Comment atteindre le niveau BBC pour sa maison selon l’ADEME ?

Par Amandine Martinet

L’agence de la transition écologique a livré une grande étude dans laquelle elle donne ses recommandations pour obtenir le niveau Bâtiment Basse Consommation dans une maison individuelle. Voici ce qu’il faut en retenir.

 

C’est un document massif de presque 200 pages que l’ADEME a publié le 25 janvier 2021 : “La rénovation performante par étapes : étude des conditions nécessaires pour atteindre la performance BBC rénovation ou équivalent, à terme en logement individuel”, réalisée par Dorémi et Enertech. Et puisque vous n’avez peut-être pas le temps ou l’envie de tout lire (et parce qu’on est sympas !), on vous met l’essentiel de ce rapport ici.

État des lieux

Pour commencer, savez-vous ce que c’est le niveau BBC ? L’agence de la transition écologique rappelle que le niveau de performance énergétique fixé pour avoir le statut de Bâtiment Basse Consommation est actuellement de 80 kWhEP/m2 par habitant et par an pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire, en maison individuelle. Ces seuils ont été fixés pour répondre à l’objectif international de neutralité carbone à l’horizon 2050. Mais c’est aussi aujourd’hui une condition pour obtenir des aides financières telles que le “Bonus BBC” de MaPrimeRénov’, qui s’élève à 500 € pour les ménages les plus aisés et 1 500 € pour les revenus les plus modestes !

 

Le problème, selon l’ADEME, c’est que “les pratiques actuelles ne permettent pas d’amener le parc au niveau de performance à terme”. En fait, l’organisation pointe du doigt les rénovations des maisons individuelles partielles, comportant seulement quelques travaux. Selon une enquête TREMI de 2017, seuls 35% des travaux de rénovation engagés par les Français entre 2014 et 2016 comportaient plus de deux opérations différentes (pose de nouvelles fenêtres et remplacement de la chaudière, par exemple).

 

Ces projets, ainsi menés, ne sont pas suffisants pour améliorer significativement l’efficacité énergétique des logements individuels : seuls 5% ont eu un “impact énergétique importantselon l’étude. 

 

Alors, que faut-il faire pour rénover efficacement sa maison ?

Les conseils de l’ADEME

Voici un condensé des recommandations de l’organisation pour une atteindre le statut BBC :

 

 

Mais ce n’est pas tout. Selon l’agence de la transition écologique, il ne suffit pas de faire des travaux chez soi pour gagner vraiment en performance énergétique. Il faut coupler ces initiatives avec un effort organisationnel important : engager les rénovations dans le bon ordre, mais aussi établir un plan financier précis et viable sur l’ensemble du parcours. L’ADEME préconise notamment d’effectuer la rénovation de votre maison en 3 étapes maximum, avec une première étape conséquente regroupant au moins les quatre travaux les plus stratégiques (et notamment la ventilation).

Un plan pour vous aider

Bien entendu, respecter ces préconisations n’est pas forcément chose facile. Cela demande du temps, des connaissances, un budget… C’est pour cela que l’ADEME demande les évolutions suivantes dans son étude :

 

  • Promouvoir et encourager les rénovations globales plutôt que partielles, et communiquer davantage autour de la notion de performance énergétique auprès du grand public
  • Intensifier l’accompagnement des particuliers pour leur apporter un soutien informationnel mais aussi technique dans leurs projets de travaux
  • Aider également les professionnels du secteur à monter en compétences et pouvoir effectuer des travaux d’autant plus efficaces chez les foyers français

 

Pour bien comprendre l’intention de l’agence de la transition écologique, on peut reprendre la conclusion de l’introduction de son rapport détaillé : “Il apparaît donc fondamental, en maison individuelle, de favoriser la rénovation complète et performante et de construire d’urgence les outils pour rendre possible la rénovation performante par étapes en 2 ou 3 étapes de travaux. C’est un impératif majeur à l’échelle nationale pour réduire les consommations d’énergie, mais également pour préserver la santé des occupants, leur confort et le bâti.

 

Retrouvez tous les détails de l'étude de l'ADEME dans le document original. 

 

Amandine Martinet

Amandine Martinet

Journaliste web pour Effy

Journaliste diplômée de l’Institut Français de Presse, je suis passionnée par les questions liées à la transition énergétique et à l’habitat. Ma mission ? Écrire pour vous aider à être bien chez vous au quotidien !

Plus d’articles sur ce thème