Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Comment rendre une rénovation globale viable économiquement ?

Par Amandine Martinet

Publié le 17/02/2022 à 11h01, mis à jour le 17/02/2022 à 15h35

Focus sur des préconisations éclairantes d’un rapport de l’I4CE (Institute for climate economics), publié en février 2022 et consacré à la rentabilité des travaux de rénovation énergétique.

Engager des travaux de rénovation énergétique chez soi demande généralement du temps et de l’argent, surtout si l’on se lance dans une rénovation globale : c’est-à-dire, mener de front plusieurs travaux, une isolation thermique et l’installation d’un nouveau système de chauffage par exemple. Il est donc normal de souhaiter rentabiliser ces opérations un maximum ! Si vous êtes dans ce cas de figure, ce qui va suivre devrait vous intéresser.

 

En février 2022, l’I4CE a publié un rapport dans lequel des pistes d’amélioration de la rentabilité économique des rénovations globales des bâtiments sont évoquées. Certains scénarios sont envisagés mais non retenus, tels qu’une forte augmentation de la taxe carbone.

 

La solution pour l’Institute for climate economics, c’est de réhausser le montant des aides financières actuelles en les couplant à des prêts avantageux. En effet, le rapport souligne que les dispositifs actuels ne couvrent pas assez le montant des travaux, surtout dans le cas d’une rénovation globale. Le reste à charge est donc trop élevé pour les ménages (spécifiquement ceux aux revenus les plus modestes), ce qui met à mal la viabilité économique des rénovations.

 

Plus précisément, l’I4CE, en s’appuyant sur les préconisations du rapport Sichel remis en mars 2021, recommande le scénario suivant :

 

👪 Pour les ménages aux revenus très modestes : un taux de subvention couvrant 100% du montant des travaux
 

👪 Pour les ménages aux revenus modestes : un taux de subvention couvrant 85% du montant des travaux
 

👪 Pour les ménages aux revenus intermédiaires : un taux de subvention couvrant 60% du montant des travaux
 

👪 Pour les ménages à hauts revenus : un taux de subvention couvrant 45% du montant des travaux
 

👪 Pour tous les ménages : ajouter aux subventions un prêt plafonné à 60 000€ sur une durée de 30 ans et à taux faible voire nul.

 

En appliquant ce mariage aides plus généreuses / prêt facilité et en prenant en compte les économies d’énergie permises, l’IC4E souligne qu’une rénovation globale peut être viable économiquement pour tous les particuliers, quels que soient leurs revenus.

 

Enfin, comme le rappelle le rapport, “les ménages peuvent également apprécier d’autres bénéfices comme les gains d’esthétique, d’aménagement et de confort ou la perspective d’un meilleur prix à la revente de leur bien.” Autant de raisons pour se lancer dans des travaux de rénovation énergétique !

Quelles aides financières pour vos travaux de rénovation ?

Amandine Martinet

Journaliste web pour Effy

Journaliste diplômée de l’Institut Français de Presse, je suis passionnée par les questions liées à la transition énergétique et à l’habitat. Ma mission ? Écrire pour vous aider à être bien chez vous au quotidien !

Plus d’articles sur ce thème