Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Passoires thermiques : Boulogne-Billancourt dénombre le plus grand nombre de logements énergivores

Par Mariana Gonçalves

Publié le 06/05/2022 à 14h11

Alors que les logements énergivores ne pourront bientôt plus être proposés à la location, Bevouac, entreprise spécialisée dans l’investissement locatif, a voulu savoir quelles étaient les villes où  l’on en dénombrait le plus. Résultat : c’est la ville de Boulogne-Billancourt qui se situe en tête du classement. 

Passoire thermique

Selon une étude, Boulogne-Billancourt est la ville qui compte le plus de logements énergivores en France. ©Shutterstock

Depuis l’adoption de la loi Climat et Résilience en 2021, les propriétaires de logements moins performants ont du souci à se faire puisque la loi a établi un calendrier d’interdiction de location de l’ensemble des passoires thermiques (logements classés F et G). Quelles seront les villes les plus impactées par cette interdiction ? Le spécialiste de l’investissement locatif Bevouac s’est penché sur la question et a fait une étude sur les villes recensant le plus de passoires thermiques*.

Boulogne-Billancourt en tête des villes avec le plus de logements énergivores

L’étude révèle que les passoires thermiques représentent plus de 20% du parc immobilier dans 8 villes françaises. Boulogne-Billancourt arrive en tête avec 23,48%, suivi de la ville d’Annecy avec 21,84%. Dijon complète le podium avec 21,15%. 

 

Passoires thermiques : villes qui en dénombrent le plus

 

Les villes de Caen, Argenteuil, Strasbourg, Clermont-Ferrand et Montreuil complètent ce classement avec un taux légèrement supérieur à 20%. “À partir de ces données, nous pouvons prévoir une baisse mécanique du prix des appartements classés F ou G dans ces communes” explique Martin Menez, Président de Bevouac. Une baisse déjà constatée sur les plateformes de recherche.

 

Lire aussi : les passoires thermiques se vendent 17% moins cher que les autres biens

Les villes au Sud de la Loire concentrent moins de passoires thermiques 

Avec seulement 2,85% de passoires thermiques sur son territoire, Perpignan est la bonne élève du classement. Elle arrive en tête du classement des villes avec le plus faible taux de logements énergivores. Elle est suivie de Bordeaux avec 3,19% et Toulon avec 3,88%. Aix-en-Provence, Nîmes, Nantes et Nice complètent ce classement. 

 

Passoires thermiques : villes qui en dénombrent le moins

 

Lire aussi : quel est le profil des logements classés F et G en France ?


*Source : étude Bevouac basée sur les résultats de DPE réalisés en France avec la méthode “3CL” (Calcul de la Consommation Conventionnelle des Logements), depuis 2016. Bevouac précise que l’étude portant sur les communes, les villes de Paris, Lyon et Marseille ont été fractionnées en plusieurs arrondissements, d’où leur absence dans le classement final.

Mariana Gonçalves

Journaliste web pour Effy

Journaliste curieuse de tout, je décrypte pour vous les travaux de rénovation énergétique. Proche de la nature, mon rêve serait d'avoir une tiny house autonome en plein cœur de la forêt.

Plus d’articles sur ce thème