Isolant écologique

Quels sont les isolants écologiques ?

Par Mariana Gonçalves

Dans la grande famille des isolants, je voudrais les isolants écologiques. Composés de matériaux d’origine renouvelable, ils affichent de très bonnes performances thermiques et acoustiques. Découvrez notre guide complet.

 

Vous souhaitez isoler votre maison ? Avec Effy Sérénité, nous vous accompagnons de A à Z dans votre projet.

J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

Isolants : un rôle primordial pour votre logement

Pour gagner en confort thermique dans votre logement, le premier projet à entreprendre est de revoir son isolation. En effet, les bénéfices d’une bonne isolation sont nombreux

 

  • Elle permet de réduire les déperditions thermiques.
  • Elle améliore le confort thermique de votre logement.
  • Elle permet de faire des économies sur vos factures de chauffage.

 


Il existe trois types d’isolants

 

Les isolants écologiques, qu’est-ce que c’est ?

Très efficaces, les isolants écologiques se composent de matériaux d’origine végétale, animale ou recyclés. En plus de n’utiliser que des sources renouvelables, ils présentent de nombreux avantages :

 

  • Leur production ne pollue pas l’environnement et ils sont tous recyclables. Un bon point pour la planète !
  • En fonction des produits, ils protègent contre les insectes, les champignons, les rongeurs et font barrière contre les incendies.
  • Ils régulent l’humidité ambiante. L’air intérieur est donc plus sain !

 

 

La ouate de cellulose

Cet isolant est composé à 85 % de journaux recyclés. Sa fabrication est simple : 

 

  • Le papier est broyé et transformé en flocons de cellulose.
  • Un traitement au sel de bore est ensuite administré. C’est ce qui permet de rendre l’isolant résistant aux rongeurs, aux moisissures et au feu.


La ouate de cellulose se décline sous deux formats : 

 

 


La paille

Le saviez-vous ? La paille est un excellent isolant utilisé depuis des centaines d’années ! Entièrement écologique, elle nécessite très peu de transformation et s’utilise en vrac pour isoler vos combles, ou en bottes, pour isoler vos murs. 

 

En revanche, comme il s’agit d’un produit saisonnier, son approvisionnement n’est pas continu.

 


La laine de bois

Cet isolant se compose de bois recyclé, généralement issu des déchets de scieries. Sa fabrication est entièrement écologique :

 

  • Le bois est défibré, humidifié par sa propre résine, puis chauffé sous pression.
  • L’isolant est décliné sous plusieurs formats : en vrac, panneau souple ou rigide.

 


La laine de lin

Cet isolant permet d’utiliser les étoupes, les fibres courtes de lin non utilisées par l’industrie textile. Les fibres sont entremêlées avec près de 20% de fibres polyester. C’est ce qui permet d’obtenir un matelas laineux. 

 

Proposée sous forme de rouleaux ou de panneaux, la laine de lin permet d’isoler les combles, murs et planchers.

 


La laine de coton

La laine de coton se compose principalement de fibres textiles recyclées entremêlées de 20% de fibres polyester. 

 

Proposée en vrac, sous forme de panneau ou de rouleau, elle s’utilise pour l’isolation des combles, rampants et murs.

 


La laine en fibre de coco

Cet isolant est obtenu à partir des fibres qui entourent la noix de coco. Son processus de fabrication est très écologique puisque l’isolant est simplement traité au sel de bore pour devenir résistant aux insectes et au feu.

 

Proposée en vrac, sous forme de rouleaux, de panneaux ou de plaques, la laine en fibre de coco s’adapte à tous vos projets de travaux d’isolation.

 

💡 Bon à savoir : la laine de coco peut être couplée au liège. On obtient alors du Corkoco, un isolant dont les performances sont encore plus fortes. 

 


La laine de chanvre

Cet isolant est très écologique puisque la culture du chanvre se fait sans pesticide ni insecticide. En plus, elle nécessite très peu d’eau. La planète lui dit merci !

 

La laine de chanvre se décline sous plusieurs formats : 

 

  • En vrac : pour l’isolation des combles.
  • Sous forme de rouleaux : pour l’isolation des rampants et des murs.
  • Sous forme de panneaux : pour l’isolation des murs.

 


La laine de mouton

Pourquoi ne pas isoler votre maison avec de la laine de mouton ? Après la tonte, celle-ci est lavée, démêlée et façonnée pour obtenir de l’isolant en vrac, rouleaux ou panneaux semi-rigides.

Elle est utilisée pour l’isolation de vos combles, rampants et murs intérieurs.

 


L’isolant en liège expansé

Cet isolant végétal se compose principalement de liège issu d’exploitations raisonnées de chênes-lièges. Sa fabrication est très écologique :

 

  • L’écorce du chêne-liège est prélevée tous les huit à dix ans, puis réduite en granulés. 
  • Ces granulés sont expansés à la vapeur à haute température jusqu’à ce qu’ils s’agglomèrent entre eux par la résine naturelle qu’ils contiennent.
  • La matière obtenue est déclinée en vrac ou sous forme de panneaux isolants. 

 

L’isolant en liège expansé est principalement utilisé pour l’isolation des rampants et des murs.
 

Avantages et inconvénients des isolants écologiques

Chaque type d’isolant écologique présente des avantages et inconvénients. Pour vous aider à y voir plus clair, voici un petit récapitulatif : 
 

Type d'isolant Avantages Inconvénients
Ouate de cellulose Bonne isolation thermique et acoustique
Performances similaires à celles des laines minérales
Permet de réguler l’humidité
Risque de tassement avec le temps
Durée de vie entre 20 et 60 ans 
Paille Isolant entièrement écologique
Régule l’humidité de l’habitation
Bonne isolation phonique
Tarif très économique
Pose par temps sec obligatoire
Utilisé principalement dans le neuf
Approvisionnement saisonnier
Laine de bois Bonnes performances thermiques été comme hiver
Bonne isolation phonique selon sa densité
Absorbe humidité de l’air
Bonne conductivité thermique
Écologique car matières premières renouvelables
N’attire pas les insectes
Stabilité dans le temps
Certains fabricants ajoutent de la colle à la fabrication de l’isolant, ce qui le rend non recyclable et non écologique.
Craint les incendies et les dégâts des eaux
Craint les rongeurs
Tarif plutôt élevé
Laine de lin Très bonne résistance à l’humidité
Résiste aux insectes, aux champignons et aux incendies
Son élasticité permet d’améliorer ses performances acoustiques
Certains fabricants usent de traitements pour améliorer sa résistance au feu : vérifier la composition des produits
Son coût est très élevé
Laine de coton Régule l’humidité de votre logement et améliore ainsi l’air ambiant
Bonne résistance aux insectes, aux champignons et au feu
Très bonnes performances isolantes et acoustiques
Risque de tassement avec le temps
Putrescible en cas d’humidité prolongée
Sa durée de vie entre 30 et 40 ans
Laine en fibres de coco Bonne résistance à l’humidité
Résiste aux insectes, champignons et feu
Bonnes performances acoustiques
Performances thermiques plus faibles que les autres isolants
Impact carbone élevé puisque production lointaine
Laine de chanvre Matière première très écologique puisque culture sans pesticide ni insecticide, et qui nécessite peu d’eau
Excellentes performances d’isolation
Régulation de l’humidité sans déperdition de chaleur
Résiste aux insectes
Bonne durabilité
Risque de tassement pour la laine de chanvre en vrac
Sensible au feu
Laine de mouton Bonne résistance à l’humidité
Résiste aux insectes
Bonnes performances isolantes et acoustiques si bonne épaisseur
Possibilité de s’en procurer via des filières courtes
Isolation moins performante qu’avec d’autres isolants
Attire les rongeurs
Isolant en liège expansé Excellent isolant thermique et phonique
Bonne résistance à l’humidité, imputrescible et difficilement inflammable
Résistance aux insectes et aux rongeurs
Grande durée de vie
Faible disponibilité
Coût très élevé

 

Combien ça coûte ?

Le tarif des isolants écologiques varie en fonction du type d’isolant :

 

  • Ouate de cellulose : entre 10 et 50 € / m²
  • Paille : entre 5 et 7 € la botte, environ 35 € / m²
  • Laine de bois : entre 9 et 30 € / m²
  • Laine de lin : entre 3 et 25 € / m²
  • Laine de coton : entre 20 et 25 € / m²
  • Laine en fibres de coco : entre 25 et 30 € / m²
  • Laine de chanvre : entre 6 et 30 € / m²
  • Laine de mouton : entre 20 et 25 € / m²
  • Isolant en liège expansé : entre 5 et 60 € / m²

 


Quelles aides financières pour vos travaux ?

Les travaux d’isolation bénéficient de plusieurs aides à la rénovation énergétique

 

Alternatives aux isolants écologiques

Bien que les atouts des isolants écologiques soient nombreux, ils présentent tout de même de moins bonnes performances thermiques que les isolants minéraux

Chez Effy, nous avons fait le choix de travailler uniquement avec de la laine de verre. Son faible coût et ses hautes performances nous permettent de vous proposer des travaux d’isolation à moindre coût. 

Particuliers devant ordinateur

Grâce à Effy Sérénité, notre offre clé en main, isoler votre logement n’a jamais été aussi simple. Nous nous occupons de votre projet de A à Z et vous garantissons l’obtention de vos primes.

Particuliers devant ordinateur

Mariana Gonçalves

Journaliste web pour Effy

Journaliste curieuse de tout, je décrypte pour vous les travaux de rénovation énergétique. Proche de la nature, mon rêve serait d'avoir une tiny house autonome en plein cœur de la forêt.

Plus d’articles sur ce thème