Qu’est-ce que le rampant d’une toiture ?

Par Mariana Gonçalves

Les rampants de votre maison sont la partie située juste sous votre toiture. Responsables de près de 30 % des déperditions de chaleur de votre maison, il est important de bien les isoler. Découvrez notre guide complet.

 

L’isolation des combles aménageables vous permet de bénéficier de la Prime Effy. Testez votre éligibilité !

Je demande ma prime

Simulation gratuite et immédiate

Les rampants, point culminant de votre maison

Combles aménageables

Les rampants sont les parties inclinées de votre toiture. Ils se situent entre la gouttière (l’élément en métal ou plastique situé à l’extérieur de votre maison qui récolte les eaux pluviales) et le faîtage (le point le plus haut de votre toiture). 

 

💡 Combles aménageables ou combles perdus ?
L’isolation des rampants ou des combles aménageables est envisagée lorsque la pente de vos rampants est suffisante pour que les pièces soient transformées en pièces de vie. Les combles aménageables se démarquent ainsi des combles perdus, qui eux, ne peuvent être habités. L’isolation thermique des combles perdus se fait alors par soufflage de matériau isolant.

👉 Avec Jamy, découvrez toutes les bonnes raisons d'isoler vos combles !

 

 

Isoler les rampants : une opération nécessaire

Les rampants sont le point le plus haut de votre logement. Ce sont eux qui accueillent en premier les rayons du soleil, et c’est là aussi que monte la chaleur de vos pièces de vie. Ainsi, ils sont responsables de 30 % des déperditions thermiques de votre logement. Bien les isoler vous permet donc de rendre vos combles aménageables, et d’améliorer votre confort thermique en toutes saisons.

 

Quelles sont les techniques pour isoler les rampants ?

1. L’isolation sous rampants : la technique la plus fréquente

Isolation des combles aménagés

L’isolation sous rampants est la technique la plus fréquemment utilisée. Elle peut être faite en simple couche ou en double couche. Elle consiste à poser du matériau isolant sous forme de rouleaux ou panneaux à l’intérieur de vos rampants, entre les chevrons.

 

Pour optimiser la performance de l’isolation thermique, optez pour la technique d’isolation sous rampants en double couche. Elle consiste à poser une seconde couche d’isolant perpendiculaire à la première. 

 

👉 La pose d’un pare-vapeur est indispensable pour éviter tout risque d’humidité et de condensation. Une fois vos travaux réalisés, vous n’aurez plus qu’à recouvrir votre isolant de plaques de placoplâtre, puis à passer à la déco !

 

2. L’isolation de la toiture par l’extérieur ou sarking : idéale en cas de rénovation

Isolation du toit par l'extérieur

Votre toiture a besoin de se refaire une beauté ? C’est l’occasion idéale pour isoler vos rampants par l’extérieur. Cette technique consiste à ôter les tuiles de votre toiture puis à installer des panneaux isolants directement sur votre charpente. Des chevrons sont posés dessus pour assurer une bonne ventilation, puis des liteaux. Enfin, les tuiles peuvent être posées.

 

👉 Cette technique est la plus coûteuse, mais c’est elle qui offre les meilleures performances.

 

👷 Suivez les conseils de votre artisan Reconnu Garant de l'Environnement
Vous ne savez pas quelle technique privilégier ? Votre artisan RGE est là pour vous conseiller selon votre projet et les contraintes techniques de votre maison.

 

Quels matériaux isolants utiliser ?

Il existe plusieurs types de matériaux isolants qui peuvent être utilisés pour vos travaux : 

 

  • Les isolants minéraux comme la laine de roche et la laine de verre offrent le meilleur rapport qualité / prix du marché.
  • Les isolants synthétiques comme le polyuréthane ou le polystyrène extrudé affichent de bonnes performances thermiques, mais ne sont pas écologiques et peuvent être nocifs pour la santé.
  • Les isolants écologiques comme la fibre de bois, la laine de chanvre ou la ouate de cellulose offrent une bonne résistance thermique et acoustique, mais sont un peu plus coûteux.

👉 Mais au fait, comment est fabriquée la laine de verre ? Jamy vous explique tout !

 


 

Avantages et inconvénients de l’isolation des rampants

Avantages Inconvénients
  • Vous réduisez votre facture énergétique de 20 %.
  • Vous améliorez votre confort thermique en toutes saisons : en été, vous avez moins chaud, et en hiver, vous avez moins froid.
  • Vous valorisez votre logement.
  • Vous créez une pièce de vie supplémentaire.
  • Les combles sont inaccessibles le temps des travaux.

 

Combien coûte l’isolation des rampants ?

Le tarif de l’isolation de vos rampants varie en fonction de la surface à isoler, des matériaux utilisés, mais aussi de la technique employée. Comptez : 

 

  • entre 50 € / m² et 90 € / m² pour l’isolation des rampants par l’intérieur
  • entre 90 € / m² et 250 € / m² pour l’isolation par sarking

 

💰 Quelles aides pour vos travaux ?

Bonne nouvelle ! L’isolation des combles aménageables est éligible aux aides financières à la rénovation qui vous permettent de couvrir une partie ou l’intégralité du montant de vos travaux :

 

  • La Prime Effy vous permet d’obtenir jusqu’à 12 € / m² pour vos travaux en fonction de vos revenus.
  • MaPrimeRénov’ de l’Anah vous permet d’obtenir jusqu’à 25 € / m² en fonction de vos revenus.
  • L’éco-prêt à taux zéro vous permet d’emprunter jusqu’à 30 000 € sur une période de 15 ans.
  • La TVA à 5,5 %, appliquée directement par votre artisan RGE sur votre facture.
     
Je demande ma prime

Simulation gratuite et immédiate

Mariana Gonçalves

Journaliste web pour Effy

Journaliste curieuse de tout, je décrypte pour vous les travaux de rénovation énergétique. Proche de la nature, mon rêve serait d'avoir une tiny house autonome en plein cœur de la forêt.

Plus d’articles sur ce thème