Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

MaPrimeRénov’ pour le remplacement de vos fenêtres

Vous voulez remplacer vos fenêtres ? Bonne nouvelle, vous pouvez bénéficier du dispositif MaPrimeRénov’ pour réduire vos frais. Découvrez comment en bénéficier.

 

Simulez le montant de vos aides financières pour vos nouvelles fenêtres !

MaPrimeRénov’ : qu’est-ce que c’est ?

 

Bourse

MaPrimeRénov’ est une aide financière distribuée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Créée le 1er janvier 2020, elle est le fruit de la fusion du Crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE), et l’aide Habiter Mieux Agilité. Cette subvention est accordée aux ménages qui réalisent des travaux de rénovation énergétique dans leur logement.

Quel montant MaPrimeRénov’ pour le changement de ses fenêtres ?

Quelles conditions pour mes travaux ?

Pour obtenir MaPrimeRénov’ pour le remplacement de vos fenêtres, vous devez respecter plusieurs conditions. La première est que cette subvention ne s’applique que pour “l’isolation des parois vitrées en remplacement du simple vitrage”. Vous n’êtes donc éligible que si vous remplacez vos fenêtres simple vitrage par du double vitrage ou du triple vitrage.

 

fenetre

 

Par ailleurs, puisque l’objectif est de renforcer l’isolation thermique de votre logement, les nouvelles fenêtres choisies doivent respecter des seuils de performance énergétique (coefficient de transmission thermique et facteur solaire) bien précis pour vous permettre de bénéficier de l’aide :

 

  • pour les fenêtres et les portes-fenêtres : Uw ≤ 1,3 W/m².K et Sw ≥ 0,3 ou Uw ≤ 1,7 W/m².K et Sw ≥ 0,36 ;
  • pour les fenêtres de toit : Uw ≤ 1,5 W/m².K et Sw ≤ 0,36.

 

Enfin, pour bénéficier de cette subvention, vos travaux doivent obligatoirement être réalisés par un artisan certifié Reconnu garant de l’environnement (RGE)

 

Combien puis-je obtenir ?

Le montant MaPrimeRénov’ que vous pouvez obtenir varie selon vos revenus. Pour installer de nouvelles fenêtres à double vitrage, vous pouvez obtenir :

 

  • 100 € par fenêtre si vous êtes un ménage aux revenus très modestes ;
  • 80 € par fenêtre si vous êtes un ménage aux revenus modestes ;
  • 40€ par fenêtre si vous êtes un ménage aux revenus standards ;
  • 0€ pour les ménages à hauts revenus.

Comment obtenir MaPrimeRénov’ pour des fenêtres ?

 

Pour obtenir MaPrimeRénov’, vous devez suivre les étapes suivantes : 

 

  • vous demandez un devis à votre artisan ;
  • vous faites votre demande en ligne sur le site de MaPrimeRénov’ (pièces nécessaires à la création de votre dossier : votre devis, vos informations fiscales et le cadre de contribution CEE) ;
  • l’Anah étudie votre situation et vérifie votre éligibilité, puis elle vous indique le montant auquel vous avez droit ;
  • vous faites réaliser vos travaux ;
  • vous envoyez votre facture sur le site ;
  • vous recevez votre prime sous forme de virement bancaire ;
  • vous pouvez régler la facture à votre artisan grâce à l’argent reçu.

 

Pourquoi changer ses fenêtres ?

Un gain de confort 

En changeant vos fenêtres, vous améliorez l'isolation thermique de votre habitation : les fenêtres sont responsables de 15 % des déperditions thermiques de votre logement. En clair, cela signifie que vos vieilles fenêtres vous protègent mal du froid en hiver, mais aussi du chaud en été : il est temps de les changer ! 

 

En plus, ces travaux vous permettent d'améliore l’isolation phonique de votre logement : des fenêtres double vitrage vous protègent davantage des nuisances sonores. Enfin, vous renforcez votre sécurité : un vitrage renforcé limite les risques d’infraction. 

 

Des économies

Vous économisez jusqu’à 250€/an sur vos factures : comme votre chauffage s’évacue vers l’extérieur, vous augmentez votre consommation… et ça se ressent sur vos factures ! En remplaçant vos anciennes fenêtres par des fenêtres double ou triple vitrage, vous réduisez donc vos factures d’énergie. 

 

Une valorisation de votre logement

Avec de nouvelles fenêtres, vous améliorez l’esthétique de votre maison : vous remplacez vos anciennes fenêtres fines et abîmées par des nouvelles ouvertures plus décoratives.

Comment bien choisir ses fenêtres ?

PVC, bois, alu : quel matériau pour vos fenêtres ? 

Il existe plusieurs types de menuiseries pour vos fenêtres. Elles peuvent être en PVC, en bois ou en aluminium. Le choix du type de menuiserie se fait selon les avantages et inconvénients de chacun, mais aussi selon son esthétique.
 

 

Fenêtre en PVC

Fenêtre en bois

Fenêtre en aluminium

Avantages
  • meilleur rapport qualité-prix ;
  • facilité d’entretien ;
  • matériau solide et résistant ;
  • bonnes performances isolantes.
  • excellentes performances thermiques ;
  • matériau écologique ;
  • esthétique : possibilité de personnaliser la couleur.
  • meilleure longévité ;
  • adapté aux fenêtres de grandes dimensions ;
  • bonne résistance ;
  • matériau étanche et incombustible.

Inconvénients

 

  • matériau pas écologique ;
  • pas adapté aux grandes ouvertures.
  • entretien régulier nécessaire ;
  • prix un peu plus élevé.
  • fabrication peu écologique ;
  • grande fourchette de prix.

 

Quel type de vitrage choisir ?

Le choix du type de vitrage pour vos fenêtres est crucial. C’est en effet lui qui vous assure une bonne isolation thermique et phonique. Le vitrage le plus couramment utilisé est le double vitrage 4/16/4. Cela signifie qu’il se compose d’une lame d’air de 16 mm, entourée de deux vitres (extérieure et intérieure) de 4 mm. Mais il est aussi possible de choisir un autre type de vitrage comme :

 

  • la fenêtre à double vitrage phonique renforcé : la vitre extérieure est beaucoup plus épaisse que la vitre intérieure, réduisant considérablement les nuisances sonores ;
  • la fenêtre à double vitrage thermique : elle est dotée d’une couche d’argent ou d’oxydes métalliques transparente glissée entre les parois vitrées ;
  • la fenêtre à double vitrage anti-effraction : la vitre extérieure est beaucoup plus épaisse que la normale, et la fenêtre est dotée d’une vitre feuilletée, réduisant le risque de casse ;
  • la fenêtre à triple vitrage : elle se compose de 3 vitres et de 2 lames d’argon, permettant d’offrir le meilleur coefficient de transmission thermique.

 

fenêtre en PVC

 

👉 Le choix du type de vitrage se fait selon vos besoins, mais aussi selon votre budget. Les fenêtres à double vitrage avec des options ou celles à triple vitrage sont plus onéreuses.

 

Quelle fenêtre pour quelle pièce ?

Le type de fenêtre ou de porte-fenêtre choisie varie selon les besoins de chaque pièce. En effet, une fenêtre présente dans une salle de bains n’aura pas les mêmes caractéristiques qu’une fenêtre située dans une cuisine. Pour vous aider à y voir plus clair, voici nos conseils :

 

  • quelle fenêtre pour la salle de bains : optez pour une fenêtre équipée d’une aération, avec une vitre dépolie et une ouverture oscillo-battante ;
  • quelle fenêtre pour la cuisine : optez pour une fenêtre ou une porte-fenêtre à double vitrage ou triple vitrage selon votre environnement, avec une ouverture oscillo-battante et, selon la taille de votre cuisine, une ouverture coulissante ;
  • quelle fenêtre pour le salon : optez pour des fenêtres ou des portes-fenêtres double ou triple vitrage de grande taille pour apporter de la luminosité à la pièce ;
  • quelle fenêtre pour la chambre : optez pour une fenêtre ou une porte-fenêtre avec une ouverture oscillo-battante permettant d’aérer la pièce notamment en cas de fortes chaleurs, mais aussi avec de bonnes performances phoniques pour ne pas détériorer votre sommeil.

 

Fenêtre ouverte

 

👉 Si vous ne savez pas quelle fenêtre choisir, n’hésitez pas à demander conseil à votre artisan RGE. Expert en son domaine, il saura vous conseiller sur le type d’ouverture le mieux adapté à vos besoins.

 

Quelles sont les aides pour changer de fenêtre en 2022 ?

Salon avec fenêtre panoramique

 

👉 Le remplacement de vos fenêtres présente de nombreux atouts, mais est une opération coûteuse. Le prix varie ainsi selon le type de vitrage (double ou triple), la taille et le type de menuiseries. Comptez en moyenne :

 

  • entre 150 € et 2000 € pour une fenêtre en aluminium ;
  • entre 500 € et 1 200 € pour une fenêtre en bois ;
  • entre 400 € et 800 € pour une fenêtre en PVC.

 

Mais bonne nouvelle ! MaPrimeRénov’ n’est pas la seule subvention existante pour vos travaux. Pour le remplacement de vos fenêtres, vous pouvez bénéficier de :

 

  • La Prime Effy : jusqu’à 41 € par fenêtre ;
  • L’éco-prêt à taux zéro : vous permet d’emprunter jusqu’à 30 000 € ;
  • La TVA à 5,5%, appliquée directement sur votre facture.

 

👉 Pour bénéficier à la fois de la Prime Effy et de MaPrimeRénov’, pensez à faire votre demande de Prime Effy avant toute autre démarche.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Amandine Martinet

Journaliste web pour Effy

Journaliste diplômée de l’Institut Français de Presse, je suis passionnée par les questions liées à la transition énergétique et à l’habitat. Ma mission ? Écrire pour vous aider à être bien chez vous au quotidien !

Plus d’articles sur ce thème