Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Aides à la rénovation énergétique : ce qui change en 2021

Par Mariana Gonçalves

Publié le 23/03/2021 à 09h59, mis à jour le 23/02/2022 à 13h30

Les aides financières à la rénovation énergétique ne cessent d’évoluer. Pour vous aider à vous y retrouver au milieu de tous ces changements, et aiguiller au mieux vos clients, suivez le guide !

La prime énergie

La prime énergie, ou Prime Effy chez nous, repose sur le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie. Elle s’adresse aux propriétaires occupants et bailleurs, et même aux locataires. Son montant est calculé en fonction du type de travaux réalisés, du logement, de la zone géographique et des revenus du ménage.

 

Cette année, les montants de prime évoluent et peuvent aller jusqu’à  4 000 €.

 

💡 Bon à savoir
La demande de Prime Effy doit impérativement être faite avant de signer le devis des travaux réalisés. 

MaPrimeRénov’

Cette subvention de l’Anah s’adresse aux propriétaires occupants et bailleurs et peut aller jusqu’à  10 000 € en fonction du type de travaux réalisés.

 

En 2021, MaPrimeRénov’ évolue et propose plusieurs nouveautés : 

 

  • Jusqu’à 90 % du montant des travaux réalisés peut être couvert.
  • Jusqu’à  1 500 € supplémentaires sont octroyés à un ménage dont le logement atteint le niveau BBC (classe A ou B) suite aux travaux.
  • Jusqu’à  1 500 € sont accordés aux ménages dont le logement sort du statut de passoire thermique (classe F ou G).

 

💡 Bon à savoir
MaPrimeRénov’ est cumulable avec la Prime Effy, l’éco-prêt à taux zéro et la TVA à taux réduit à 5,5 %.

Le Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique

2021 signe l’arrêt définitif du CITE. Le Crédit d’Impôt à la Transition Energétique est remplacé par MaPrimeRénov’. 

L’éco-prêt à taux zéro

Pour financer leurs travaux, les propriétaires occupants ou bailleurs peuvent souscrire à ce prêt bancaire sans intérêts. Aucun changement n’est à noter concernant ses modalités d’attribution : 

 

  • Il est octroyé sans condition de ressources.
  • Il permet d’emprunter jusqu’à  30 000 € sur une période de  20 ans.
  • Sa demande doit être faite avant de signer le devis.

La TVA à taux réduit à 5,5 %

Rien ne change du côté de la TVA à taux réduit. Les travaux de rénovation éligibles à un taux réduit à 5,5 %, contre 20 % en temps normal sont : 

 

  • Les matériaux et équipements qui étaient éligibles au CITE.
  • Les travaux qui améliorent la qualité énergétique d’un logement.

 

Les travaux qui ne remplissent pas ces critères bénéficient quant à eux, d’un taux de 10 %.

Mariana Gonçalves

Journaliste web pour Effy

Journaliste curieuse de tout, je décrypte pour vous les travaux de rénovation énergétique. Proche de la nature, mon rêve serait d'avoir une tiny house autonome en plein cœur de la forêt.

Plus d’articles sur ce thème