Eoliennes

1 602 € : c’est le montant de la facture énergétique moyenne des français

Par Mariana Gonçalves

Le 20 septembre 2021

Le Service des données et études statistiques (SDES) vient de dévoiler son rapport sur les chiffres clés de l’énergie. Poids des énergies renouvelables dans le secteur de l’énergie en France, facture énergétique moyenne des ménages, travaux de rénovation énergétique… Découvrez les données à retenir.

2% du PIB Français. C’est le poids du secteur de l’énergie en France en 2020. C’est ce que révèle le Service des données et études statistiques (SDES) dans son rapport sur les chiffres clés de l’énergie. En 2020, ce secteur a représenté à lui seul 25 milliards d’euros dans le déficit commercial de la France. Les ménages ont ainsi dépensé en moyenne 1 602 € en énergie pour leur logement, dont un tiers de taxes. Ce montant inclut 944 € de dépenses en électricité, 380 € en gaz naturel, 183 € en produits pétroliers, 52 € en bois et 42 € en chaleur distribuée par réseau.

Les énergies renouvelables en pleine croissance

Le rapport révèle que la quasi-totalité des énergies fossiles consommées en France sont importées de diverses régions. La mise en place du programme nucléaire a quant à lui permis l’exportation de l’électricité depuis 40 ans.

 

L’étude révèle que le recours à l’électricité et au gaz naturel a augmenté, se substituant au pétrole et au charbon dans la majorité des secteurs d’activité économique. En revanche, le pétrole reste bien présent dans le secteur des transports. Les énergies renouvelables sont quant à elles en hausse. Elles représentent 19,1 % de la consommation finale brute d’énergie en France en 2020, et 24 % de la production d’énergie primaire française.

La rénovation énergétique, au coeur des préoccupations des Français

Les Français l’ont bien compris : pour réduire leur consommation énergétique, ils doivent miser sur la rénovation énergétique de leur logement. En 2019, ce sont ainsi 3,1 millions de ménages - soit 20 % des ménages habitant une maison individuelle dans l’Hexagone - qui ont terminé au moins un travaux de rénovation. 

 

Au total, les dépenses en termes de matériaux et de main d'œuvre s’élèvent à 27,8 milliards d’euros. Les travaux les plus réalisés concernent les ouvertures qui représentent 7,3 milliards d’euros. Suivent les travaux portant sur la toiture (6,7 milliards d’euros) et les travaux de chauffage (5,3 milliards d’euros).

 

👉 Au 1er janvier 2018, 34,2 % des résidences principales étaient classées D sur leur Diagnostic de Performance Energétique (DPE). L’étiquette E concernait 24,4 % du parc français, tandis que 16,7 % des logements étaient classés F et G, correspondant au niveau des passoires thermiques. Ces étiquettes F et G représentaient 4,8 millions de logements. Enfin, seules 6,6 % des résidences principales étaient classées A et B.

Vous souhaitez améliorer l'isolation de votre logement ?

Mariana Gonçalves

Journaliste web pour Effy

Journaliste curieuse de tout, je décrypte pour vous les travaux de rénovation énergétique. Proche de la nature, mon rêve serait d'avoir une tiny house autonome en plein cœur de la forêt.

Plus d’articles sur ce thème