Besoin d'aide ?

Du lundi au vendredi de 8h à 19h
(prix d'un appel local)

Un « Panorama de la thermosensibilité » pour identifier les logements les plus précaires

Par Rose Colombel

Publié le 14/09/2021 à 11h05, mis à jour le 22/07/2022 à 14h33

Dans le cadre du programme Action Cœur de Ville, l’Agence nationale de la Cohésion des territoires (ANCT) et Enedis ont présenté, le 7 septembre dernier, le « Panorama de la thermosensibilité ». Les données recueillies visent notamment à accompagner les collectivités dans leurs politiques publiques en matière de rénovation énergétique. Explications.

Depuis 2018, Enedis partage les données de consommation et thermosensibilité électriques annuelles ventilées par secteur d’activité, à différentes échelles géographiques IRIS, sur son Open Data.

 

Les informations recueillies permettent d’identifier les logements dont la consommation est la plus sensible aux variations de température, et donc de mieux orienter et suivre les programmes de rénovation énergétique mis en place par les collectivités territoriales.

Lutter contre la précarité énergétique

Fort de son expertise, Enedis est devenu partenaire du plan national Action Cœur de Ville (ACV). L’objectif, « orienter, faciliter et évaluer la transition écologique et énergétique des villes bénéficiaires ». A ce jour, une trentaine de conventions ont été signées entre les communes et Enedis.

 

Comment fonctionne le partenariat ? 

 

Isolation Maison

A partir des données disponibles sur l’Open Data, l’ANCT a cartographié la part de thermosensibilité de la consommation électrique à l’échelle d’une ville. Ce « Panorama » permet non seulement de faire un état des lieux des bâtiments existants, mais aussi de valoriser les actions déjà engagées pour réduire la précarité énergétique.

 

« L’ambition est de créer un espace urbain durable et résilient en s’appuyant sur les données électriques », souligne un communiqué. En effet, « la thermosensibilité peut être révélatrice d’une mauvaise isolation quand étudiée au regard d’autres facteurs comme le type de chauffage, les volumes ou encore la date de la dernière rénovation ». Elle peut ainsi se révéler être un véritable outil d’aide à la décision.

 

« La réalisation en collaboration avec Enedis de ce panorama de la thermosensibilité a pour but de mettre en lumière une donnée concrète mobilisable par les collectivités pour orienter leurs projets de rénovation énergétique et se positionner plus concrètement dans la dynamique de la transition écologique. Les villes Action Cœur de ville peuvent ainsi identifier le bâti à isoler et rénover », déclare Rollon Mouchel-Blaisot, Directeur du programme national Action Cœur de Ville.

 

💡 L’exemple de Maubeuge

Maubeuge fait partie des villes ayant signé une convention de partenariat avec Enedis. La Ville développe une politique énergétique qui s’articule autour des trois objectifs : réduire la précarité énergétique, encourager la rénovation énergétique avec notamment une amélioration des équipements de chauffage, et sensibiliser les habitants aux écogestes.

La cartographie proposée par Enedis a permis d’établir un diagnostic des zones les plus énergivores, et donc de prioriser certains chantiers de rénovation.

Rose Colombel

Journaliste pour Effy

Journaliste passionnée par le secteur du bâtiment, je vais à la rencontre des professionnels depuis près de sept ans. Convaincue que valoriser votre secteur et ses métiers est un effort collectif, celui de toute une filière, je vous donne la parole et vous informe sur l’actualité avec enthousiasme et humilité.

Plus d’articles sur ce thème