Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 9h à 18h

Service gratuit + prix appel

Extension de maison : les 7 erreurs à éviter

Par Amandine Martinet

Vous souhaitez agrandir votre logement pour gagner en espace de vie ? Plusieurs règles essentielles sont à respecter pour mener à bien ce type de travaux. Suivez le guide !

 

En parlant travaux, avez-vous pensé à isoler votre maison ou à changer de système de chauffage pour faire des économies d’énergie ? Effy Liberté vous verse une prime garantie pour des frais réduits !

Je demande ma prime

Simulation gratuite et immédiate

Ajouter une pièce attenante au bâti, aménager ses combles, installer une véranda ou une verrière sur l’extérieur… Les idées ne manquent pas pour élargir son lieu de vie et voir les choses en grand ! Cependant, certaines erreurs fondamentales sont à éviter. Les voici.

1. Mal s’entourer dans son projet

artisan part 350

La règle d’or des travaux de rénovation, c’est sans conteste de faire appel à des professionnels de confiance ! En effet, agrandir sa maison est une opération importante qui demande de l’expérience et du savoir-faire. Si vous ne savez pas vraiment comment mettre œuvre vos envies ou quelle forme peut prendre l’extension de votre logement, vous aurez besoin d’un architecte rôdé à l’exercice et qui sache écouter et comprendre vos envies.

 

Si vous avez une idée plus précise de ce que vous souhaitez et que voulez guider vous-même les travaux, il vous faudra faire appel à de bons artisans :

 

  • En fonction des spécificités des opérations menées, sachez que des certifications existent : RGE (reconnu garant de l'environnement) pour les travaux de rénovation énergétique, Qualisol pour des projets solaires… Ces labels attestent de l’expérience d’un artisan dans un domaine donné.
  • Assurez-vous que le professionnel en question possède bien toutes les assurances requises : responsabilité civile, garantie décennale, garantie de parfait achèvement…
  • Faites fonctionner le bouche-à-oreille et fiez-vous à la réputation des artisans. Vous pouvez aussi leur demander des exemples de chantiers menés précédemment, ce qui vous donnera une bonne idée de leur travail.

Retrouvez notre article dédié avec tous nos conseils pour bien choisir son artisan !

2. Avoir une mauvaise estimation de son budget

Bien entendu, agrandir sa maison, cela a un prix. Mais cela peut être accessible à tous si la question est bien étudiée !

 

part 350

Il est donc nécessaire de bien prévoir toutes les dépenses liées au travaux pour ne pas se lancer dans un projet que l’on aura finalement du mal à financer. Nous vous recommandons d’établir au préalable une liste des frais à engager pour ne rien oublier : coût des matériaux, tarifs fixés par la main d'œuvre, opérations supplémentaires à prévoir (refaire une façade, modifier une charpente, créer des accès spécifiques…)

 

Là encore, il peut être très judicieux de s’appuyer sur un professionnel expérimenté, qui pourra vous avertir d’une fourchette moyenne à envisager.

3. Choisir les mauvais matériaux

Brique isolante

Le choix des matériaux et des équipements de construction sur un chantier est absolument primordial : la qualité, l’esthétisme et la durabilité du résultat en dépendent en très grande partie ! D’autant plus que si vous voulez respecter la réglementation thermique en vigueur (RT 2012 obligatoire pour toute surface de plus de 150 m²), des normes sont à respecter pour les matières choisies.

 

Pour vous aider, il existe là encore des certifications, qui attestent qu’un matériau est qualitatif : ACERMI pour les matériaux isolants, CEKAL pour les vitrages de vos fenêtres… Vous pouvez vous y fier en toute sûreté.

4. Ne pas se renseigner sur l’aspect légal

devis picto

Bien souvent, une extension de maison requiert des autorisations et autres démarches administratives auxquelles on ne pense pas forcément de prime abord. Si vous vivez dans une zone régie par un plan local d’urbanisme (PLU), n’hésitez pas à le consulter pour en savoir davantage ! En attendant, voici la liste des principales choses auxquelles penser avant de se lancer :

 

  • Si l’agrandissement fait moins de 5 m², vous n’avez pas de démarches à effectuer
  • Vous devez faire une déclaration de travaux en mairie via le formulaire Cerfa n°13703*5, pour les agrandissements compris entre 5 et 40 m², si votre logement est situé en zone urbaine
  • Un permis de construire Cerfa n°13406*05 est requis et à déposer en mairie pour les projets d’extension supérieurs à 40 m² en zone urbaine, et supérieurs à 20 m² en zone non urbaine, ou pour toute surface totale de plus de 170 m²
  • Si votre surface habitable totale dépasse les 150 m², vous devez obligatoirement faire appel à un architecte
  • Une fois les travaux terminés, vous devez également remplir une déclaration d’achèvement de travaux (DAACT)

 

Attention, si vous réalisez vos travaux sans autorisation, vous encourez une amende allant jusqu’à 6 000 € par mètre carré de surface construite.

5. Négliger le voisinage

Vous allez agrandir votre maison, et c’est un beau projet pour votre confort au quotidien. Mais avez-vous pensé à ceux qui sont autour ? Proximité accrue, nuisances sonores plus importantes, changement d’environnement visuel... Il est important de savoir que des règles très strictes sont fixées dans le code de l’urbanisme concernant le voisinage, notamment sur la distance devant séparer les différentes habitations : pour faire simple, la construction doit se situer à 3 mètres de distance minimum avec la clôture voisine. Il existe cependant des exceptions et des détails, que nous vous invitons à consulter dans l’article R.111-18 du code de l’urbanisme.

 

Plus simplement, il est toujours plus agréable de garder de bonnes relations avec ses voisins. N’hésitez donc pas à les informer de votre projet d’extension pour vous assurer que vos travaux vont se dérouler avec la bénédiction de tous !

6. Ne pas penser au nouvel aménagement de l’intérieur

Maison avec jardin

Ajouter une pièce chez soi est loin d’être anodin : cela implique notamment de revoir l’organisation de ses espaces de vie en fonction. Par exemple, si vous ajoutez une véranda, peut-être devrez-vous changer le salon ou des chambres de place de sorte qu’elle y soit attenante. Si vous aménagez des combles pour installer une nouvelle chambre, un accès à une salle de bain pourra être nécessaire. Autant de questions qu’il est judicieux de se poser en amont.

 

Outre cela, n’oubliez pas que le fait d’agrandir chez soi demande tout simplement de nouveaux meubles et une nouvelle décoration qu’il faut assortir avec le reste de la maison.

7. Ne pas prendre en compte l’environnement de la maison

Isolation Maison

Vous l’aurez compris, il y a une règle à retenir : un projet d’extension de maison se pense dans sa globalité ! Un logement, c’est un intérieur, bien entendu, mais aussi un terrain autour, une région d’implantation spécifique… Et ajouter un élément, c’est aussi prendre le risque de bouleverser un ensemble qui fonctionnait jusqu’alors en harmonie.

 

C’est pourquoi il est fortement recommandé d’établir au préalable une étude de sol, qui va déterminer si le projet d’agrandissement est compatible et viable avec le terrain sur lequel il compte s’établir (stabilité, inclinaison…) Autre élément à prendre en compte : les éléments de votre jardin, qui peuvent avoir un impact sur votre nouvelle pièce : un arbre mal placé, un bâtiment qui pourrait faire de l’ombre ? Le climat et les conditions météorologiques comptent aussi, puisque vous devez vous assurer d’avoir la luminosité et la chaleur désirées dans le nouvel espace créé.

Conclusion : tout autour de votre maison a de l’importance !

prime

Bénéficiez de la Prime Effy pour financer vos travaux de rénovation énergétique. Faites des économies ! 

prime

Amandine Martinet

Journaliste web pour Effy

Journaliste diplômée de l’Institut Français de Presse, je suis passionnée par les questions liées à la transition énergétique et à l’habitat. Ma mission ? Écrire pour vous aider à être bien chez vous au quotidien !

Plus d’articles sur ce thème