivore et peut rebuter des acheteurs potentiels, en quête d’un logement durable.

 

Rappelons que l'affichage d'un DPE valide est obligatoire lors de la vente d'un bien immobilier.

 

👉 Un bien classé E a plus de chances de voir son prix de vente baisser. Les acheteurs potentiels n’hésitent pas à négocier le prix de vente pour amortir les frais de travaux nécessaires pour améliorer sa classe énergétique.

 

Un logement classé E peut-il être proposé à la location ?

Oui, il est possible de proposer un logement classé E à la location. En revanche, les maisons et appartements classés E ne pourront plus être proposés à la location à partir de 2034. Cette interdiction, votée dans le cadre de la loi Climat et Résilience, s’inscrit dans un calendrier d’interdictions de location des logements les plus énergivores. Les biens classés G et F seront ainsi interdits à la location respectivement en 2025 et en 2028.

 

👉 Notez qu’il est obligatoire d’afficher le DPE d’un logement que vous proposez à la location. Si vous êtes concerné par cette future interdiction, nous vous conseillons d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique pour améliorer sa classe énergétique. Bonne nouvelle : les propriétaires-bailleurs sont éligibles à plusieurs aides financières !

Quelle est la durée de validité d’un logement classé E ?

Un DPE est valable 10 ans. Néanmoins, la réforme du DPE a bouleversé les règles des diagnostics réalisés avant 2021 :

 

  • les DPE réalisés avant 2013 ne sont plus valables et doivent être refaits selon les nouvelles règles ;
  • les DPE réalisés entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2017 sont valides jusqu’au 31 décembre 2022 ;
  • les DPE réalisés entre le 1er janvier 2018 et le 30 juin 2021 sont valides jusqu’au 31 décembre 2024.

 

👉 Si vous faites des travaux de rénovation énergétique dans le but d’améliorer le DPE de votre bien, nous vous conseillons d’en refaire un avant l’échéance des 10 ans, pour attester de la nouvelle classe énergétique.

Ceci peut aussi vous intéresser