4 chose qui montrent que vous vivez dans une passoire thermique

Convention citoyenne pour le climat : les passoires thermiques dans le viseur

Après des mois de travail, les mesures de la Convention citoyenne pour le climat commencent enfin à se transformer en projet de loi. Le gouvernement a partagé les grandes lignes en début de semaine. Voici les annonces concernant la rénovation des logements, et plus particulièrement des locations.

 


Transports, logement, consommation, travail… Les thèmes sur lesquels les 150 citoyens participant à la Convention ont travaillé sont nombreux. Aujourd’hui, beaucoup de mesures proposées ne sont pas retenues. Mardi 8 décembre, Barbara Pompili dévoilait les premières orientations du projet de loi à venir.
 

Une interdiction de location des passoires thermiques

C’est l’une des mesures reprises par le gouvernement. L’idée est d’interdire aux propriétaires de mettre en location des logements considérés comme des passoires thermiques à partir de 2028. En somme, tous les appartements et maisons dont le diagnostic de performance énergétique (DPE) est classé F ou G ne pourront pas être mis en location. Le but est de pousser les propriétaires bailleurs à entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans leur bien. Cela permettra d’améliorer la qualité du parc immobilier et le confort des habitants.

 

À court terme, le gouvernement s'engage à bloquer le loyer des passoires thermiques. Une première étape vers l'interdiction totale de les mettre en location. En revanche, aucune date ni précisions sur cette mesure ne sont encore communiquées.

 

👉 Les aides pour les propriétaires

Pour aider les propriétaires bailleurs à remonter le niveau de performance énergétique de leurs logements, il existe des aides financières. La Prime Effy (CEE), permet de réduire les dépenses sur de nombreux travaux d’isolation et de chauffage. Dès juillet 2021, MaPrimeRénov’ s’ouvre également à ce public. Les bailleurs pourront profiter des deux aides cumulées et alléger leurs factures de travaux au maximum.

La rénovation obligatoire des bâtiments en suspens

"Contraindre les propriétaires occupants et bailleurs à rénover leurs biens de manière globale." C’était l’une des mesures importantes sur le logement pour aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre issues des bâtiments. Le gouvernement a pourtant décidé de ne pas donner suite à cette idée pour le moment, affirmant que la Loi Énergie Climat s’engageait déjà sur le sujet.

 

 

Romane Saget

Plus d’articles sur ce thème