energie solaire

Énergie solaire : état des lieux en France en 2020

Une étude du Ministère de la Transition écologique et solidaire publiée au mois de mai nous offre un “Tableau de bord photovoltaïque” en France au premier trimestre 2020. Alors, quels sont les derniers chiffres que nous avons sur le solaire ? Découvrez-les ici !

Voici un condensé des principaux enseignements de l’enquête menée par le Service de la donnée et des études statistiques du Ministère de la Transition écologique et solidaire.

Un parc photovoltaïque qui monte en puissance

De façon globale, on note une augmentation de la production électrique d’origine solaire photovoltaïque en France au premier trimestre 2020, en comparaison avec le premier trimestre 2019 : +3%. Il ne s’agit pas d’une très forte hausse, mais cela s’explique par un ensoleillement particulièrement puissant et durable au début de l’année dernière.

 

Le nombre d’installations est lui aussi en légère hausse sur un an ; et pour le premier trimestre de cette année, 6 933 poses de panneaux solaires ont été faites dans le parc immobilier du pays.

 

L’une des évolutions principales à relever pour le solaire hexagonal est la croissance de la puissance des installations effectuées et à venir : +5% pour les projets en file d’attente depuis le début de cette année. En fait, la puissance du parc solaire photovoltaïque français ne fait qu’augmenter de façon régulière depuis 2009. Cependant, les installations de type modeste, inférieures à 9kW, restent largement majoritaires (près de 85% des nouvelles poses).

Des disparités territoriales

Si le solaire progresse au niveau national, il ne le fait pas de la même façon partout. En effet, l’étude du Ministère de la Transition écologique et solidaire nous apprend que le sud de la France continentale concentre la grande majorité des installations photovoltaïques du pays : plus précisément, les régions Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte-d’Azur totalisent 70% de la puissance solaire totale sur le territoire à la fin du premier semestre 2020.

 

Pour donner un ordre d’idée, l’Occitanie compte une puissance de 39 MW nouvellement raccordée en 2020, contre 5 MW pour la Bretagne et 2 pour les Hauts de France, par exemple. Ces écarts sont bien entendu liés au climat et aux conditions météorologiques, qui ont leur influence sur le fonctionnement des panneaux solaires photovoltaïques.

 

Pour faire un bilan simple de cette nouvelle étude, on constate que le solaire poursuit son évolution en France, lentement mais sûrement, bien que des écarts logiques persistent en fonction des zones géographiques. Comme pour la plupart des travaux de rénovation énergétique, les aides financières proposées par l’Etat pour faire baisser le prix de votre projet doivent permettre d’encourager cette progression. On pense notamment à la prime à l’autoconsommation photovoltaïque, croissante à mesure de la puissance de votre installation. D’autre part, vous pouvez bénéficier d’offres telles que l’offre Effy solaire, pour faciliter la pose de vos panneaux solaires et bénéficier d’un accompagnement de A à Z !

 

 

Amandine Martinet

Plus d’articles sur ce thème